Le Café qui réveille l'Info

Dalifort : Elle se donne la mort pour échapper à un mariage forcé

Alors que Claire M. D essayait de la calmer, elle pique une crise et tombe dans les pommes. Sa patronne, paniquée, alerte sa sœur, Diono D. Maïmouna D. est évacuée à l’Hôpital où elle décède trois jours plus tard.

Selon Les Échos, qui a relayé cette affaire dans son édition de ce mercredi, c’est l’autopsie qui révélera la cause de sa mort. Le légiste a relevé une «congestion et (un) œdème pulmonaire bilatérale, (un) œsophage congestif sans ulcération, (des) lésions tumorales bien limitées jaunâtres de 3 cm aux grands axes du rein droit, (et une) absence de lésions vulvaires ou myocardique».

En cause ? Un produit insecticide. «Elle a bu de l’insecticide appelé Beytox. Le produit a été retrouvé sur le lieu où elle s’est écroulée», a confié la patronne de Maïmouna D. La famille de la défunte a reçu un certificat d’inhumation et une enquête est ouverte.

Les commentaires sont fermés.