Le Café qui réveille l'Info

Santé : Les syndicats annonce une grève et exige et la revalorisation des salaires

L’Alliance des Syndicats Autonomes de la Santé (ASAS) SUTSAS-SUDTM-SAT Santé/D-CNTS Santé-SAT/CL AND GUEUSSEUM ont listé plusieurs points de revendications ce mardi à l’occasion de leur rencontre avec la presse. Dans leurs revendications, ils demandent la signature du protocole d’accords et la revalorisation du système de rémunération et le relèvement de l’indemnité de risque à 100.000 F CFA et son intégration dans la liquidation de la pension de retraite, la spécialisation pour les techniciens supérieurs, , l’octroi d’une indemnité de représentation médicale pour les paramédicaux ; d’une indemnité de responsabilité pour les paramédicaux ; l’octroi d’une indemnité de logement pour l’ensemble du personnel de la santé et de l’action sociale.

Pour se faire entendre, l’Alliance des Syndicats Autonomes de la Santé (ASAS) SUTSAS-SUDTM-SAT Santé/D-CNTS Santé-SAT/CL AND GUEUSSEUM annonce des journées de Grève d’avertissement de 48 heures sur l’étendue du territoire national le mercredi 23 et le jeudi 24 mars 2022 avec le respect des urgences et du service minimum, sit-in régionaux suivis de points de presse et campagne d’affichage et de vulgarisation de la plate-forme minimale revendicative de l’ASAS AND GUEUSSEUM, telles sont les activités phares du 2ème plan d’actions objet du point de la rencontre de ce matin au siège social de la FGTS.

Prenant à témoin l’opinion nationale et internationale, l’ASAS SUTSAS-SUDTM-SAT Santé D-CNTS Santé-SAT CL (ASAS) AND GUEUSSEUM engage un second plan d’actions dans la période du 17 au 26 mars pour obtenir du Gouvernement du Sénégal la signature du protocole d’accords Gouvernement-AND GUEUSSEUM à la suite des négociations avec les ministères sectoriels entamées depuis le 21 mai 2021 et l’ouverture de négociations sérieuses sur le système de rémunération des agents de santé et de l’action sociale à l’instar des autres catégories socioprofessionnelles de l’Etat.

AND GUEUSSEUM de rappeler pour le déplorer les manœuvres dilatoires, de diversion et d’amalgame du Ministre de la Fonction publique dans le traitement des accords sectoriels dont le projet de protocole a déjà fait l’objet de partage et de validation avec les parties concernées bien avant les élections territoriales, sinon que cherche-t-elle en renvoyant  AND GUEUSSEUM à d’autres rencontres  de rattrapage avec d’autres organisations syndicales de notre secteur récemment regroupées et jadis constituées en pourfendeurs de nos actes.

L’unité syndicale, étant une construction de longue haleine, ne saurait s’imposer au forceps à AND GUEUSSEUM sous le couvert d’une volonté verticale suspecte. C’est pourquoi les camarades sont invités à faire preuve d’engagement, de sérénité mais surtout de vigilance face aux marchands d’illusions sans éthique ni foi.

Les mêmes hommes pratiquant les mêmes méthodes, comme en 2018, AND GUEUSSEUM s’inscrit dans la durée en cas de pourrissement de la situation par le Gouvernement et demande au Chef de l’Etat d’abréger les souffrances physiques et morales des patients et des travailleurs en acceptant, dans le parallélisme des formes, dans la justice et l’équité d’inviter son Gouvernement à améliorer la rémunération des travailleurs de la santé et de l’Action Sociale notamment les paramédicaux piliers et parents pauvres du système et victimes de la plus grande discrimination.

AND GUEUSSEUM rappelle la transformation des Assemblées générales de Région en Comités de Lutte et la création de quartiers généraux pour mieux communiquer et se solidariser entre camarades pour organiser la riposte à tout moment, nonobstant l’organisation de la prise en charge des urgences et du service minimum en cas de vacance de poste.

Enfin ce présent plan d’actions n’est que la suite logique du premier clôturé par la grande marche nationale à Kaolack dont l’évaluation qui en a été faite avec satisfaction le 12 mars prouve à suffisance l’engagement et la détermination des militants à participer résolument à la lutte pour la valorisation de leur traitement salarial et leurs plans de carrière.

L’évaluation de ce 2ème plan d’actions se fera le 26 mars au siège de l’UNSAS par le SEP de AND GUEUSSEUM éventuellement élargi aux Présidents de Comité de Lutte régionaux.

Les commentaires sont fermés.