Le Café qui réveille l'Info

Mbour : Un collectif de journalistes réclame la libération de Pape Alé Niang

Le collectif des journalistes de Mbour a demandé jeudi la libération de leur confrère Pape Alé Niang, estimant que son emprisonnement est ‘’une menace contre les intérêts supérieurs de la profession », informe Aps. ‘’Cet acharnement, hélas, est une menace réelle pour la profession de journaliste, brandie par le pouvoir en place. Du coup, ce sont les intérêts supérieurs de la profession qui sont en jeu’’, a déclaré Idrissa Aminata Niang, porte-parole dudit collectif lors d’un rassemblement organisé devant la mairie de Mbour.

Pape Alé Niang, patron du site d’information Dakar Matin, très critique envers les dirigeants actuels du Sénégal, est arrêté depuis le 6 novembre pour ‘’divulgation d’informations (…) de nature à nuire à la défense nationale’’, ‘’recel de documents administratifs et militaires’’ et ‘’diffusion de fausses nouvelles’’.

Inculpé depuis le 9 novembre, il est placé en détention préventive. Selon Idrissa Aminata Niang, le journaliste est victime ‘’d’acharnement’’ au regard de ‘’la fragilité du dossier qui veut l’accabler’’. A l’en croire, avec cette charge retenue contre lui, ce sont tous ‘’les journalistes du Sénégal qui sont dans la ligne de mire du pouvoir.  C’est donc le droit pour un journalisme libre et respectable qui est en jeu’’.

Pour Idrissa Aminata Niang, le patron de Dakar Matin est ‘’un détenu politique » que le pouvoir cherche à museler. ’Il faut le dire, que depuis douze jours, c’est toute la presse sénégalaise à travers Pape Alé Niang, qui s’est sentie embastillée’’, se désole le porte-parole du collectif des journalistes de Mbour.

Une marche nationale pour la libération de Pape Alé Niang est prévue vendredi à l’initiative de la Coordination des associations de presse (CAP).

Les commentaires sont fermés.