Le Café qui réveille l'Info

Top 5 de la mi-journée du 2 Mars 2020

1 – Dernière minute : Un Français subit des analyses à l’Institut Pasteur. Selon Libération online, un ressortissant français subit actuellement des analyses au niveau de l’Institut Pasteur de Dakar après des signes inquiétants. L’affaire est suivie de très près par les hautes autorités qui sont dans l’attente des résultats. On en saura plus dans les prochaines heures. A noter que les résultats, concernant un ressortissant gambien, qui présentait aussi des signes, se sont révélés négatifs.

2 – Coronavirus : Macky Sall prend les choses en main et avoue que le Sénégal n’est plus à l’abri. « J’ai réuni les médecins, professeurs mais aussi directeurs de la santé publique en relation avec l’OMS, l’institut pasteur, les membres du gouvernement pour justement regarder les mesures préventives puisque désormais nous ne sommes plus à l’abri et aucun pays n’est à l’abri. Déjà, le Covid19 est entré en Afrique. Nous allons examiner les capacités ainsi que les mesures d’urgence à mettre en œuvre face à cette situation. Donc, il ne faut pas attendre que cela nous tombe dessus pour réagir», annonce le chef de l’Etat. Le Président a révélé qu’un cas suspect est en ce moment interné à l’hôpital de Fann et les résultats des tests sont attendus de l’Institut Pasteur pour savoir si son statut est positif ou non

3 – Bruit pour Guy Marius Sagna : Cinq minutes de klaxons est l’invite faite par les partisans de l’activiste pour ce lundi à 17h30. Les initiateurs veulent maintenir la pression pour la libération de Guy 


4 – Loi sur la criminalisation du viol : Amsatou Sow Sidibé confirme les doutes des magistrats. Professeur des universités et juriste, Amsatou Sow Sidibé dit partager  le même avis que les magistrats sur les insuffisances de la loi. Selon la présidente de Caar leneen, son application va être problématique et c’est pourquoi, depuis le début elle était contre le texte

5 – Terrorisme, Opération Stop ISIS : Les forces britanniques ont été déployées au Sénégal. C’est pour empêcher que la sous- région ne se transforme en un État islamique et en un « califat » d’Al-Qaïda. Des dizaines de soldats de la 1re Garde écossaise et des Royal Marines entraînent trois nations africaines dont le Sénégal , à Thiès, pour lutter contre le nombre croissant de djihadistes.


Les commentaires sont fermés.