Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 05 Octobre 2022

1- AttijariWafa Bank condamnée à payer 11 milliards à Bocar Samba Dièye

Le marathon judiciaire opposant Bocar Samba Dièye aux banques sénégalaises suit son cours. Dans l’affaire de la saisie et mutation frauduleuses des trois immeubles de l’opérateur économique, AttijariWafa Bank a été condamnée à payer 11 milliards de francs CFA à Bocar Samba Dièye, rapporte libération dans sa livraison du jour.

Le journal parcouru par Senego, ajoute qu’en rendant sa décision hier mardi, la deuxième Chambre civile du tribunal de grande instance hors classe de Dakar a aussi bloqué la vente des immeubles mutés en mode fast-track par la banque.

Pour rappel, Bocar Samba Dièye est un illustre opérateur économique qui a, pendant plus de 65 ans, contribué activement et financièrement à l’épanouissement de l’économie du pays.

2- Succession de Tanor au PS : La déclaration de candidature de Serigne Mbaye Thiam fait grincer des dents

« En déclarant qu’il se lance d’emblée pour la succession de notre défunt Sg au poste de Secrétaire général élu du Ps, notre camarade Serigne Mbaye Thiam vient dans le contexte politique actuel et interne au Parti socialiste, de poser un acte de haute trahison envers notre Secrétaire générale, la présidente Aminata Mbengue Ndiaye », a fustigé Abdoulaye Gallo Diao, membre du Bureau politique du Ps, rapporte Emedia.

Dimanche à Keur Madiabel, Serigne Mbaye Thiam s’est lancé pour être secrétaire général du Ps lors du prochain congrès. M. Diao retient que l’actuelle Sg, Aminata Mbengue Ndiaye, « malade, hospitalisée et en convalescence, ne mérite pas ce coup de poignard dans le dos, venant d’un camarade qui a tout obtenu du Ps, sans rien donner en retour ».

Par ailleurs, Abdoulaye Gallo Diao soutient qu’en vertu de ses dispositions statutaires et réglementaires du Ps, « Serigne Mbaye Thiam se trouve être dans l’obligation de démissionner de ses fonctions de Secrétaire national chargé des élections du Ps, de président de la commission électorale nationale et de co-président de la commission de vente des cartes et de supervision des renouvellements des instances de notre parti ».

3- Migrants bloqués au Niger : 35 Sénégalais en route pour Dakar

La situation s’améliore encore un peu plus pour nos compatriotes qui étaient bloquées au Niger, rassure Laral.net. Après le premier rapatriement, 35 autres Sénégalais sont actuellement en route pour le pays.

À DÉCOUVRIR

L’information est de Adama Mbengue, le Président de l’ONG Action pour les Droits Humains et l’Amitié (ADHA)/ « 35 compatriotes ( migrants ) bloqués au Niger, rentrent ce Mercredi par vol commercial. Son décollage est programmé à 8 heures », a-t-il informé.

Pour rappel, plus cent autres Sénégalais ont été rapatriés il y a quelques jours, après avoir vécu des mois de calvaire dans un camp à Agadès.

4- Parti des Libéraux et Démocrates/And Suquali : Babacar Gaye se rebelle et claque la porte

Membre fondateur du Parti des Libéraux et Démocrates/ And Squali, Babacar Gaye, le frère d’armes de Oumar Sarr vient de démission des instances du dit parti qu’ils ont mis en place après leur départ des instances du PDS, informe Dakaractu. Le démissionnaire constate que la gestion des carrières prime sur la réalisation du projet politique qui a vu naître le parti. Voici in extenso la lettre de démission présentée au secrétaire général national Oumar Sarr.

« Mon cher Oumar,
En décidant de me décharger de mes fonctions de Vice-président du Parti des Libéraux et Démocrates/And Squali, le 12 février 2022, j’avais beaucoup espéré qu’une inflexion positive dans les orientations et le fonctionnement de notre parti, était encore possible.
Malheureusement, comme beaucoup de nos frères, je constate que la gestion des carrières prime sur la réalisation de notre projet politique. C’est pourquoi, pour retrouver mon équilibre intérieur, rester cohérent dans mes options et mettre tout le monde à l’aise, j’ai décidé de démissionner définitivement du Pld/And Suqali à compter de ce jour 4 Octobre 2022.
Au demeurant, je compte poursuivre mon engagement au service de mon pays, avec plus de liberté de pensée et d’action afin de continuer à assumer mes responsabilités citoyennes. En vous souhaitant bon vent, je vous prie de croire, mon cher, à l’intangibilité de mes sentiments libéraux. »

Fait à Dakar, le 4 octobre 2022
Babacar Gaye

5- Kédougou : 365 troncs d’arbre saisis

L’Inspection régionale des eaux forêts (IREF) de Kédougou (sud-est) a saisi, ce week-end, 356 troncs d’arbre de différentes espèces, notamment un pied de vène, des pieds de kapokier, des pieds de dimb, des pieds de rônier et des tiges de bambous, renseigne l’Aps visitée par Pressafrik..

Selon le capitaine Abdoulaye Camara de l’IREF de Kédougou, ces troncs d’arbres ont été saisis sur une exploitante forestière du nom de Néné Ly, à Tambacoumalal, une localité située dans la commune de Démoli, dans le département de Kédougou.

« Elle a refusé tout simplement de ne pas respecter la zone autorisée par la direction des eaux forêts des chasses et de la conservation des sols dans le cadre de la valorisation des produits forestiers issus de l’abattage d’arbre dans les sites de l’OMVG à Sambangalou », renseigne le capitaine Camara capitaine.

Selon lui, ces abattages d’arbres non autorisés sont vendus clandestinement au marché national et à l’international.

La Rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.