Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 5 Octobre 2022

1- Mobilité durable et climat : Les acteurs africains se penchent à Dakar, en prélude de la COP 27

La Semaine de la mobilité durable et du climat (SMDC) 2022 a ouvert ses portes ce mardi, à Dakar au Sénégal. La cérémonie d’ouverture des travaux a été présidée par le Premier ministre du Sénégal, Amadou Ba. Co-organisée par le Conseil exécutif des transports urbains durables (CETUD), la Coopération pour le développement et l’amélioration des transports urbains et périurbains (CODATU) et l’Association climate chance (ACC), cette grande rencontre des acteurs africains de la mobilité durable et de climat est placée sous l’égide du Ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement (MITTD) et du Ministère de l’Environnement, du Développement durable et de la Transition écologique du Sénégal. Elle se tient en amont de la COP 27 prévue en novembre 2022, à Charm el-Cheikh, en Egypte, et s’inscrit dans l’agenda climat international comme « pré-Cop des acteurs africains ».

Ainsi, au cours de cet événement de 4 jours (du 4 au 7 octobre 2022), des personnalités de haut rang, des experts reconnus du climat et de la mobilité, ainsi que les acteurs des territoires (élus locaux et régionaux, entrepreneurs, ONG, chercheurs, citoyens, entre autres, bref plus de 1500 participants, vont cogiter, échanger et partager sur la mobilité durable et du climat, à travers des keynotes, des tables rondes et des ateliers interactifs.

Cette semaine de la mobilité durable et du climat verra également la tenue de 3 événements majeurs, à savoir : la 18ème Conférence CODATU, les 2èmes Assises territoriales de la mobilité urbaine, et enfin, le 4ème Sommet climate chance Afrique, renseigne Seneweb.

Au terme des travaux, des propositions seront formulées et présentées pour adopter la « Déclaration de Dakar ». Il s’agira ici, d’une contribution de « haut niveau » qui sera portée à la COP 27 de Charm el-Cheikh (Egypte).

2- Assemblée Nationale : Guy Marius Sagna refuse de prendre sa dotation de carburant mensuelle pour ne pas soutenir Total ou Shell…

Dans le cadre de la dotation en carburant octroyée à chacun des 165 députés de l’Assemblée nationale sénégalaise, le député de l’opposition Guy Marius, refuse catégoriquement de se servir du carburant fourni par les stations Total et Shell toutes deux, des entreprises françaises. 

En effet, à leur prise de fonction, tous les députés sont dotés chacun de 500 litres de carburant. Les 400 litres sont fournis par Total et Shell et les 100 litres restants sont livrés par Elton, informe Dakaractu.

Guy Marius Sagna refuse de se ravitailler en carburant dans ces deux stations, souhaitant prendre son carburant dans une station de nationalité sénégalaise dans le but de soutenir celle-ci : « J’ai refusé de prendre mon carburant car je refuse de soutenir Total ou Shell en laissant Elton, EDK… », Assure le député de l’opposition.

Il poursuit, « Je veux mes 500 litres de carburant exclusivement pour soutenir les entreprises Sénégalaises. »

Guy Marius Sagna a toujours combattu l’hégémonie des entreprises étrangères implantées dans le pays. Pas si étonnant s’il tient ces propos : « un Sénégal et une Afrique qui font le paradis de la France et des autres impérialistes en creusant leur tombe, la tombe de leurs enfants : c’est fini! »

3- Prodac : Polémique autour d’un marché de 3,1 milliards

L’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) a demandé au Programme national des domaines agricoles communautaires (Prodac) de réévaluer les offres pour le Lot 1 du marché de construction de bâtiments et d’une centrale solaire dans le Domaine agricole communautaire (DAC) de Boulel. Celui-ci a été provisoirement attribué à Construcsen pour 3 milliards 109 millions 634 mille 707 francs CFA.

Libération, parcouru par Seneweb, rapporte que Sattar BTP/ADS Sénégal, qui avait soumissionné, a contesté l’attribution de ce marché. Cette société a saisi l’ARMP pour signaler qu’elle a fait une offre conforme et moins chère de 408 millions 995 mille 552 francs CFA que celle de sa concurrente.

L’ARMP a donné raison à Sattar en signalant dans sa décision rendue le 17 août dernier que le Prodac « a violé les principes d’efficacité et d’économie » et en demandant à l’autorité contractante de réévaluer les offres.

4- Immigration irrégulière : Une pirogue de fortune en provenance du Sénégal avec 69 individus à son bord, a accosté lundi sur la côte espagnole

L’information a été livrée, ce mardi, par le directeur de la police de l’air et des frontières, le contrôleur général Mame Seydou Ndour. Coordonnateur du Partenariat Opérationnel Conjoint (POC), l’autorité prenait part à Dakar à un séminaire régional intitulé « pour un renforcement de la coopération régionale judiciaire et policière dans la lutte contre le trafic de migrants et la traite des personnes. »

Selon lui, la pirogue de fortune est partie des côtes sénégalaises, « ce qui montre l’ampleur de la tâche, mais également la détermination des trafiquants à poursuivre leurs œuvres quel qu’en soit le prix. Nous devons faire montre de la même détermination pour contrer leurs actes », a confié le contrôleur général, relate Dakaractu.

