Le Café qui réveille l'Info

Dépôt des parrainages pour les Législatives : Bunt Bi s’estime « désavantagée » par le tirage au sort

La coalition Bunt Bi a réagi, suite au tirage au sort effectué, ce jeudi, sur l’ordre de passage pour le dépôt des listes de candidatures en vue des élections législatives du 31 juillet prochain. Placés à la 25e et dernière position, le mandataire, Dr El Hadj Ibrahima Mbow, et ses camarades ont déploré, dans une déclaration, un « paradoxe » qui pourrait leur porter préjudice.

« Le tirage au sort pour le dépôt de listes de candidatures a été fait aujourd’hui. Ce que nous voulons, c’est sortir premier pour le dépôt de parrainage. Parce que si aujourd’hui, on examine les listes de la coalition Bby avec toute la razzia qu’elle a faite pour la collecte de parrainages, ça peut nous créer des difficultés », a ainsi relevé Bruno d’Erneville. 
Selon lui, ils sont les premiers à déposer leur caution au niveau de la Caisse des dépôts et consignations (Cdc). « C’est un paradoxe et ça pourrait nous léser. Mais nous espérons être parmi les premiers. Notre détermination est restée intacte », a-t-il déclaré. 

Et de poursuivre : « Nous avons espoir par rapport à notre positionnement qui est central. Nous sommes la première force citoyenne dont le seul objectif est de rendre aux citoyens sénégalais ce qui leur appartient et de hisser le Sénégal au concert des États les mieux développés du continent. C’est pourquoi nous avons proposé le meilleur programme aux Sénégalais. » Quoi qu’il en soit, la coalition Bunt Bi se veut une « opposition responsable et citoyenne ».
Monsieur D’Erneville soutient que ses camarades et lui souhaitent partager leurs idées avec tous et ils comptent ouvrir leurs portes à toutes les forces vives de la Nation pour que, dit-il, « le président qui sera élu 2024 soit issu de notre coalition ».

« Nous avons décidé, au niveau de la coalition, de ne pas privilégier une politique qui met en avant une personnalité. Pour un Sénégal entreprenant et solidaire, il nous faut un programme axé sur 5 piliers », a, pour sa part, précisé le Dr El Hadj Ibrahima Mbow. « La politique, c’est de la réflexion, c’est un partage d’idées, de savoir, d’expérience », a-t-il insisté, annonçant une série de propositions de loi, une fois élu député. (Avec Seneweb)

Les commentaires sont fermés.