Le Café qui réveille l'Info

Top Actu Afrique : L’essentiel de l’actualité du continent du 2 Septembre 2022

- Advertisement -

1- Tchad : Les religieux et les Aînés mettent en garde contre les blocages dans le Dialogue national

Il faut sauver les travaux du Dialogue national inclusif et souverain, le DNIS, au Tchad. C’est l’appel lancé ce jeudi 1er septembre par plusieurs chefs religieux et Aînés.

Dans un communiqué, ils ont fait part de leurs préoccupations face aux blocages persistants dans les négociations. Pour essayer de concilier les positions, le Groupe des religieux et des Aînés, composé de pasteurs, d’imams et de laïcs, discutent actuellement avec des membres de partis politiques et de la société civile. (Avec RFI)

2- Burkina Faso : L’importante prolifération et circulation des armes inquiète

Une importante quantité d’armes entre au Burkina Faso sans contrôle. C’est la révélation faite par la Commission nationale de contrôle des armes. Des armes qui alimentent les tensions communautaires et le grand banditisme. Selon le secrétaire permanent de la commission, il y a urgence de revoir la législation en vigueur afin de contrôler ce flux d’armes.

« Il y a énormément d’armes qui entrent au Burkina », révèle le colonel major Fatogoma Anselme Sanou. Mais difficile, pour le secrétaire permanent de la Commission nationale du contrôle des armes, de donner des chiffres, car il n’y a aucune disposition qui limite les importations. Les armes civiles, notamment les fusils de calibre 12 et des pistolets automatiques de calibre 7.5, sont importées par les sociétés privées de sécurité, les armureries civiles et les concessionnaires de chasse. (Avec RFI)

3- Mali : 317 civils tués en trois mois, selon la Minusma

La Mission des Nations unies au Mali (Minusma) a publié mercredi sa note trimestrielle sur les atteintes aux droits de l’homme, pour la période allant du 1er avril au 30 juin 2022. Quelque 682 incidents sécuritaires répertoriés en trois mois, 317 civils tués et 73 enlevés ou disparus. Selon le rapport onusien, ce sont les groupes terroristes jihadistes qui sont les principaux auteurs. L’armée malienne est les groupes d’autodéfense sont également pointés du doigt. (Avec RFI)

4- RCA : L’opposition rejette le projet de révision de la Constitution

Comme annoncé, le Bloc républicain pour la défense de la constitution, regroupement des principaux partis de l’opposition centrafricaine, a formellement saisi ce mercredi la Cour constitutionnelle. Il attaque le décret présidentiel daté du 26 août, portant création d’un comité de rédaction d’une nouvelle Constitution. Comme annoncé, le Bloc républicain pour la défense de la constitution, regroupement des principaux partis de l’opposition centrafricaine, a formellement saisi… (Avec AllAfrica)

5- Afrique de l’Ouest : Deux mois après la levée de l’embargo de la Cédéao- Bamako n’a pas abandonné Conakry et Nouakchott

Cela   va faire   bientôt deux mois que la Communauté des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cédéao), et l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa), ont levé l’embargo économique et financier prise en Janvier 2022   sur le Mali. Une mesure qui empêchait Bamako de commercer comme par le passé avec les ports de Dakar et   d’Abidjan principalement.  Pour éviter l’asphyxie de l’économie malienne et   continuer à approvisionner le marché local, les opérateurs économiques et le gouvernement maliens ont décidé de revitaliser les corridors Bamako- Nouakchott et Bamako- Conakry durant cette période de crise. Passée cette période difficile et la levée de l’embargo intervenue le 03 Juillet 2022, quel est l’Etat des lieux ? (Avec AllAfrica)

6- Cote d’Ivoire : Inondations- Une rivière sort de son lit et fait des dégâts à Bondoukou

Dans « la cité des 1000 Mosquées » ou Bondoukou(Région du Gontougo),  à  l’Est de la  Côte  d’Ivoire,  les dernières pluies ont fait de gros dégâts. Consécutivement à « la colère » et la montée des eaux    de la rivière Wano qui est sortie de son lit. Selon des habitants joints par téléphone, « les dégâts sont énormes. Ceux qui sont allés construit sur le passage de l’eau savaient à quoi, ils s’exposaient. Voilà (…)  De son côté, le correspondant local de l’Agence ivoirienne de presse(Aip),donne  des  précisions.  Selon cette source, « plus d’une centaine de personnes ont été sauvées, le mercredi 31 août 2022, face à la montée des eaux dans leurs habitations dans les quartiers Camp militaire 1 et 2, Lycée, Wamo et Balzac de Bondoukou. Au total, 108 personnes piégées par les eaux, dont 37 hommes, 45 femmes et 26 enfants, tous âgées entre 3 mois et 70 ans, ont été sauvées et mises en sécurité (…). (Avec AllAfrica)

7- Tchad : La police arrête 84 militants du parti d’opposition Les Transformateurs

Ce jeudi matin, plusieurs caravanes de la formation politique Les Transformateurs, qui parcouraient la ville pour appeler à un meeting samedi, ont été interceptées par la police pour troubles à l’ordre public. Des interpellations qui crispent le climat politique déjà tendu. 

La police nationale indique sur sa page Facebook avoir arrêté 84 militants des Transformateurs qui paradaient sans autorisation au centre-ville pour trouble à l’ordre public et attroupement non autorisé par le ministère de la Sécurité publique. Les personnes interpellées se trouvent entre les mains des services de sécurité pour besoin d’enquête. (Avec RFI)

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.