Le Café qui réveille l'Info
bdsm dominant edging sub and sucks his dick.www.weneedporn.online
jachub
bizontube

Top Actu Afrique : L’essentiel de l’actualité du continent du 18 Novembre 2021

1- Sanctions de la Cédéao au Mali : Le Premier ministre et presque tous ses ministres parmi 149 personnalités visées

Choguel Kokalla Maïga et la quasi-totalité de son gouvernement figurent parmi 149 personnalités visées par des sanctions individuelles infligées récemment par la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), renseigne RFI.

1 (bis)- Mali : Ouverture d’une enquête sur la tentative d’enlèvement dénoncée par « Poulo »

« L’affaire Housseini Amion Guindo » se poursuit. L’ancien ministre et actuel leader de l’opposition malienne accuse les autorités de transition d’avoir programmé son enlèvement. Après s’être caché pendant quatre jours, « Poulo » est rentré chez lui dimanche 14 novembre, le ministère de la Sécurité garantissant sa protection. Dans la foulée, le ministre de la Justice, Mamadou Kassogué, a ordonné l’ouverture d’une enquête. Housseini Amion Guindo s’en félicite mais ne cache pas certaines réserves sur cette initiative, rapporte RFI.

2- CEDEAO : A Abidjan, les chefs d’état-major prônent l’unité pour la lutte antiterroriste

Abidjan accueille depuis mercredi 17 novembre, et jusqu’à vendredi, la 41e réunion du Comité des chefs d’état-major de la CEDEAO. Les haut-gradés évoqueront ensemble la reconfiguration de l’opération Barkhane et ses possibles conséquences dans la sous-région, toujours en proie à des attaques terroristes récurrentes, informe RFI.

3- Nigeria : Beaucoup de questions autour de la mort du journaliste Tordue Salem

Porté disparu depuis près d’un mois, le journaliste Tordue Salem est mort. La police nigériane a indiqué avoir retrouvé son corps dans un hôpital d’Abuja. Le journaliste couvrait l’actualité parlementaire pour le quotidien The Vanguard. On était sans nouvelles de lui depuis le 13 octobre. La police a annoncé qu’il est mort dans un accident de voiture et a même interpellé un suspect. Mais pour la famille et les collègues de Tordue Salem, l’histoire ne s’arrête pas là, relate RFI.

4- Attaques au Burkina Faso : Les premières sanctions tombent, le scepticisme demeure

Face à la recrudescence et à la violence des attaques des groupes armés terroristes, les populations burkinabè ont manifesté pour exiger des mesures et demander la démission du président Roch Marc Christian Kaboré. Devant cette colère, les premières sanctions commencent à tomber. Deux hauts gradés des forces armées sont démis de leur fonction, et le président Kaboré s’engage. Mais pour les analystes politiques, ces sanctions sont loin de calmer la colère des populations, vu la gravité de la situation, informe RFI.

5- Ouganda : La peur et la colère des habitants de Kampala après les attentats de mardi

En Ouganda, la majorité des rues du quartier administratif de Kampala ont été rouvertes à la circulation hier mercredi, au lendemain des attaques à la bombe de trois kamikazes, l’un devant le commissariat central de la capitale, et les deux autres à proximité du Parlement. Le nouveau bilan des autorités fait état de quatre morts et de 37 blessés. Dans le quartier central de la ville, à proximité des explosions, de nombreux habitants craignent de nouveaux actes terroristes. renseigne RFI.

5 (bis)- Maroc : l’Espagne extrade un activiste du Front Polisario réclamé par Rabat

Les autorités espagnoles ont extradé, mardi 16 novembre, un activiste du Front Polisario vers Rabat. Il s’agit de Fayçal al-Bahloul, accusé par les autorités marocaines d’« inciter à commettre des crimes terroristes contre le royaume » et d’avoir tué un policier en 2010. Le Maroc et l’Espagne sont liés par des accords sécuritaires et judiciaires qui permettent l’extradition des personnes réclamées par la justice. La presse marocaine affirme qu’il a été arrêté dès son arrivée à l’aéroport Mohammed-V à Casablanca. (Avec RFI)

6- Congo-B : 6 morts dans la prison de la police de Brazzaville, familles et ONG s’insurgent

Le gouvernement évoque des décès « accidentels » des personnes qui étaient sous mandat de dépôt, mais les familles et les ONG dénoncent la torture. En tout cas, la polémique ne désenfle pas depuis les déclarations la semaine dernière de proches des victimes et d’organisations de défense des droits de l’Homme, informe RFI.

7- Tchad : Une délégation conduite par Albert Pahimi Padacké à Bruxelles en quête d’un soutien de l’UE

Pendant deux jours ces lundi et mardi à Bruxelles, une délégation tchadienne emmenée par le Premier ministre Albert Pahimi Padacké a multiplié les contacts avec les partenaires européens. La délégation du gouvernement tchadien de transition est venue présenter les avancées de la feuille de route de la transition (qui avait suscité quelques doutes des bailleurs de fonds), avancées qui comprennent par exemple le lancement de plusieurs « pré-dialogues » dans les campagnes ou dans les milieux politiques et militaires, présentés comme un tremplin vers la préparation des futures élections. (Avec RFI)

7 (bis)- Libye : L’élection présidentielle approche et exacerbe les divisions politiques

À un mois et demi de l’élection présidentielle, la Libye compte sept candidats déclarés. Les candidatures les plus remarquées et controversées sont évidemment celles de Saïf al-Islam, fils de l’ancien dirigeant Mouammar Kadhafi, et celle de Khalifa Haftar, l’homme fort de l’est du pays, qui était à la tête de l’autoproclamée Armée nationale libyenne. La campagne électorale est bel et bien lancée, rapporte RFI.

La rédaction de SenCaféActu

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

film semi korea quest for her sexy booty.
antarvasna
harcore milky deepthroat.tokyo hot