Le Café qui réveille l'Info

Mort de S. Ka Diallo : Autorités et étudiants de l’UGB réclament justice

A l’Université Gaston Berger (Ugb) de Saint-Louis, la mort suspecte de la demoiselle Seynabou Ka Diallo, étudiante en Licence 1 à l’Ufr des Sciences agroécologiques de l’aquaculture et des technologies alimentaires (S2ATA), est sur toutes les lèvres. A travers des communiqués rendus publics, ce samedi, le Recteur Pr Ousmane Thiaré et le directeur du Centre régional des œuvres universitaires de Saint-Louis (Crous), Pape Ibrahima Faye, ont tous exprimé leur « compassion à la famille de la défunte » et témoignent tout leur soutien « pour que les circonstances de ce drame soient élucidées ».

Du côté des étudiants du Baol, d’où est originaire la victime, l’on réclame également que justice soit faite. « Nous demandons que la lumière soit faite pour savoir exactement les circonstances dans lesquelles Seynabou est décédée. Il faut traquer le ou les coupables et les traduire devant la justice pour qu’il n’y ait pas d’autres cas de ce genre », a déclaré Lamine Bara Gadiaga, Coordonnateur du collectif des amicales étudiants de la région de Diourbel, contacté par Seneweb. 

Pour l’heure, une source policière confirme que les résultats de l’autopsie ne sont pas encore disponibles, mais en attendant, l’enquête se poursuit pour tenter d’élucider les circonstances de ce décès. 

Sur Facebook et dans des groupes WhatsApp, les pensionnaires de Sanar exigent plus de sécurité au sein de ce temple du savoir, situé à une quinzaine de kilomètres de là ville de Saint-Louis. 

Les commentaires sont fermés.