Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 20 Novembre 2022

1- Macky Sall aux lions : “ Chaque match est une finale. Ne craignez personne ”

Un discours aux allures de séance de motivation. Macky Sall a revêtu son costume de coach de la Nation pour doper les Lions, à la veille de leur entrée en lice dans la compétition contre le Qatar. “Chaque match sera en quelque sorte une finale ; et comme le dit l’adage, la balle est ronde pour tout le monde ; et aucun match n’est gagné, ni perdu tant qu’il n’est pas fini.   En vrais Lions, ne craignez personne, mais respectez tous vos adversaires. C’est une condition essentielle pour aller loin en compétition”, a-t-il asséné Macky Sall à Kalidou Koulibaly et sa bande.

Selon Seneweb, le chef de l’État est optimiste sur les chances des lions de bien figurer au Qatar : “Nous vous faisons confiance, car avec votre coach, vous êtes tous des professionnels aguerris. Vous mesurez le jeu et l’enjeu. À chaque touche de balle, vous porterez l’espoir de tout le peuple sénégalais”.

2- Kalidou Koulibaly:  » Les Lions vont jouer pour faire honneur à Sadio Mane  »

Le capitaine de l’équipe nationale de football du Sénégal, Kalidou Koulibaly, a réaffirmé dimanche l’engagement des Lions à honorer Sadio Mané par une bonne participation à la Coupe du monde qui s’ouvre le même jour au Qatar, rapporte PressAfrik.

 »Permettez-moi d’avoir une pensée pour notre maestro, notre leader technique, notre frère d’arme Sadio Mane. Absent de cette cérémonie, en raison d’une blessure. Nianthio, tu nous manques, soit rassuré nous jouerons pour te faire honneur », a dit Koulibaly lors de la cérémonie de réception du drapeau national des mains du président Macky Sall.Le capitaine des Lions du Sénégal a également fait part de la détermination de ses coéquipiers à défendre valeureusement les couleurs nationales ‘’comme Sadio Mané sait le faire’’.  » Nous porterons haut le flambeau de notre nation et du continent. Nous jouerons pour aller le plus loin possible dans cette compétition pour la nation. Nous allons faire honneur aux peuples africains », a promis le défenseur des Lions devant le chef de l’Etat.

3- « Le combat de PAN n’est pas le combat des journalistes… », Moussa Bocar Thiam

Moussa Bocar Thiam Ministre de la Communication, des Télécommunications et de l’Économie Numérique interpellé par les députés sur le cas du journaliste Pape Alé Niang (PAN), a soutenu ce samedi que « Le combat de Pape Alé n’est pas le combat des journalistes ». Selon lui, c’est un combat qui le concerne personnellement, informe PressAfrik.

«L’actualité c’est que tout le monde de la liberté de la presse, il n’y a pas un pays où les libertés sont plus respectées qu’au Sénégal. C’est une vérité. Tous les textes du Sénégal garantissent la liberté de la presse. Il ne faut pas confondre la liberté de la presse et l’anarchie. Chaque corps dans ce pays est réglementé. Un avocat dans ce pays ne peut pas faire ce que bon lui semble. Parce qu’il y a un ordre des avocats qui le surveille. Le médecin ne peut pas faire ce qu’il veut, parce qu’il y a un ordre des médecins qui est là et qui le surveille, les notaires, les huissiers, pareils. De la même manière que les journalistes sont soumis au droit comme tous les citoyens. Les journalistes ont ce qu’on appelle le Tribunal des Pairs, le Conseil pour l’Observation des Règles d’Éthique et de Déontologie dans les médias au Sénégal (CORED) qui les surveille, les contrôle », a indiqué Moussa Bocar Thiam.