Mame Seydou Ndour a plaidé pour une collaboration régionale judiciaire et policière afin d’établir des liens de poursuites contre les auteurs. Doté d’un budget d’environ 6 milliards FCFA, le POC a pour ambition de lutter contre l’immigration irrégulière, le trafic de migrants et la traite des personnes. Mise en œuvre par le Civipol, opérateur du ministère de l’intérieur français en partenariat le Sénégal et la FIIAPP, agence espagnole de coopération, il est animé par une équipe sénégalo-europénne…

5- Mansour Faye dévoile la date de livraison du BRT

Interpellé sur la date de livraison du Bus Rapide Transit, le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement informe que « les travaux avancent à grands pas. En décembre 2022, les infrastructures et le système seront livrés. » 

En marge de la Semaine de la Mobilité Durable et du Climat (SMDC), Mansour Faye renseigne que les premiers bus seront en exploitation pilote à partir du premier trimestre de l’année 2023, rapporte Seneweb.

Ainsi, pour apporter une solution durable à la congestion routière dans la capitale, l’État du Sénégal mise sur le projet de « Bus rapides sur voies réservées », encore appelé « Bus Rapid Transit » (BRT). Un projet qui permet de relier sur 18,3 km la Préfecture de Guédiawaye à la Gare routière de Petersen. Financé à hauteur de 300 milliards de FCFA, le BRT acheminera jusqu’à 300 000 voyageurs par jour. 

S’agissant du Train Express Régional, le ministre renseigne que la seconde tranche est en cours de réalisation. « Nous aurons 22 trains qui vont circuler entre Dakar et AIBD », garantit-il.

5bis- Une explosion dans une usine agroalimentaire à Diourbel, fait un mort et neuf blessés !

C’est un drame qui vient de se produire à Nébé, une localité située dans la région de Diourbel. La chaudière de la société de transformation agroalimentaire a pris feu. Bilan : un mort et neuf blessés.

Selon la Rfm, qui donne l’info, le corps n’a pu être identifié, pour l’instant, car sérieusement dégradé par les flammes.  Les blessés, quant à eux, ont été transférés à l’hôpital de Diourbel. Le gouverneur et le préfet se sont rendus sur les lieux du drame. 

À DÉCOUVRIR

La société de transformation agroalimentaire a été inaugurée le 18 juin 2021. Elle produit de l’huile, des denrées alimentaires et des aliments bétail. Elle est logée à Nété, dans la région de Diourbel.

6- Actu ineternationale

• Mahamadou Issoufou, médiateur de la Cédéao au Burkina, satisfait de la visite de la Cédéao

Au Burkina Faso, une mission d’information de la Cédéao s’est rendue ce mardi 4 octobre à Ouagadougou. Elle s’est entretenue avec les chefs coutumiers et religieux, qui ont assuré la médiation afin d’éviter un affrontement entre les militaires. L’autre rencontre s’est tenue avec le capitaine Ibrahim Traoré sur la suite du processus de transition pour un retour à l’ordre constitutionnel normal.

Selon Mahamadou Issoufou, le capitaine Ibrahim Traoré a confirmé la poursuite de la mise en œuvre de l’accord de juillet 2022. Entre autres éléments de cet accord, les missions de la transition qui porte sur la reconquête du territoire hors du contrôle de l’État, la résorption de la crise humanitaire et le retour à l’ordre démocratique. 

Mahamadou Issoufou se dit totalement satisfait de cet entretien avec le nouvel homme fort du Burkina Faso. « Nous repartons confiants et je peux vous assurer que la Cédéao va continuer à accompagner le peuple burkinabè dans cette épreuve très difficile qu’il traverse », a conclu le facilitateur de la Cédéao, relate Rfi.

• Guinée : Réouverture du procès du massacre du 28-Septembre 2009

La semaine dernière s’est ouvert en Guinée le procès du massacre du stade de Conakry, le 28 septembre 2009. Ce jour-là, une manifestation de l’opposition contre une candidature du chef de la junte de l’époque, Moussa Dadis Camara, avait été réprimée dans le sang. L’audience avait été renvoyée au 4 octobre. 

Ce sont les avocats de la défense qui ont été les premiers à prendre la parole, informe Rfi.

