Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 22 Janvier 2023

1- Meeting de Ousmane Sonko à Keur Massar, ce samedi : Un dispositif impressionnant de la Gendarmerie quadrille la zone

Ousmane Sonko, le président de Pastef/Les Patriotes, est attendu à Keur Massar où il doit présider un grand rassemblement, ce Dimanche 22janvier 2023, rapporte Sudquotidien. Avant la venue du leader des Patriotes, un impressionnant dispositif sécuritaire a été déployé, depuis vers 9h, dans la zone où est prévue le « méga meeting », le terrain de l’Unité 2 des Parcelles Assainies.

Plus d’une dizaine de fourgonnettes de transports de troupes remplis d’éléments, des véhicules blindés stationnés sur les principales voies menant au terrain de l’Unité 2, en face de la Maison des Femmes des Parcelles Assainies de Keur Massar, notamment sur la route des Niayes à hauteur de la pharmacie 24h. Aussi des pick-up et autres petits véhicules de compagnie de Gendarmerie de Rufisque font la ronde et même au-delà jusque vers le croisement de Tivaouane Peulh.

2- Grève des Transporteurs : « Nous avons décidé, face à une autorité indifférente, qui durcit le ton, de maintenir le mot d’ordre… » (Syndicat)

Suite à la rencontre avec le ministre des transports hier, le syndicat des travailleurs du transport routier du Sénégal affilié à la Cnts n’a pas eu satisfaction, informe Dakaractu. Même si cette réunion avec la tutelle s’est terminée tard dans la nuit, Alassane Ndoye, Gora Khouma et leurs camarades ont jugé nécessaire de retrouver la base composée de plusieurs délégués, pour leur faire part du contenu des discussions avec le ministère du transport. Mais pour le syndicat, sachant que c’est bien avec Mansour Faye qu’il fallait échanger, on ne pouvait s’attendre à mieux qu’une réunion qui se termine en queue de poisson. « On savait bien ce qui nous attendait à cette réunion. Nous savions que nous allions trouver ce ministre qui n’en fait qu’à sa tête. Il ne se soucie point du secteur.

Nous avons répondu à son appel, mais il ne veut pas progresser face à nos revendications », précise le secrétaire général du syndicat, Alassane Ndoye qui a présidé la rencontre des membres du syndicat cet après-midi. Selon le syndicaliste, le ministre a été catégorique et ne veut rien faire évoluer sur les 22 mesures retenues au lendemain de l’accident de Sikilo (Kaffrine).
Ainsi, constatant que l’autorité campe sur sa position, les syndicalistes ne comptent pas faire moins qu’elle. « Nous ne comptons aucunement suspendre le mot d’ordre. Nous appelons tous les acteurs du secteur du transport à une bataille acharnée car, nous n’allons pas laisser cette machination prospérer » argue Alassane Ndoye.

3- Audience accordée à Marine Le Pen par Macky : « c’est de la haute trahison », selon Boubacar Sèye

L’audience entre Macky Sall et Marine Le Pen est au centre d’une polémique et a fait réagir les hommes politiques, activistes, société civile… Ce qui a révolté le président de l’ONG Horizon sans frontières, Boubacar Seye, qui parle de haute trahison de la part de Macky Sall.

À DÉCOUVRIR

« Cette audience accordée par le président de la république du Sénégal à Madame Marine Le Pen fait honte à toute l’Afrique : c’est de la haute trahison ! Elle est aussi une insulte à la mémoire de tous les africains tombés sous les balles de l’extrême droite en Europe », a écrit M. Seye dans une note parvenue à PressAfrik. Selon le s specialiste des questions migratoires, « Le Président Macky Sall n’a pas mesuré la lourde responsabilité historique qui est la sienne dans cette affaire. Il est toujours dans ce bras de fer suicidaire, cette logique de guerre avec la diaspora qu’on cherche à humilier par tous les moyens »

4- ITCTS-And Gueusseum : La méga coalition déclenche sa 9ème plan d’action

La méga coalition de l’Intersyndicale des Travailleurs des Collectivités Territoriales du Sénégal et – And Gueusseum intensifie sa lutte. Après l’évaluation du 8ème plan d’actions ce samedi, elle s’est rendue compte de l’absence de matérialisation par des actes concrets de l’évolution des points d’accord malgré la paralysie quasi totale des services municipaux et du système sanitaire et social. Cette banalisation des grèves par un mutisme déconcertant et une logique de pourrissement n’est pas à l’honneur d’un État souverain ayant ratifié toutes les conventions internationales de l’organisation internationale du travail relatives au droit du travail et à la négociation collective et surtout après avoir signé des accords qualifiés, selon la méga coalition, de réalistes et réalisables.

Selon PressAfrk, face à ce qu’elle qualifie de manœuvres dilatoires et de division des travailleurs, la Méga coalition n’a plus de choix que d’intensifier la radicalisation dans la durée avec des grèves perlées accompagnées du boycott du programme élargi de vaccination (PEV), du parachèvement du boycott de l’ensemble des programmes de santé et la rétention des données sanitaires et sociales.

5- Kaffrine : Le PM a présidé le lancement officiel des festivités du Fesnac

Le Premier ministre sénégalais, Amadou Ba, a présidé ce samedi soir, au stade El Hadji Babacar Gaye de Kaffrine (centre), le lancement officiel des festivités de la onzième édition du Festival national des arts et cultures (FESNAC), a constaté l’APS. Le Premier ministre, accompagné d’une forte délégation, a été accueilli à son arrivée à Kaffrine par les ministres Aliou Sow (Culture et du Patrimoine Historique) et Abdoulaye Seydou Sow (Urbanisme) et maire de cette ville du centre du pays.

La cérémonie a démarré avec une minute de silence en mémoire aux morts suite aux récents accidents de la route survenus au Sénégal ainsi que du rappel à Dieu du vice-président de la Gambie, Badara Alieu Joop. La Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Louise Mushikiwabo, les ministres de la Culture de la République de Guinée, de la Gambie ainsi que le Secrétaire général du ministère de la Culture du Maroc, etaient présent lors de cette cérémonie.

La Rédaction de SenCafeActu

Les commentaires sont fermés.