Le Café qui réveille l'Info

Top Actu Afrique : L’essentiel de l’actualité du continent du 13 Avril 2022

1- Attaque terroriste : Le Bénin enterre ses soldats

La cérémonie des obsèques des militaires tombés au front, le lundi 11 avril 2022, démarre ce mercredi 13 avril 2022. Au programme, il y aura deux enterrements, l’un à Ouidah et l’autre à Savalou. Le samedi 16 avril prochain, c’est le dernier jour d’enterrement à Ekpè dans la commune de Sèmè-Kpodji.

Trois sous-officiers et deux soldats du rang sont tombés suite à l’explosion d’un engin explosif improvisé sur leur passage dans la zone du Parc de la Pendjari, à l’extrême nord-ouest du Bénin. Le sixième soldat grièvement blessé est, lui, toujours en vie.

Le lendemain de ce drame, au cours de la cérémonie de passation de charge entre le nouveau chef d’État-major, le Général Fructueux Gbaguidi,et l’ancien général, Patrick Aho, une minute de silence a été observée en leurs mémoires. (Avec acotonou.com)

2-Terrorisme au Mali : L’armée interpelle 5 suspects dont 3 ressortissants européens

L’armée malienne a annoncé avoir interpellé 5 suspects à Diabaly dont 3 ressortissants européens, au cours d’une opération de sécurisation, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Les forces armées maliennes ont annoncé, ce mardi 12 avril, avoir neutralisé un groupe terroriste, lors d’une opération qui a eu lieu sur l’axe Sébabougou-Diéma. Le communiqué fait en outre état de la neutralisation de deux autres terroristes, dans la région de Nara, au Sud du pays. Par ailleurs, les FAMa ont indiqué avoir interpellés cinq suspects à Diabaly. Ils sont gardés à vue pour des raisons d’enquête. ‘Afrik.com)

3-Burkina Faso : L’ONU réaffirme sa disponibilité à accompagner la transition

Le président de la transition du Burkina Faso, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, s’est entretenu mardi, avec le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, Mahamat Saleh Annadif, qui a réaffirmé le soutien de l’ONU à la transition burkinabè, a indiqué la présidence dans un communiqué.

Le communiqué précise que Mahamat Saleh Annadif a expliqué que le séjour de son équipe au Burkina Faso s’inscrit dans la suite logique de la dernière mission de la CEDEAO qui était venue échanger avec les autorités burkinabè sur la conduite de la transition. (Avec TchadInfo)

4- Afrique du Sud : Plus de 60 morts dans des inondations

Le dernier bilan des victimes des inondations survenues en Afrique du Sud s’élève à plus de 60 morts.

Causées par plusieurs jours de fortes pluies sur la côte de la province du Kwazulu Natal dans l’est du pays, ces inondations ont endommagé plus de 2000 maisons et près de 4000 logements informels des quartiers déshérités de la banlieue de Durban.

Le président Cyril Ramaphosa qui a regretté « un bilan tragique » se rendra sur place ce mercredi. (Africanews)

5- Centrafrique : L’ancien porte-parole de la Seleka, Christian Djouma Narkoyo, a été arrêté

En République centrafricaine, l’un des anciens porte-paroles de la coalition Seleka, le colonel Christian Djouma Narkoyo, a été arrêté samedi 9 avril à la frontière camerounaise. Il est notamment suspecté de crimes de guerre commis sous le règne de la Seleka en 2013. Il est actuellement en garde à vue à Bangui où une enquête judiciaire est ouverte selon le parquet.

Christian Djouma Narkoyo tente de franchir la frontière camerounaise lorsqu’il est arrêté ce samedi. Transféré vers la capitale à la Section de recherche et d’investigation, il s’y trouve toujours en garde à vue selon le parquet. (Avec RFI)

6- RDC : Retenu en otage depuis deux mois, l’ancien chef de guerre Thomas Lubanga a retrouvé la liberté

Huit membres de la « task force pour la paix, la réconciliation et la reconstruction de l’Ituri » avaient été pris en otage le 16 février par les combattants du Codeco, un groupe armé mystico-militaire. Quatre avaient été relâchés les semaines précédentes.Les quatre derniers membres de la délégation congolaise qui étaient encore retenus prisonniers en Ituri, dans le nord-est de la RDC, sont désormais libres. L’information a été confirmée par Pitchout Mbodina Iribi, qui représente la « task force pour la paix, la réconciliation et la reconstruction de l’Ituri ». Thomas Lubanga et Floribert Ndjabu, ainsi que deux colonels de l’armée congolaise, Justin et Désiré Lobho, ont recouvré la liberté ce mardi 12 avril. La semaine dernière, trois autres membres de la même délégation, capturés par le groupe rebelle avec lequel ils étaient venus négocier, avaient été relâchés.(Avec Jeune Afrique)

7- Niger : L’ancien ministre de l’Intérieur Cissé Ousmane Ibrahim est en prison depuis quatre jours

Il est accusé par la justice d’atteinte à la sureté de l’État dans l’affaire de la tentative de coup d’État déjoué en mars 2021. Son avocat, maître Mohamed Hamani Maiga, dénonce l’incarcération de son client. Il lui a rendu visite dans sa prison de Birnin Ngaouré à une centaine de kilomètres de Niamey.

Je peux vous dire visiblement déjà que son état de santé est assez critique. Il a été amené à la gendarmerie où il était gardé dans des conditions exécrables. Il s’agit d’un dossier maintenant devant un juge d’instruction. Ce dossier devant le juge d’instruction est couvert par le secret de l’instruction. En tout cas, en l’état actuel du dossier, il n’a pas été porté à la connaissance ni de son conseil ni de lui-même, même au jour de l’inculpation, qu’il a eu à s’acoquiner avec telle ou telle personne. (Avec allAfrica)

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.