Le Café qui réveille l'Info
bdsm dominant edging sub and sucks his dick.www.weneedporn.online
jachub
bizontube

Top Actu Afrique : L’essentiel de l’actualité du continent du 06 Novembre 2021

1- Mali : Six personnalités incarcérées pour tentative de coup d’État

Six personnalités maliennes ont été placées sous mandat de dépôt cette semaine. L’information a été confirmée vendredi 5 novembre par la justice malienne. Tous sont accusés notamment de tentative de coup d’État et de complot contre le gouvernement. Parmi eux, un ancien secrétaire général de la présidence et un ancien chef de la Sécurité d’État, les services maliens de renseignements maliens, qui avaient disparu depuis plusieurs semaines, informe RFI.

2- Guinée : Le gouvernement de transition est désormais complet

Un peu plus de deux mois après la prise du pouvoir par l’armée guinéenne, le Premier ministre Mohamed Béavogui a enfin son gouvernement au complet. Les dernières nominations sont tombées la nuit dernière avec les portefeuilles des Mines et de la Géologie, du ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat et de celui de l’Énergie, de l’Hydraulique et des Hydrocarbures, renseigne RFI.

3- Côte d’Ivoire : Le racket policier dans le collimateur de la justice

Le gouvernement ivoirien a lancé il y a quelques mois une vaste opération anti-corruption dans la fonction publique. Si le volet concernant la délinquance en col blanc n’a pas connu de développement depuis la suspension de certains directeurs d’administration, celui concernant les « mange-mille » comme on les appelle, c’est-à-dire les policiers et gendarmes qui rackettent les automobilistes, avance. Les premiers cas sont jugés depuis vendredi 5 novembre par le tribunal militaire d’Abidjan, rapporte RFI.

4- Niger : Onze soldats tués et neuf « disparus » dans une attaque dans l’ouest du pays vendredi (gouvernement)

L’attaque jihadiste contre une position de l’armée a eu lieu à Dagnè, dans l’ouest du Niger, une zone déjà endeuillée en début de semaine où 69 civils sont morts dans une embuscade, selon le gouvernement. L’attaque commise par « une colonne de terroristes lourdement armés à bord de plusieurs véhicules et des dizaines de motos » a tué onze soldats, et fait un blessé, selon un communiqué du ministère de la Défense lu à la télévision publique. 

D’après les autorités des ratissages sont en cours pour retrouver les assaillants. Cette attaque intervient au premier jour du deuil national mis en place après un massacre, en début de semaine, dans la même région. Un convoi a été visé par des attaquants lourdement armés qui ont fait 69 morts au moins dont le maire de Banibangou.informe RFI.

4 (bis)- Togo : 1 192 directeurs d’écoles virés de leur poste après une grève

1 192 directeurs d’écoles ont été déclassés après une grève. Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire, technique, et de l’artisanat a pris un arrêté jeudi 4 novembre pour remplacer un peu plus de 1 000 directeurs d’écoles publiques. Une décision rendue publique au lendemain de 48 heures de grève des enseignants, qui demandaient le respect du remboursement de leur prime exceptionnelle par le gouvernement. (Avec RFI)

5- Tunisie : L’ex-président Marzouki se dit choqué par le mandat international lancé contre lui

Un juge tunisien a émis jeudi 4 novembre un mandat d’amener international contre l’ex-président tunisien Moncef Marzouki, farouche critique du coup de force de l’actuel chef de l’État Kaïs Saïed et qui vit en France. La décision du juge intervient après que le président Saïed a demandé mi-octobre à la justice tunisienne d’ouvrir une enquête sur des déclarations de M. Marzouki et de lui retirer son passeport diplomatique. Considéré comme « traître à la patrie » par le président Saïed, l’ancien président tunisien se dit choqué par cette décision de la justice tunisienne, relate RFI.

6- Sommet extraordinaire de la CEDEAO à Accra sur le Mali et la Guinée: « On n’a pas un kit anti-coup d’État »

Les préparatifs du sommet extraordinaire de la CEDEAO, prévu ce dimanche à Accra, vont bon train. Il sera consacré à l’évolution des situations en Guinée, après le coup d’Etat qui a renversé Alpha Condé début septembre, et au Mali, où l’organisation ouest-africaine espère des élections rapides. La CEDEAO a été critiquée tant au Mali qu’en Guinée, accusée de faire du « deux poids, deux mesures ». Mais la CEDEAO « n’a pas de kit anti-coup d’Etat » répond la ministre sénégalaise des Affaires étrangères, Aïssata Tall Sall, renseigne RFI.

7- Afrique du Sud : Une réforme pour gommer le sexe sur les documents d’identité

La question des droits des personnes transgenres et intersexes était au cœur du grand dialogue national qui s’est tenu jusqu’au vendredi 5 novembre en Afrique du Sud. Société civile et représentants du gouvernement ont échangé sur la reconnaissance des droits des personnes de ces communautés, dont l’identité ne correspond pas au genre assigné à la naissance ou qui se reconnaissent comme n’étant ni homme ni femme. Des droits garantis dans la Constitution mais qui sont, dans les faits, souvent bafoués, informe RFI.

Laisser un commentaire

film semi korea quest for her sexy booty.
antarvasna
harcore milky deepthroat.tokyo hot

// end advertising