Le Café qui réveille l'Info

Top 5 de la mi-journée du 23 Mars 2020

1 – Comme annoncé ce matin, le Président de la République va s’adresser à la nation dans l’après-midi. C’est à travers d’une déclaration que Macky Sall va annoncer les nouvelles mesures  pour contenir la propagation du Covid-19 au Sénégal. Ces décisions seront issues de la réunion du Comité national de gestion des épidémies (CNGE) qui se tient actuellement au Palais.

2 – Inédit : La voix du Covid-19 parle aux sénégalais. C’est une prouesse que la RFM a fait ce matin en faisant témoigner un patient du virus. Depuis le début de l’épidémie au Sénégal, c’est la première fois qu’on entend parler une victime du virus. L’homme invite les sénégalais à suivre les consignes données par les autorités sanitaires et met en garde tous ceux qui doutent encore de l’existence de la maladie dans le pays.


Sur le même sujet

3 – Vente exclusive du pain dans les boulangeries : La mesure a créé un effet contraire voulu par les autorités. Ce matin, les boulangeries ont connu des rassemblements et même des bousculades dans certains quartiers, créant ainsi des situations de risques élevés de contamination. Le ministère du commerce est invité par plusieurs citoyens à revoir son dispositif et surtout prévoir des kiosques ou des points sécurisés de vente du pain en dehors des boulangeries. Apparemment, les boulangeries n’étaient préparées à cette situation.

4 – La révélation inquiétante du Pr Daouda Ndiaye : « Personne ne peut dire si c’est le même coronavirus qui a circulé en Chine qui est présent actuellement en Afrique ». Selon Pr Ndiaye,  « dans ce genre d’épidémie, pour créer un vaccin ou un médicament efficace contre un agent pathogène, il y a un élément majeur que nous appelons le génome. Tant que nous n’aurons pas mis la main, de façon claire sur ce génome, il sera difficile de dire quel est le médicament qui sera capable de tuer le virus. Aujourd’hui, personne ne peut dire si c’est le même coronavirus qui a circulé en Chine qui est présent actuellement en Afrique. L’étude est en train d’être menée. Nous savons par contre que c’est un virus Arn qui mute facilement. Certains gènes sont à l’origine de la mutation et sont difficiles à gérer »

5 – Les usagers de banque demandent un moratoire au Président de la République : L’association des clients et sociétés des institutions financières (ACSIF) a saisi le Chef de l’Etat pour un délai de grâce de trois mois des remboursements des prêts bancaires, compte tenu de la situation que traversent les sénégalais en ce moment. « C’est pourquoi, l’ACSIF demande solennellement à l’Etat du Sénégal de discuter avec les principaux acteurs du monde des finances à l’entente, à la prononciation et à l’application d’un délai de grâce de deux à trois mois renouvelable pour tous les travailleurs et entreprises impactées. Un délai pendant lequel les remboursements des échéances bancaires seront suspendus », précise le communiqué.

Les commentaires sont fermés.