Le Café qui réveille l'Info

#SenCaféActu du 23 Mars 2020

1 – La situation se complique pour le personnel médical : Avec 11 nouveaux cas confirmés hier, Dakar, Ziguinchor, Thiès, Saint-Louis, Diourbel, 1000 cas contacts suivis actuellement. Le Sénégal compte officiellement ce lundi 67 cas positifs, 5 guéris et 62 sous traitement. La nouveauté est que depuis le week end, les cas communautaires ont rendu compliquée la lutte. Le manque de respect des mesures sur les rassemblements et de la distanciation sociale a annihilé les efforts du pays pour gagner la bataille. Le virus est entré un peu partout notamment dans les 5 régions que sont : Dakar, Diourbel, Thiès, Ziguinchor et Saint-Louis.

2 – Le Sénégal va-t-il vers le confinement des populations ? La question  taraude les esprits depuis que la police a sorti une circulaire qui met les agents en ordre de bataille à partir de ce soir à minuit. Selon Seydou Guèye ministre en charge de la communication présidentielle, le Chef de l’Etat ne dérogera pas à sa responsabilité de prendre toute décision utile pour sécuriser les populations. S’il doit décider du confinement ou de l’état d’urgence, il prendra, comme il l’a fait depuis le début, ses responsabilités. Pour le Pr Daouda Ndiaye, le confinement est devenu inévitable au Sénégal, avec la transmission communautaire.


3 – Le cas intrigant de la dame infectée de Thiès : Cette  dame testée positive s’est rendue  à un mariage à Vélingara. Elle a séjourné dans cette ville du 13 au 15 mars dernier : Résultat, 4 familles sont mises en quarantaine. Personne ne sait si le virus a été chopé à Vélingara ou bien si la dame est venue de Thiès avec le virus et qui l’a contaminée ?

4 – La Police sort une circulaire et se met en ordre de bataille pour le confinement de localités : Le directeur général de la Police Ousmane Sy a armé ses troupes pour faire respecter les décisions des autorités, si ces dernières décident de confiner les populations. En a croire le ministre de la santé, de nouvelles mesures vont être prises par le Chef de l’Etat pour faire face à la nouvelle situation marquée par les contaminations communautaires. L’annonce d’un confinement est évoquée par plusieurs sources.


5 – Le Sénégal confiné par la Gambie et la Mauritanie : Face à l’évolution inquiétante de l’épidémie au Sénégal, la Mauritanie et la Gambie ont décidé de fermer leurs frontières avec notre pays. Ces décisions ont surpris les populations du centre et du nord qui se ravitaillaient et visiter leurs parents dans ces pays.

6 – El Hadj Ndiaye PDG de la 2STV dit ses vérités aux khalifes généraux : « A ce jour, je n’ai pas entendu un khalife général lancer des messages aux talibés pour qu’ils restent chez eux. Ils sont où  les chefs religieux dans cette affaire de lutte contre le coronavirus ? Je n’entends aucun des guides religieux dire à leurs fidèles de ne plus venir à des rassemblements  ou restez chez eux pour éviter les contaminations. Je ne comprends pas, on est en guerre. Il faut que les chefs religieux prennent leurs responsabilités. Je le répète, les sénégalais sont des croyants, il faut que les chefs religieux aient pitié d’eux », a –t-il dit hier sur sa chaine de télé.

7 – A partir d’aujourd’hui, votre boutiquier ne vous vendra plus de pain : Ce sont les boulangers qui seront contents ! Leur plus vieille doléance vient d’être satisfaite : le pain ne sera plus vendu dans les boutiques. La mesure devrait être effective ce lundi, à Dakar. L’annonce est faite par Oumar Diallo, le chef de service du Commerce intérieur. Les récalcitrants sont prévenus : la loi sera appliquée dans toute sa rigueur. Les boulangers eux, en contrepartie, s’engagent à renforcer les conditions d’hygiène dans les lieux de travail, surtout dans ce contexte marqué par le coronavirus, rapporte Senenews.

Les commentaires sont fermés.