Le Café qui réveille l'Info

Affaire Bamba Kassé : Le Synpics traite le Dg de l’Aps de « bonimenteur » et le met en garde

Le Syndicat des Professionnels de l’Information et de la Communication du Sénégal (SYNPICS) réagit suite à la sortie du Directeur général de l’Agence de presse sénégalaise (Aps) qui, dans un communiqué rendu public dimanche soir, informe que leur Secrétaire général Bamba Kassé « a été licencié ». Les camarades de M. Kassé traitent Thierno Birahim Fall de « bonimenteur » et lui signifie que « sa tentative de liquidation ne passera pas ».  

« Décidément Monsieur Thierno Birahim Fall n’arrête jamais dans sa volonté de vouloir à tout prix humilier le journaliste et Secrétaire Général du Syndicat des Professionnels de l’Information et de la Communication du Sénégal (SYNPICS), Bamba KASSE à qui il doit 27 mois de salaires », fustige le Synpics dans un communiqué. 

Selon le Bureau exécutif national (Ben) de l’organisation, « Malgré l’indignation du monde de la presse et des responsables syndicaux face à cette injustice qu’endosse dignement le Sg du SYNPICS, M. Fall qui se croit au-dessus des lois du pays continue dans ses manœuvres et ses mensonges ». 

Les camarades de Bamba Kassé tiennent à rectifier le Dg de l’Aps qui, dans son communiqué, a dénommé M. Kassé « d’ex Secrétaire Général » : « il (Bamba Kassé) continue d’avoir la confiance de la Commission Administrative, instance suprême du Synpics. Rappelons d’ailleurs à ce bonimenteur que, samedi dernier, ladite commission s’est réunie et a décidé de maintenir le Bureau Exécutif National (BEN) en place le temps d’organiser un congrès d’ici à la fin de l’année 2022 », soulignent-ils.

Avant de se questionner : « Donc que veut-il réellement sinon jeter le discrédit et l’opprobre sur une honnête personne qui n’a eu que le seul tort de défendre des travailleurs que M. Fall a voulu sanctionner injustement ? »

« Nous rappelons à Monsieur Fall que sa tentative de liquidation de Bamba KASSE ne passera pas. Ses manœuvres et ses mensonges pour rester à la tête l’Aps ont assez duré. The game is over!  Qu’il ne soit pas surpris de voir sur son chemin toute la presse libre dans les prochains jours », avertit le Ben qui rappelle que « Dans cette affaire, il n’a jamais été question de licenciement mais plutôt de suspension de salaires. D’ailleurs, il a reçu instructions du Président de la République pour ce faire ». (PressAfrik)

Les commentaires sont fermés.