Le Café qui réveille l'Info
bdsm dominant edging sub and sucks his dick.www.weneedporn.online
jachub
bizontube

Top 5 du 27 Novembre 2021

1- IPRES : Les instructions de Macky pour une nouvelle augmentation des pensions

Le chef de l’Etat, qui clôturait les travaux de la troisième conférence sociale, ce vendredi, en a profité pour aborder l’une des principales doléances des retraités de l’Ipres. À savoir l’augmentation de leur pension.

« Monsieur les retraités, vous avez demandé une augmentation. Ce que je comprends. Je vais demander au Conseil d’administration de l’Ipres, au  directeur général et à l’ensemble des administrateurs d’étudier, d’ici le 31 décembre,  une augmentation de 10% supplémentaires », a déclaré le chef de l’Etat.

Cette augmentation devrait couter autour de 10 milliards de francs Cfa, dit le chef de l’Etat, qui a déclaré que de 2012 à nos jours, les pensions de retraite ont été revalorisées à hauteur de 40%.

Mais, le Président a souligné que pour que les pensions soient davantage revalorisées, il faut sérieusement envisager l’augmentation des cotisations pour ceux qui travaillent encore. « On ne peut pas avoir une retraite décente quand on ne cotise pas de façon décente », a-t-il indiqué. (Avec Igfm)

2- Affaire Miss Sénégal : L’Etat « impuissant » devant Amina Badiane

La pétition lancée par la plateforme Ladies Club, pour demander le retrait immédiat de la licence d’exploitation et la dissolution du Comité de Miss Sénégal, risque purement et simplement de tomber à l’eau.

D’après les informations de L’Observateur, Amina Badiane possède les droits du Comité de Miss Sénégal que lui a cédés le défunt Moïse Ambroise Gomis. La transaction s’est faite courant 2015 sous la houlette de l’ex-BSDA (Bureau sénégalais du Droit d’auteur) devenu la SODAV.

Amina Badiane soutient qu’elle détient un dossier de la transaction. Mieux, la cession de Miss Sénégal s’est faite devant un huissier de justice et les montants ont été libellés dans le document, confirme Mouhamed Niang, responsable du Bureau Dépôt légal à la SODAV (Société sénégalaise du droit d’auteurs et droits voisins).

En clair, Amina Badiane a tous les droits sur l’organisation de l’élection Miss Sénégal et, en tant que qu’organisatrice privée, elle n’est sous la tutelle d’aucun ministère. Mieux, le Comité de Miss Sénégal est en règle pour le paiement des droits d’auteur, selon la SODAV.

Bref, indique le journal, l’État ne peut pas dissoudre le bureau du Comité de Miss Sénégal. Au pire des cas, l’État ne peut que refuser les conventions et subventions ou financements de l’évènement. À signaler que la pétition a rassemblé plus de 62. 477 signatures, renseigne Senenews.

3- Disparu avec le récépissé de Yewwi Askan Wi à Matam, Djibril Ngom, l’audience avec Macky Sall et le sac qui scandalise les Sénégalais

Après avoir disparu avec le récépissé de dépôt des lettres d’accréditation de la coalition Yewwi Askan Wi/Matam, Djibril Ngom est de retour. Il était au palais de la République.

Djibril Ngom aux côtés de Macky Sall, certains ne s’y attendaient pas. Pis, la rencontre a été photographiée et montrée sur les réseaux sociaux. Un scandale pour certains dans la mesure où, le sieur Ngom avait déposé à la préfecture et dans toutes les sous-préfectures du département de Matam de fausses lettres d’accréditation de mandataires pour Yewwi Askan Wi.

À DÉCOUVRIR

Plus grave, il a gardé les originales et a fui son domicile pour se cacher. Il sera ensuite retrouvé chez Farba Ngom. Un premier indice de son rôle de taupe au sein de l’opposition. Un rôle conforté par sa présence, en audience au palais.

Une nouvelle photo partagée de cette visite crée encore plus la surprise. On voit, aux pieds de Djibril Ngom, un paquet qui contiendrait de l’argent. Un geste, qui s’il est avéré, récompense donc la trahison de l’homme, informe Senenews.

4- Rapport explosif : Les chiffres alarmants sur la prostitution des mineures à Saly

Un rapport explosif de la Direction de la protection de l’enfant (DPE) dresse un constat alarmant sur la prostitution des mineures à Saly.

Des filles âgées entre 12 et 16 ans, dont le nombre dépasse très largement celui des prostituées professionnelles et reconnues dans le fichier sanitaire, vendent leurs corps sur la Petite Côte. 

Lors des deux dernières années, 136 prostituées mineures ont été identifiées et traitées à Saly par la DPE, explique un acteur de la Protection de l’enfant à Mbour interrogé par L’Observateur.

Ce nombre, précise-t-il est de très loin inférieur à la réalité du terrain, car « la plupart des prostituées mineures refusent de se dévoiler ou de se faire repérer par les services d réinsertion sociale ».e

Ces jeunes prostituées disent se livrer à de telles activités parce qu’elles se trouvent dans une période de vulnérabilité (rupture familiale, période d’errance, fugue ou rejet) ou souffrent de carences affectives et / ou éducatives, informe Seneweb.

5- Covid-19 : Omicron, c’est le nouveau variant qui affole les scientifiques

Une équipe de scientifiques sud-africains a annoncé jeudi 25 novembre, avoir détecté un nouveau variant du Covid-19, provoquant moult réactions dans le monde. Il est jugé « préoccupant » par l’OMS, qui l’a rebaptisé Omicron.

Le variant B1.1.529 a été détecté il y a deux jours. Sa caractéristique principale est le nombre élevé de mutations qu’il porte. Il a été signalé pour la première fois à l’Organisation mondiale de la santé par l’Afrique du Sud le 24 novembre 2021. « Ce variant présente un grand nombre de mutations, dont certaines sont préoccupantes », indique le groupe d’experts chargé par l’OMS de suivre l’évolution du Covid-19.

« Beaucoup d’études ont lieu en ce moment pour évaluer exactement sa transmissibilité, sa sévérité et s’il peut avoir un impact sur les tests, les traitements ou les vaccins », explique le Dr Maria Van Kherkove, qui dirige la lutte contre la Covid à l’OMS. En attendant d’en savoir plus, l’organisation mondiale demande à tous les pays d’accélérer le séquençage et de partager les informations en cas d’apparition de nouveaux foyers épidémiques.

Depuis le début de l’épidémie, de nouveaux variants apparaissent et la crainte est toujours qu’ils réduisent l’efficacité des vaccins. Or le variant Omicron semble radicalement différent de la souche de Wuhan, qui a servi de base à la conception de ces derniers, renseigne Dakaractu.

La rédaction de SenCaféActu

Laisser un commentaire

film semi korea quest for her sexy booty.
antarvasna
harcore milky deepthroat.tokyo hot

// end advertising