Le Café qui réveille l'Info

Top Actu Sports du 30 Mars 2022

1- Mondial Qatar 2022 / Tirage au sort, vendredi : Sénégal dans le chapeau 3

Qualifié pour la Coupe du monde 2022, hier face à l’Egypte (1-0, 3-1 TAB), le Sénégal connaîtra ses adversaires, vendredi prochain, à l’issue du tirage au sort. Les Lions sont logés dans le chapeau 3, renseigne Stades repris par Wiwsport.

Les Lions devront attendre vendredi pour connaître leurs adversaires de la Coupe du monde. 2022. Mais d’ores et déjà, le Sénégal sait qu’il est logé dans le chapeau 3. Un chapeau qu’il partage avec le Japon, l’Iran, la Serbie, le Maroc, la Corée du Sud et la Pologne.

Les champions d’Afrique ne pourront pas croiser les quatre autres pays africains qualifiés : à savoir le Maroc, le Cameroun, la Tunisie et la Ghana. «Les équipes d’une même confédération ne pourront être placées dans un même groupe – à l’exception de PUEFA», précise la FIFA.

La détermination des chapeaux est faite selon le classement FIFA. Le tirage au sort du Mondial sera effectué vendredi 1er avril à 16 heures GMT à Doha, la capitale qatarie.

2- Aliou Cissé, Coach des Lions : « La FIFA doit changer le mode de qualification des équipes africaines »

En conférence de presse après la victoire du Sénégal sur l’Égypte en barrages du Mondial E20 2022, le sélectionneur Aliou Cissé estime que la FIFA doit changer le mode de qualification très difficile des 5 pays africains en Coupe du monde, car le nombre est insuffisant, relate Stades.

« Au mois de juin, il y aura les éliminatoires de la CAN. J’entends beaucoup de gens dire: «qu’un jour une équipe africaine gagnera la Coupe du monde. C’est vrai, depuis un moment on y travaille. Il y a 54 nations sur le continent pour la Coupe du monde, c’est 5 équipes africaines qu’on prend. Cela explique la difficulté qui existe dans ces éliminatoires de Coupe du monde. Il n’y a qu’en Afrique que ces éliminatoires se passent ainsi.

Il est important que la FIFA fasse quelque chose. Cela ne doit plus continuer comme cela pour 54 pays. La FIFA doit faire quelque chose pour que notre football compte. Maintenant, si vous me dites que cette équipe sénégalaise est mieux armée pour aller à la Coupe du monde, je dirais oui, on a constitué une équipe pour aller à à la Coupe du monde. On partira avec une forte ambition. », nous dit le sélectionneur du Sénégal Aliou Cissé.

3- Carlos Queiroz, Sélectionneur Égyptien : « … Aliou Cissé est meilleur que moi »

Le sélectionneur égyptien Carlos Queiroz a été déçu par l’élimination des Pharaons par les Lions du Sénégal aux tirs au but (1-0, 0-1, TAB 3-1), hier mardi, à Diamniadio, informe Stades.

« C’est fini, il n’y a pas beaucoup de choses à dire. On a perdu cette finale, on n’a pas seulement perdu un match, mais la qualification. On n’a pas grand-chose à dire à part le bon match que les joueurs ont livré. Les gens sont contents, particulièrement les supporters du Sénégal. Ce qu’il faut dire, c’est félicitations au Sénégal !

Il ne faut pas oublier que le Sénégal va représenter l’Afrique à la Coupe du monde, il faudra bien jouer, c’est que tout le monde espère. (Sur Aliou Cissé, le sélectionneur sénégalais) Les résultats sur le terrain lui sont favorables. Ce sont les résultats qui départagent les entraîneurs du monde. Moi, je n’ai jamais dit que je faisais partie des dix meilleurs entraîneurs du monde.

S’il a gagné deux finales d’affilée contre notre équipe, il est meilleur que moi. Je n’ai aucun problème à le dire. Mais évidemment, je n’ai pas fait beaucoup de temps et je voudrais retrouver Cissé après 7 ans de travail avec mon équipe. J’ai juste travaillé 6 mois. Et peut-être après 7 ans de travail avec mon équipe, les choses seront différentes ».

4- Ce que les Égyptiens ont dit dans leur plainte contre le Sénégal !

Suite à l’accueil exécrable réservée au Sénégal en Égypte, les supporters sénégalais ont tenu à rendre à leurs homologues Égyptiens, « la monnaie de leur pièce ». Mais, la fédération égyptienne a décidé de déposer plainte, informe Igfm.

À DÉCOUVRIR

Sur sa page officielle,  la fédération égyptienne de football a annoncé: « La fédération égyptienne de football a déposé une plainte officielle contre ses homologues sénégalais auprès de l’observateur du match, de l’officier de sécurité, de l’AFF (CAF) et de la FIFA avant le début du match entre les deux équipes ».

