Le Café qui réveille l'Info

Top Actu Afrique : L’essentiel de l’actualité du continent du 22 Juin 2022

1- RDC : La dépouille de Patrice Lumumba de retour au pays

La dépouille de Patrice Lumumba est arrivée en RDC, ce mercredi 22 juin 2022. Ce retour marque le début d’une tournée d’une dizaine de jours à travers le pays. L’occasion de rendre enfin hommage au premier Premier ministre congolais assassiné il y a plus de 61 ans.

Honneurs militaires au décollage à Bruxelles, honneurs militaires à l’atterrissage à Kinshasa. Au petit matin, alors que le soleil vient tout juste de se lever sur la capitale congolaise, l’avion transportant la dépouille de Patrice Lumumba, aux couleurs de l’ancien Premier ministre, s’est posé dans la capitale. Un moment d’émotion intense pour les membres de la délégation qui accompagnent le cercueil et notamment pour le commandant de bord qui a confié sa fierté d’avoir eu la responsabilité de ramener au pays le héros national. (Avec RFI)

2- Gabon : Des défenseurs des droits de l’homme empêchés de rendre visite à des détenus

Plusieurs défenseurs des droits de l’homme n’ont pas pu rendre visite à trois détenus de la prison centrale de Libreville, malgré une autorisation du tribunal.

Les trois prisonniers devaient recevoir la visite de Georges Mpaga, président du Réseau gabonais des organisations libres pour la bonne gouvernance (ROLBG) et Marc Ona, représentant le Réseau de défenseur des droits humains d’Afrique centrale (Redhac) au Gabon, mais impossible. Ils avaient pourtant obtenu une autorisation du tribunal d’aller visiter le leader syndical Jean-Rémy Yama, l’ex-député Bertrand Zibi et l’ex-directeur de cabinet d’Ali Bongo Ondimba, Brice Laccruche Alihanga. (Avec RFI)

3-L’Algérie pose ses conditions pour livrer du gaz à l’Allemagne et avertit l’Espagne

L’Algérie se dit prête à répondre aux sollicitations des pays de l’Union Européenne, notamment pour fournir du gaz à l’Allemagne qui cherche à se passer de la fourniture de gaz russe. Alger, tout en posant ses conditions à Berlin, a tenu à avertir les autorités espagnoles.

La Russie accentue ses menaces sur les pays européens qu’elle compte priver de gaz en représailles à leur soutien à l’Ukraine. L’Union Européenne a compris et tente de s’affranchir de cette forte dépendance à Moscou. Si l’Allemagne a d’ores et déjà entrepris de se tourner davantage vers le charbon pour assurer ses besoins énergétiques, elle ne refuserait pas une fourniture de gaz en provenance d’Algérie. D’autant que ce pays d’Afrique du Nord n’y trouve aucun inconvénient. Bien au contraire. (Avec Afrik.com)

4- RDC : Le M23 annonce la réouverture de la frontière à Bunagana

Dans l’est de la République démocratique du Congo, une semaine après la prise de Bunagana par les rebelles du M23, cette ville frontalière est toujours sous leur contrôle. D’ailleurs, lundi soir 20 juin, ils ont annoncé la réouverture de ce poste frontalier entre la RDC et l’Ouganda… permettant ainsi à la population ayant fui vers l’Ouganda de revenir à Bunagana.PUBLICITÉ

Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux. Le porte-parole du M23 se met en scène devant la guérite du poste frontière de Bunagana, annonçant sa réouverture. « La population commence à revenir », indique le major Willy Ngoma dans cette vidéo, ajoutant « nous allons la protéger comme il le faut ». (Avec RFI)

5- L’Angola tente d’apaiser les tensions dans l’est de la RDC

Le conflit entre la République démocratique du Congo et ses voisins, le Rwanda et l’Ouganda, ne date pas d’hier. Dans la région des Grands Lacs, les tensions raciales et la convoitise des richesses minières ont entraîné l’apparition de plusieurs milices rebelles dans la région du Nord-Kivu.

Né en 2012, le mouvement du 23 mars a rapidement occupé une grande partie de la province avant d’être défait et dissous dans le cadre d’un accord de paix régional signé à Nairobi en décembre 2013. Alors désarmés, la plupart des rebelles du M23 sont déplacés dans des camps en Ouganda. (Avec Africanews)

6- Burkina Faso : Le président de transition reçoit l’ancien chef d’Etat Roch Marc Christian Kaboré

Le président de transition du Burkina Faso, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba a reçu deux anciens présidents burkinabés mardi 21 juin. Avec Roch Christian Kaboré, chef d’Etat qu’il a destitué en janvier dernier et Jean-Baptiste Ouedraogo, brièvement au pouvoir dans les années 1980, le dirigeant de la junte a échangé sur des « questions sécuritaires, la conduite de la transition et d’autres sujets d’intérêt national », selon un communiqué de son gouvernement.

La présidence explique que cette réunion avait pour but de « décrisper la situation politique » et témoigne d’une volonté de « réconciliation pour un Burkina uni, déterminé et solidaire dans la lutte contre l’hydre terroriste ». (Avec Africanews)

7- Nigeria : Plus de 3.000 personnes enlevées ont été sauvées dans l’Etat de Zamfara depuis 2019

Un responsable de l’Etat agité de Zamfara, dans le nord-ouest du Nigeria, a indiqué mardi que, depuis 2019, les autorités avaient sauvé plus de 3.000 personnes enlevées dans cet Etat.

Les victimes ont recouvré leur liberté grâce aux programmes de paix, de réconciliation et de dialogue initiés par le gouvernement de l’Etat de Zamfara au cours des trois dernières années, a affirmé Ibrahim Dosara, commissaire à l’information de l’Etat, lors d’une conférence de presse à Gusau, la capitale de l’Etat.

Il a dit que les efforts déployés par le gouvernement de l’Etat avaient débouché sur des résultats positifs car l’Etat bénéficie d’une paix relative et les activités de banditisme avaient été réduites à un « niveau minimal » dans tout l’Etat au cours des neuf derniers mois. (Avec AllAfrica)

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.