Le Café qui réveille l'Info

Pour Doudou Wade, le PASTEF est loin d’être la première force de l’opposition

Cadre au sein du Parti démocratique sénégalais (PDS) et candidat arrivé 3e aux élections locales de janvier 2022, Doudou Wade estime que le parti de Ousmane Sonko, le PASTEF est loin d’être la première force de l’opposition. A l’en croire, PDS reste jusque-là à la tête de l’opposition vu la représentation nationale aux dernières élections législatives de 2017.

« La première force de l’opposition n’est pas le PASTEF. Dans les choix, c’est bien le PDS. Sur la représentation nationale donnée aux législatives en 2017, il n y a pas de possibilité. Ousmane Sonko est un non inscrit à l’Assemblée. Et nous, nous avons un groupe parlementaire formé majoritairement de députés du PDS», a expliqué l’ancien député qui s’est dit, par ailleurs, favorable à la criminalisation de l’homosexualité.(Avec Pressafrik)

Les commentaires sont fermés.