Les fédéraux Égyptiens racontent que leur équipe est exposée au racisme après l’apparition de panneaux insultants sur le terrain du stade de match pour les joueurs, en particulier Mohamed Salah. Ils disent même que les supporters sénégalais «ont terrorisé les joueurs en leur jetant des bouteilles et des pierres pendant l’échauffement.» 

« Le bus de la mission égyptienne a été attaqués  ce qui, son verre et certains ont subi des blessures », se plaignent-ils. Les auteurs de la plainte disent détenir des photos et des vidéos jointes à la plainte.

5- « La plainte de l’Egypte n’a aucune chance d’aboutir »

Comme annoncé depuis hier, les Egyptiens ont saisi les instances internationales de football d’une plainte contre le Sénégal. Le recours déposé par l’Egypte pour violence et racisme n’a aucune chance d’aboutir, selon Me Moustapha Camara, l’avocat spécialiste en droit du sport, rapporte Igfm.

Me Camara s’exprimait au micro de la RFM: «Il faut d’abord dire que la violence est presqu’inexistante, dans ce cas de figure. Il n’y a pas de violence, il n’y a pas de racisme qu’on a pu observer dans les tribunes. Le Sénégal a pris toutes les précautions, notamment la Fédération Sénégalaise de Football. Les gens ont été fouillés. Après, il y a juste la question des Lasers. Et là aussi, je pense que l’Egypte devrait d’abord réfléchir au match Aller, où ils ont utilisé de manière abusive les lasers. Et donc aujourd’hui, les supporters sénégalais n’ont rendu à l’Egypte que leur accueil.

A l’entrée du stade, les gens avaient été fouillés. Mais vous savez, même dans les stades les plus expérimentés en matière de sécurité, il peut y avoir des failles.

Aujourd’hui, il faut être fairplay. L’Egypte devrait être un peu plus fairplay. C’est une plainte pour la forme, en mon sens, qui n’aboutira nulle part. Le Sénégal a gagné et participera à la prochaine Coupe du Monde.»

6- Incidents après Nigeria-Ghana : Un médecin de la CAF perd tragiquement la vie

Le Zambien Joseph Kabungo, missionné par la Confédération africaine (CAF) pour le contrôle antidopage lors du match Nigeria – Ghana, est décédé dans des circonstances à élucider, renseigne Wiwsport.

La Fédération zambienne de football (FAZ) a officialisé l’information ce mercredi. Joseph Kabungo, un médecin qui travaillait pour la Confédération africaine (CAF) et la FIFA, est décédé mardi soir en marge de la rencontre Nigeria – Ghana, à Abuja (1-1), décisive pour la qualification à la Coupe du monde au Qatar.

Selon certaines sources locales, le Dr Kabungo, missionné pour effectuer les contrôles antidopage à l’issue de la rencontre, est mort lors de violences survenues après l’élimination du Nigeria, qui avait été tenu en échec à l’aller (0-0). D’autres sources font état d’un malaise cardiaque, sans rapport avec un mouvement de foule.

La FAZ reste très prudente. « Il est trop tôt pour s’attarder sur les détails de la cause de sa mort, mais nous attendrons le rapport complet de la CAF et de la FIFA sur ce qui s’est exactement passé », a déclaré son président Andrew Kamanga.

7- Coupe du Monde Qatar 2022 : Découvrez le ballon officiel de la compétition « Al Rihla »

Adidas vient de dévoiler ce mercredi 30 Mars, à quelques mois de la Coupe du monde, le ballon officiel de cette compétition qui aura lieu au Qatar. Son nom : Al Rihla !

Pour la 14e fois consécutive depuis 1970, adidas a créé la ballon dédié au plus grand évènement sportif de la planète : la Coupe du monde de football, organisée par la FIFA. Nommé « Al Rihla », qui signifie « le voyage » en arabe, ce ballon s’inspire de la culture, de l’architecture, des bateaux traditionnels ainsi que du drapeau du Qatar, le pays organisateur de l’édition 2022 de la compétition, renseigne Wiwsport.

Outre son aspect physique, « Al Rihla » a été conçu pour favoriser un jeu rythmé, adidas le souhaitant plus aérodynamique que les précédents ballons de la Coupe du monde. « Le jeu évoluant vers toujours plus de rapidité, la précision et la stabilité du ballon sont devenues des caractéristiques fondamentales. Notre nouveau design rend le ballon plus aérodynamique. En prévision du plus grand événement sportif du monde, notre objectif était de réaliser l’impossible en proposant le ballon de la Coupe du Monde le plus précis et rapide jamais créé, » explique Franziska Loeffelmann, directrice du design pour le département Football Graphics & Hardwear chez adidas, rapporte Onze Mondial.

8- Les résultats des matchs du jour

livescore demain

La Rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.