Le Café qui réveille l'Info
bdsm dominant edging sub and sucks his dick.www.weneedporn.online
jachub
bizontube

Top Actu Afrique : L’essentiel de l’actualité du continent du 27 Novembre 2021

1- Burkina Faso :

Le convoi militaire français est reparti vers le Niger

Le convoi militaire français au trajet perturbé depuis jeudi dernier par des manifestants, a pu reprendre la route. Il devrait entrer au Niger dans les toutes prochaines heures.

Depuis une semaine, le convoi de la force Barkhane stationnait à quelques encablures de Kaya, retranché sur le site d’une société minière, à l’abri d’une enceinte grillagée.

Si le week-end dernier un cordon des forces de l’ordre burkinabè faisait tampon entre les militaires français et les manifestants hostiles à cette présence française, la situation, ces derniers jours, a fini par s’apaiser. (Avec RFI)

• Un appel à manifester ce samedi

Malgré la suspension de l’Internet mobile et l’interdiction de manifester, l’opposition et une partie de la société civile ont maintenu vendredi leur appel à marcher ce samedi pour la paix et contre la politique sécuritaire du gouvernement. (Avec RFI)

2- Côte d’Ivoire : L’Inspection générale d’Etat rend son rapport en pleine campagne d’audit

L’Inspection générale d’Etat a remis au président de la République son rapport d’activité couvrant la période de 2018 à 2020. L’organe de contrôle et d’audit des sociétés publiques ivoiriennes pointe plusieurs de nombreux dysfonctionnements dans les structures d’Etat examinées, tels que des cumuls illégaux de postes ou encore du personnel non adapté aux missions qui lui est confié. Ce rapport est présenté alors que les autorités ivoiriennes poursuivent une vaste campagne d’audit qui a déjà conduit à l’éviction de la direction, informe RFI.

3- Massacre du 28 septembre 2009 : La CPI à Conakry pour accélérer la tenue d’un procès

Une mission de la Cour pénale internationale était en Guinée jeudi et vendredi. Son objectif : donner un coup d’accélérateur aux préparatifs en vue d’un procès concernant le massacre du stade le 28 septembre 2009, qui a fait 150 morts et au cours duquel plus d’une centaine de femmes ont été violées, rapporte RFI.

4- Covid-19 : L’Afrique du Sud se sent punie après ses révélations sur le variant Omicron

La révélation de la présence d’un nouveau variant a provoqué une onde de choc mondiale. Baptisé « Omicron » par l’Organisation mondiale de la Santé et considéré comme source d’inquiétude. Une centaine de cas ont été recensés en Afrique du Sud, mais son origine reste inconnue. Et pourtant, les pays du monde entier ferment leurs frontières à l’Afrique du Sud et à plusieurs pays d’Afrique australe. L’Afrique du Sud se sent lâchée après avoir fait ses révélations. (Avec RFI)

5- RCA : Inculpé pour crimes contre l’humanité, le ministre Hassan Bouba est sorti de prison

Le ministre Hassan Bouba, ancien haut cadre du groupe armé UPC, inculpé de crimes de guerre et crimes contre l’humanité et arrêté la semaine dernière par la Cour pénale spéciale est sorti de détention ce vendredi en début d’après-midi. L’information a été confirmée ce vendredi soir via un communiqué de la CPS, une juridiction hybride composée de magistrats nationaux et internationaux, chargée de juger les violations les plus graves des droits de l’homme commises en Centrafrique depuis 2003. (Avec RFI)

6- Éthiopie : Depuis le front, Abiy Ahmed promet « d’enterrer l’ennemi »

En Éthiopie, le Premier ministre a été montré à la télévision ce vendredi 26 novembre, quatre jours après avoir annoncé qu’il se rendrait sur le front pour prendre le commandement des opérations militaires. Entretemps, à Addis-Abeba, les autorités ont pris de nouvelles mesures draconiennes, dans le cadre de l’état d’urgence décrété le 2 novembre, alors que de durs combats continuent sur plusieurs fronts. (Avec RFI)

7- Tchad : Le gouverneur du Borkou remplacé suite aux violences à Faya-Largeau

Après presque deux semaines de tensions, les autorités tchadiennes ont finalement remplacé le gouverneur du Borkou, province du nord du pays. C’était l’une des revendications des manifestants. Les manifestations avaient éclaté mi-novembre et pris de l’ampleur après la décision du gouverneur de saisir tous les véhicules qui ne sont pas en règle. Les autorités ont donc joué la carte de l’apaisement et le calme est revenu à Faya-Largeau. (Avec RFI)

La rédaction de SenCaféActu

Laisser un commentaire

film semi korea quest for her sexy booty.
antarvasna
harcore milky deepthroat.tokyo hot

// end advertising