Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 22 Mai 2022

1- Kiné Fall Gaye inhumée à Tivaouane, son présumé meurtrier arrêté par la police

La gérante du multiservices (Ets Mansour Sy (Ems), Kiné Fall Gaye, a été inhumée ce dimanche à Tivaouane. La levée de corps a eu lieu à l’Hôpital Aristide Le Dantec.

La police de Pikine, de son côté, a mis aux arrêts un des collègues de la victime (Fatou Kiné Gaye). C’est le comportement de ce dernier qui a éveillé des soupçons de la police, renseigne la Rfm. Après le drame, l’homme a pris le soin d’aller se changer avant de revenir sur les lieux du crime. Mais, la police technique a saisi les habits dont il s’était départis. L’autre constat, c’est qu’aucune trace d’infraction de la porte d’entrée qui mène au bureau de la victime n’a été relevée. Ce qui pourrait signifier que l’auteur du crime est un habitué des lieux, un proche.

2- Meurtres en série : Serigne Mbacké Ndiaye déplore le silence du ministre de l’Intérieur et l’absence de réaction des acteurs politiques qui ne parlent que d’élections

L’allié du Chef de l’Etat, interrogé par la Rfm, est très remonté contre le ministre de l’Intérieur, à qui il reproche son manque d’empathie et de réaction après la série de meurtres et d’agressions physiques intervenue ces derniers jours.

Selon Serigne Mbacké Ndiaye, Antoine Felix Diome devait, dès l’annonce du meurtre de la dame Kiné Gaye vendredi dernier, se rendre à Pikine pour rassurer les populations et compatir avec la famille de la défunte. L’ancien responsable libéral a aussi déploré l’absence de réactions des acteurs politiques et des autorités qui ne s’intéressent qu’aux élections oublient les vraies questions qui hantent le quotidien des sénégalais.

3- Affaire Gana Guèye : Seydou Guèye annonce l’envoi et la mobilisation par le Président Macky Sall d’avocats pour défendre l’international sénégalais du Psg

À DÉCOUVRIR

Macky Sall est décidé à aller jusqu’au bout pour soutenir et défendre Idrissa Gana Guèye. Selon Seydou Guèye, chargé de la communication présidentielle, le Président Macky Sall a donné des instructions à l’ambassadeur du Sénégal à Paris pour mobiliser un pool d’avocats pour défendre Gana Guèye au cas où l’affaire prenait une tournure judiciaire.

Seydou Guèye en a fait la révélation dans l’émission Grand Jury animée par Babacar Fall ce dimanche.

4- Quatre meurtres en 24h : Wally Seck crie son désarroi

 Ces derniers jours, le sentiment d’insécurité a monté d’un cran dans toutes les couches de la population. Les cas d’agression et de meurtre ont fini d’installer la psychose. Wally Seck, tout aussi inquiet, lance un cri de détresse

«Je ne reconnais plus mon Sénégal. L’insécurité est à son paroxysme. C’est affreux ce qui se passe. Deux meurtres en 24 heures. Mon pays va au plus mal», a posté en statut le chanteur sur sa page Instagram.

En effet, ces derniers jours, la spectaculaire agression à la Zone de captage, les meurtres présumés de Fatou Kiné Gaye gérante de multiservices à Pikine, de deux jeunes hommes à Ouakam et à Mermoz, ont fait renaître un sentiment d’insécurité.

5- Moustapha Niasse fait des révélations touchantes sur les circonstances du décès de Marie Joséphine Diallo : « Ses nièces ont défoncé la porte et trouvé qu’elle avait déjà rendu l’âme »

Moustapha Niasse a indiqué que Marie Joséphine Diallo souffrait de maladies de cœur et de rein. «Le lundi, elle a assisté à la conférence des présidents de l’Assemblée nationale. Seule la mort peut expliquer son absence. Toute la journée de mardi, elle a travaillé jusqu’à 19 heures.

Le mercredi, elle a voulu venir à l’Assemblée et c’est nous qui l’avions demandé de se reposer. Donc, c’est malgré elle qu’elle est restée à la maison. Nous tenons la plénière sans la présence de Marie Joséphine Diallo. Tous les députés non-inscrits, de l’opposition parlementaire et de la majorité ont ressenti chacun dans son cœur cette misère morale », a confié M. Niass.

Selon le président de l’Assemblée nationale, elle a rendu l’âme aux environs de 22h et seule dans sa chambre.

«Ce sont ses nièces qui étaient parties lui rendre visite et ont sonné mais elle n’a pas répondu. Elles ont défoncé la porte alors qu’elle avait déjà rendu l’âme. Quand le médecin est arrivé, il a découvert que le cœur s’était arrêté. Et immédiatement, elle a été transportée à l’hôpital», a relaté le journal
Bes Bi.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.