Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 19 Novembre 2022

1- Tribunal de Dakar : Le procès de Kilifeu et Cie renvoyé en avril 2023

Après la liberté accordée à Landing Mbessane Seck alias Kilifeu, Simon Niaga Kouka et Thierno Amadou Diallo alias Thier dans une affaire de passeport diplomatique. Les accusés devront patienter jusqu’en 2023 pour connaitre la fin de cette histoire. La chambre correctionnelle de Dakar vient de renvoyer l’affier jusqu’au 06 avril 2023 indique Senenews. La décision du juge serait motivée par une décision pour un retour de citations. Pour rappel, Thierno Amadou Diallo alias Thier est tombé les filets des limiers. Une fois en prisons les vidéos compromettantes du rappeur Kilifeu sont diffusées par une presse en ligne. Par la suite Simon et Kilifeu sont emprisonnés pour trafic de passeport diplomatique avant de bénéficier une liberté provisoire.

2- Libération Pape Alé Niang : Seydi Gassama avertit le gouvernement

Hier, une marche pacifique est organisée par les acteurs de la presse pour réclamer la libération du journaliste Pape Alé Niang. Le Directeur exécutif de Amnesty International Seydi Gassama a profité du rassemblement pour lancer un message au gouvernement en place à la fin de la manifestation.« La manifestation d’aujourd’hui est un grand succès. Cela montre que les citoyens sénégalais ont bien apprécié le travail de Pape Alé Niang. Cela montre que le travail de tous les journalistes est bien apprécié. Tant que Pape Alé Niang est en prison, la mobilisation va continuer. Car nous exigeons sa libération sans condition », a laissé entendre Seydi Gassama

3- Le monde de la lutte sénégalaise en deuil : Le lutteur Ramdane n’est plus

Triste nouvelle pour le monde la lutte sénégalaise qui a perdu ce vendredi un de ses talentueux lutteurs.
Le lutteur Ramdane n’est plus, de source proche de la famille, selon nos confrères de Senego. Il a rendu l’âme vendredi 18 novembre aux Etats-Unis où il s’était retiré ces dernières années, des suites d’une longue maladie. L’ex pensionnaire de l’écurie Door-Doorat des Parcelles Assainies, habitant Golf Sud, laisse ainsi orphelins ses nombreux fans qui ont appris son décès avec le plus grand chagrin.

À DÉCOUVRIR

4- Vol de 800 millions F CFA : Pas de liberté provisoire pour le gardien du député Farba Ngom

La chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar a rejeté la demande de liberté provisoire et d’annulation de la procédure introduite par l’avocat du gardien du député Farba Ngom. Pour rappel, D. Diaw est incarcéré depuis avril dernier, pour vol portant sur 800 millions F CFA. Le Soleil révèle que le juge du deuxième cabinet d’instruction l’avait de nouveau inculpé pour vol en réunion avec usage de moyen de locomotion, le 22 septembre dernier, après un réquisitoire supplétif du parquet. L’avocat du prévenu, Me Baba Diop, a réagi. La robe noire, estimant qu’il n’y a pas d’éléments nouveaux, a attaqué la mesure. Le conseil, qui soupçonne le juge d’avoir pris cette décision parce que le mandat de dépôt allait expirer le 14 octobre, a aussi brandi l’argument selon lequel son client n’a pas été entendu. La défense n’a pas obtenu gain de cause. D. Diaw est accusé d’avoir dérobé une valise remplie d’argent dans la chambre occupée par le fils du griot de Macky Sall, Farba Ngom.

5- Respect de la baisse des prix : Dakar et Fatick enregistre 75% d’application

« A la date du jeudi, l’application des nouveaux prix à Dakar et Fatick est à un taux de 75% », a renseigné le ministre du Commerce, Abdou Karim Fofana repris par Le Quotidien.« Le gouvernement travaille à atteindre les 100% », a promis Fofana qui effectuait hier une visite de contrôle et de mise en application des nouveaux prix, à Pikine et Guédiawaye hier.
«Avec satisfaction, vous avez noté chez les grossistes, les demi-grossistes, et les boutiquiers que nous avons eu l’honneur de visiter dans les départements de Pikine et Guédiawaye, qu’il y a un très fort taux d’application des nouveaux prix. Dès lundi, nous avons noté dans la région de Dakar, un taux d’application de 56%, mardi, mercredi, nous avons noté une évolution à 65%. Hier, sur le rapport qui m’a été fait par les services entre Dakar et Fatick, nous sommes à un taux de 75%. Nous comptons accentuer ces efforts de façon à avoir un taux d’application de 100%», a exprimé Abdou Karim Fofana, ministre du Commerce, de la consommation et des Pme, à la fin de la visite, rapporte Senenews.

Par ailleurs, le ministre du Commerce reconnait l’existence de quelques difficultés liées à la facturation entre commerçants grossistes, demi-grossistes et détaillants.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.