Mieux ajoute le ministre : « Ce n’est pas que vous êtes journalistes d’investigation entre parenthèse, qui fait des Investigations qui ne font pas avancer le pays mais orientées pour décourager les sénégalais, contre le régime en place, détourner et dresser le peuple contre le régime en place. C’est une grosse erreur et une faute professionnelle grave. J’ai remarqué tout ce temps que les journalistes sont hiusobklises. C’est normal. C’est un effet de corporatisme. Je comprends leur solidarité de corps. Je leur suis solidaire tout de même. Mais qu’ils n’ignorent jamais que le combat d’une seule personne qui a commis une faute et responsable seul devant la loi, tous les sénégalais doivent le juger. On n’a même pas besoin de tribunal des pairs. Tout le monde a vu et compris ce que PAN fait depuis longtemps. Il a décidé d’écorne l’image du pays et de ses institutions notamment, la gendarmerie, les Forces de défenses er de sécurités (Fds) ».

À DÉCOUVRIR

4- Augustin Senghor: « Moussa Ndiaye est convoqué pour remplacer Sadio Mané »

Le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF) s’est exprimé sur le cas Ismael Jakobs, non encore valable pour disputer un match officiel avec l’Équipe du Sénégal, et de la convocation du jeune arrière gauche d’Anderlecht, Moussa Ndiaye.

Selon lui, ce dernier a été appelé pour remplacer Sadio Mané dans la liste des 26 « Lions » pour le Mondial qui va débuter ce dimanche à Doha. « J’entends beaucoup de gens parler de la convocation de Moussa Ndiaye. Je précise juste qu’il remplace Sadio Mané. Parce qu’à ce stade, il n’y a que les changements pour raison médicale qui sont possibles », a-t-il déclaré.

Pour ce qui s’agit de Ismael Jakobs, le président de la FSF affirme qu’ils suivent le dossier et espèrent que « la FIFA va faire preuve de compréhension » pour que le joueur soit valable au moins lors du deuxième match des Lions vendredi prochain contre le Qatar. Pour rappel, Aliou Cissé avait décidé de ne pas remplacer Sadio Mané de la liste. En plus simple, Moussa Ndiaye est convoqué pour remplacer Ismael Jakobs, qui est incertain à cause de soucis administratifs. Mais comme techniquement, c’est impossible, selon les règlements de la FIFA, ils ont utilisé leur « Joker médical » Sadio Mané pour se sécuriser.

5- L’Hôpital de Tivaouane reçoit un don de matériel médical

L’association Sénégal Solidarité Georges et Martine a remis à Serigne Mouhamadou Moustapha Sy Al Amine, un lot de  médicaments et de matériel médical destiné à l’Hôpital Abdou Aziz Sy Dabakh de Tivaouane.

Le don est composé de médicaments, de lits complets, de fauteuils orthopédiques, fauteuils pour banque de sang, de béquilles, de déambulateurs fixes et mobiles, d’appareils kinésithérapeutes, de ceintures lombaires entres autres. Il a été remis vendredi  lors d’une cérémonie dans l’enceinte de l’hôpital de Tivaouane, à Serigne  Mouhamadou Moustapha Al Amine, pour soutenir l’établissement de santé, suite à l’incendie qui s’y était déclaré au mois de mai dernier, coûtant la vie à 11 bébés.

Étaient présents à la cérémonie, les membres de l’association, une délégation maraboutique et des membres du personnel de l’hôpital. L’association Sénégal Solidarité Georges et Martine a voulu ainsi honorer la mémoire de feu Serigne Abdoul Aziz Al Amine, ancien khalife des Tidianes, avec qui elle entretenait des relations cordiales et fraternelles. Cette structure mettait régulièrement à sa disposition des lots de livres, de matériel médical  pour l’accompagner dans ses projets sociaux. Elle entend perpétuer son partenariat avec la famille de Al Amine, après sa disparition.

Les praticiens ont salué l’utilité et la qualité des articles offerts. Ils ont été unanimes à reconnaître que le matériel énuméré est conforme aux besoins exprimés par les médecins. Le président de l’association a manifesté son soutien à l’hôpital, suite à l’incendie qui avait coûté la vie à 11 bébés. Serigne Moustapha Sy Al Amine, responsable moral du Dahira Mouhtafina, a rappelé les relations fraternelles qui liaient cette association à son défunt père.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.