Dans le box des accusés, les onze prévenus sont tous là. Moussa Dadis Camara, en boubou noir et blanc, le chef de la junte au moment du massacre, devrait plaider non-coupable. C’est ce qu’a déclaré son avocat Me Pépé Antoine Lama. Un autre avocat de la défense, Me Salifou Béavogui, confiait ce mardi matin avoir eu des échanges avec ses confrères des parties civiles. Les deux pools d’avocats se seraient mis d’accord pour que le procès se tienne deux jours par semaine.  

• Au Mali, Ménaka se prépare au prochain assaut terroriste de l’EIGS

Au Mali, la situation est plus précaire que jamais dans le nord-est du pays, et tout particulièrement à Ménaka. Cela fait plusieurs mois que l’EIGS, la branche sahélienne du groupe État islamique, mène des offensives meurtrières pour prendre le contrôle de cette zone frontalière du Niger et du Burkina. La dernière offensive a eu lieu à Talataye, il y a trois semaines.

Il y a deux jours, lundi, des combattants de l’EIGS à moto se sont approchés de Ménaka. Pour cette fois, ils en sont restés là. Mais la ville, capitale de la région éponyme – plus de 20 000 habitants en temps normal et plusieurs milliers de déplacés arrivés ces derniers mois – est la principale cible à venir de l’EIGS. C’est ce qu’expliquent unanimement les sources sécuritaires jointes par RFI. Certaines d’entre elles estiment que la localité de Tidermène, environ 75 kilomètres au nord de Ménaka, aujourd’hui contrôlée par le Jnim (Groupe de soutien à l’Islam et aux musulmans) lié à Aqmi, pourrait être attaquée au préalable.

7- Actu sports

• Stade Brestois : Noah Fadiga a repris l’entraînement

Noah Fadiga a fini avec sa commotion cérébrale. Le latéral droit du Stade Brestois a en effet repris, ce mardi, les entraînements en groupe, informe Wiwsport.

Suite à un choc avec un joueur de l’AC Ajaccio le 18 septembre dernier, Noah Fadiga avait dû céder sa place avant la mi-temps. Quelques heures plus tard, le Stade Brestois 29 faisait part d’une commotion cérébrale subie par le joueur formé au Club Brugge. Ce dernier avait même dû décliner sa première convocation en Equipe Nationale du Sénégal.

Mais après plus de deux semaines de rétablissement, le joueur de 22 ans semble parfaitement remis. D’autant plus qu’il a reçu le feu vert médical pour reprendre les séances avec le groupe, après avoir passé de nouveaux examens lundi. Il devrait donc être à la disposition de l’entraîneur brestois Michel Der Zakarian pour le derby contre Lorient, dimanche.

• Ligue des champions – Bayern : Sadio Mané élu homme du match contre Plzen !

Auteur d’un but et une passe décisive, Sadio Mané est élu homme du match face au Viktoria Plzen par l’UEFA, informe Senego.

Sadio est en train de retrouver sa forme et il l’a confirmé contre le Viktoria Plzen. Le Sénégalais a commencé son show par un raid solitaire terminé par une frappe puissante du gauche dans les buts de Tvrdon.

Très remuant, le Bavarois a posé de nombreux problèmes à l’arrière-garde tchèque par ses déplacements et ses dribbles. Il signe une passe décisive pour Leroy Sané en seconde période. Renaissance !

• Incidents : Diatara ferme le stadium Iba Mar Diop jusqu’à nouvel ordre

Suite à l’affaissement d’un pan du mur du stadium Iba Mar Diop qui a occasionné plusieurs blessés, lors d’un combat de lutte qui a opposé Ibou Afia et Diekh Diam, dimanche dernier, le Ministre des Sports a décidé de fermer ce lieu jusqu’à nouvel ordre.

Au lendemain de l’incident qui s’est déclaré au stadium Iba Mar Diop à l’occasion de l’ouverture de la saison de lutte 2022-2023, le Ministre des Sports, M. Yankhoba Diatara a effectué un déplacement avec ses équipes et le sous-Préfet de Dakar, Djiby Diallo, sur le site ce lundi 03 octobre 2022 pour constater les impacts. Plus de peur que de mal, aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée. La quasi-totalité des blessés pris en charge par les services sont déjà rentrés chez eux. Seuls 2 blessés graves admis à l’hôpital Principal de Dakar sont encore sous surveillance médicale. 

Le ministre leur a apporté le message de compassion, de solidarité et de soutien du Chef de l’Etat, Son Excellence Macky SALL, celui chef du Gouvernement, le Premier ministre Amadou Ba et du mouvement sportif.

En attendant de voir la qualité de l’édifice pour continuer à accueillir des événements sportifs comme la lutte et le Handball, le ministre des Sports a décidé de fermer le stadium jusqu’à nouvel ordre. Ce sera d’ailleurs une occasion car le stadium fait partie des infrastructures sportives qui vont être réhabilitées  dans le cadre des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) de 2026, renseigne Igfm.

La Rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.