Le Café qui réveille l'Info

Top Actu Afrique : L’essentiel de l’actualité du continent du 6 Mai 2022

1- RDC : Un an d’état de siège et deux fois plus de victimes

Il y a un an, le 6 mai 2021, l’état de siège était instauré en Ituri et au Nord-Kivu, deux provinces de l’Est de la République démocratique du Congo en proie à l’insécurité. Mardi l’Assemblée nationale a adopté un vingt-troisième état de siège, tant bien même que des voix s’élèvent pour dénoncer l’inutilité de cette mesure. Selon le média Actualte.CD, le projet de loi en faveur de la prorogation de l’état de siège a été adopté à la majorité de 348 députés, sur les 355 que compte la chambre basse. Toutefois, les députés des deux provinces concernées manquaient à l’appel. Le texte entré en vigueur ce jeudi, sera effectif jusqu’au 20 mai prochain. Ensuite, une table ronde pour décider de l’avenir de cette région annoncée par le président Félix Tshisekedi, interviendra avant le 15 juin. (Avec Africanews)

2- Burkina Faso : Sept soldats et quatre supplétifs de l’armée tués dans des embuscades (armée)

Sept soldats et quatre supplétifs de l’armée du Burkina Faso ont été tués jeudi dans deux embuscades tendues par des «terroristes» dans les régions du Nord et du Centre-Nord, a annoncé l’armée dans un communiqué reçu vendredi par l’AFP.

3- Côte d’Ivoire : 12 nouveaux cas de dengue à Abidjan dont 1 mortel

La dengue refait surface en Côte d’Ivoire où douze nouveaux cas, dont 1 décès, ont été signalés dans le district d’Abidjan. Les autorités sanitaires ivoiriennes sont en état d’alerte.

C’est à l’issue de la réunion du Conseil national de sécurité, tenue ce jeudi 5 mai 2022, que les autorités ivoiriennes, à travers un communiqué, ont annoncé la résurgence de l’épidémie de dengue dans le pays. Le point focal de la maladie se trouve à Abidjan avec douze personnes atteintes de la maladie. Un décès a été enregistré. (AVEC Afrik.com)

4- Gabon : Pédophilie présumée dans le foot, le patron de la Fédération incarcéré

Le président de la Fédération gabonaise de football (Fégafoot), Pierre-Alain Mounguengui, a été mis en examen et placé sous mandat de dépôt à Libreville pour « non-dénonciation de crimes de pédophilie » dans une affaire d’agressions sexuelles présumées de centaines d’enfants, a déclaré jeudi à l’AFP son avocat. Le scandale, révélé par le quotidien britannique The Guardian en décembre 2021, a éclaté quand Patrick Assoumou Eyi, entraîneur de la sélection nationale des moins de 17 ans jusqu’en 2017 et figure très connue dans le milieu du football gabonais sous le surnom de « Capello », a été incarcéré après avoir été accusé de centaines de viols et agressions sexuelles sur des enfants dont il avait la responsabilité dans ses fonctions pendant plusieurs années. (Avrc Africanews)

5- Tunisie : Enquête ouverte après une supposée fuite de conversations d’une ex-conseillère du président

En Tunisie, Nadia Akacha, l’ancienne conseillère et directrice de cabinet du président Kaïs Saïed qui a démissionné en janvier dernier, fait parler d’elle à travers des enregistrements fuités de supposées conversations qu’elle aurait eues. L’intéressée dément et parle de montages audios. La personne enregistrée met en question l’état de santé du président, dénigre certains de ses collègues et évoque aussi les relations diplomatiques nonchalantes qu’entretiendrait Kaïs Saïed avec son partenaire américain. Des révélations assez troublantes montrant un président isolé autour duquel gravite des conflits de pouvoir. Jusqu’à présent, Nadia Akacha dément être la personne que l’on entend dans ces enregistrements, mais l’affaire est devenue sérieuse puisque le parquet a ouvert une enquête le 4 mai pour crimes portant atteinte à la souveraineté de l’État. (Avec RFI)

6- Guinée : Réactions aux accusations portées contre Alpha Condé

La Guinée a annoncé mercredi qu’elle allait poursuivre l’ancien président Alpha Condé, renversé par un coup d’État militaire en septembre dernier, pour meurtre et autres crimes commis pendant son mandat. Des habitants de Wanindara, un bastion de l’opposition à Conakry, où la police a tué des dizaines de personnes lors de manifestations contre l’ancien dirigeant Alpha Condé, réagissent aux accusations portées contre le président déchu selon un document fourni par un procureur. Pour les associations qui viennent en aide aux victimes des 11 années de gouvernance d’Alpha Condé, cette nouvelle permet d’espérer que justice soit enfin rendue. (Avec Africanews)

7- Somalie : Après les forces burundaises, les shebab attaquent un convoi éthiopien

Des éléments du groupe terroriste shebab ont ciblé un convoi militaire éthiopien, dans la région de Gedo, au Sud-Ouest de la Somalie. Deux explosions ont visé le convoi éthiopien de la force de l’Union Africaine en Somalie. L’attaque a eu lieu à proximité de la ville de Luuq, selon une source d’Anadolu, qui n’a pu établir un bilan. L’assaut, perpétré mercredi, a été suivi par de violents affrontements entre les forces éthiopiennes et les rebelles shebab, poursuit le journal. (Avec Afrik.com)

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.