Le Café qui réveille l'Info

Moussa Taye, conseiller politique de Khalifa Sall : « Il faut valider toutes les listes… »

Conseiller politique, du leader de «Taxawu Senegaal », Khalifa Ababacar Sall, Moussa Taye suggère la régularisation de toutes les listes afin qu’on puisse battre campagne démocratiquement pour les élections législatives.  

« Nous devons aller à des élections tranquilles. Je n’ai pas peur de compétir contre Benno, au contraire je veux que Benno soit sur le terrain et qu’on les batte sur le terrain. Je veux avoir la possibilité de les battre démocratiquement  sur le terrain. Moi, je ne suis pas contre la régularisation des listes et qu’on puisse démocratiquement battre campagne, y compris les listes de Gueum sa bopp, de Jammi Gox et toutes les listes qui ont été invalidées par rapport au parrainage », a expliqué Moussa Taye lors de l’émission Jury du Dimanche sur Iradio.

Interpellé sur ses attentes par rapport aux sages du conseil constitutionnel, le porte parole de l’ancien maire de Dakar souligne : « Ce que vous appelez 7 Sages, moi je les appelle, 7 faux Sages. Et je parle en connaissance de cause. Je fais toujours appelle à l’histoire, je ne parle pas en l’air. Le conseil constitutionnel sénégalais  dans sa composition actuelle  avait invalidé en 2019  la candidature de Khalifa Sall  alors qu’il était encore électeur éligible, car il est toujours innocent », i.  

Moussa Taye en a profité également pour critiquer le ministre de l’intérieur : « lorsqu’on parle du ministre de l’Intérieur, je n’ai aucune confiance et  je l’ai toujours dit  depuis sa nomination. Le danger aujourd’hui, c’est Antoine Diome, ministre de l’intérieur, partial, sectaire. Derrière son calme olympien se cache un « pouvoiriste excessif ».

Avec Seneweb

Les commentaires sont fermés.