Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 11 Mars 2022

1- Seuls 30% de travaux séparent le Sénégal de ses premiers barils de Gaz

Le Sénégal attend impatiemment la production des premiers barils de Gaz du gisement transfrontalier de Grand Tortue Ahmeyim. Un des vice-présidents de Bp, actionnaire majoritaire du projet, était à la présidence de la République ce jeudi. Il a fait le point au chef de l’Etat. 

« Durant 2021 on a eu à réaliser d’excellents pas d’avancement dans le projet. On a notamment  fait d’énormes  progrès concernant le Fpso, le bateau flottant qui va traiter le gaz. On a  aussi fait d’excellents progrès concernant le Hub. Les caissons ont été transférés du Sénégal. Ils ont été faits  avec la main d’œuvre et l’expertise sénégalaises. On a aussi fait des avancées techniques concernant l’aspect offshore. Vraiment pour 2021 on a fait d’excellents progrès », a indiqué Gordon Birrel, Vice-Président Exécutif à Bp.

Il indique que les travaux sont achevés à 70%. Et l’espoir de pouvoir produire dans les délais demeure toujours : « Pour 2022 on a encore beaucoup de choses à réaliser, mais on est très confiants pour la possibilité de les réaliser à temps », a-t-il indiqué au sortir de l’audience.

En outre, bp dit travailler aussi, avec ses partenaires, sur le développement du projet national « Gas to Power » du champ gazier Yakaar Teranga.  « Nous continuons à rechercher des opportunités pour optimiser Yakaar Teranga, qui représente une opportunité importante et passionnante pour fournir de l’énergie domestique au Sénégal et de remplacer les formes d’énergie à plus forte intensité de carbone du secteur de l’électricité », a indiqué M. Birrel.

La question du Contenu local aussi, a été au cœur des discussions avec le chef de l’Etat, indique la compagnie pétrolière dans son texte parvenu à iGFM.

2- Massacre Bofa Bayotte : César Atoute Badiate sous le coup d’un mandat d’arrêt international

À Ziguinchor, 13 des 14 prévenus dans le cadre de l’enquête sur le massacre de Bofa Bayotte se sont présentés, ce jeudi matin, devant le Tribunal de Grande Instance. César Atoute Badiate, le seul absent, serait, selon Rfm repris par Pressafrik, sous le coup d’un mandat d’arrêt international. Si le chef rebelle ne se présente pas au Tribunal le 21 mars, date d’ouverture du procès, il sera jugé par contumace.

Pour rappel, ce groupe de personnes avait été arrêté suite au massacre de quatorze bûcherons retrouvés morts le 6 janvier 2018 dans la forêt classée de Boffa Bayotte, au sud de Ziguinchor, non loin de la frontière avec la Guinée-Bissau. 12 personnes arrêtées dans le cadre de l’enquête ont été libérées en janvier dernier. 10 ont obtenu un non-lieu et 2, une liberté provisoire.

3- Par respect à la Constitution, Macky Sall doit nommer un Premier ministre, selon Birahim Seck

Le président Macky Sall n’a toujours pas nommé un Premier ministre alors qu’il a promis de le faire après les élections locales du 23 janvier dernier. Ce retard dans le silence de la nomination d’un nouveau PM commence à agacer certaines personnes. Le coordonnateur du Forum civil, Birahim Seck a rappelé au chef de l’État l’urgence de nommer enfin un chef de gouvernement par «respect à la Constitution».

« Le Président de la République doit respecter la cohérence constitutionnelle, en nommant un Premier Ministre et se conformer à la nouvelle architecture institutionnelle. Lui et ses partisans n’ont pas cessé de communiquer sur le fait qu’il avait besoin d’un Premier Ministre parce que ses fonctions à l’Union Africaine seraient assez lourdes, ce qui ne l’empêche pas, pourtant, de faire le tour du pays», a posté M. Seck sur son compte Twitter visité par Pressafrik.

4- Baisse des prix / Le ministère du commerce intransigeant : « le contrôle sera de rigueur et les récalcitrants seront punis, leurs marchandises saisies »

L’application de la mesure du gouvernement sénégalais sur la baisse des prix de certaines denrées de première nécessité sera de rigueur. C’est du moins l’avis du directeur du commerce intérieur. 

En effet, selon Oumar Diallo, toutes les mesures sont prises pour faire respecter cette décision du gouvernement. Pour ce faire, les services compétents du ministère sont déployés dans les quartiers pour veiller au contrôle.

Oumar Diallo, met ainsi en garde les commerçants qui tenteront de défier l’État dans sa démarche de faire baisser les prix, relate Dakaractu.

« En cas de pratique de prix illicites le droit demande l’arrestation de son auteur, qui sera entendu sur procès-verbal avant de devoir payer une amende, en plus de la saisie de sa marchandise. Si cette pratique de prix illicites a été remarquée plusieurs fois, c’est -à -dire récidive, dans ce cas il n’y aura même pas de transaction. L’auteur de cet acte sera renvoyé devant le procureur de la République. De ce point de vue, nous serons intransigeants pour l’application de la décision. Ainsi, les services compétents du ministère du commerce sont déployés sur le terrain pour le contrôle nécessaire. Nous demandons également aux consommateurs de saisir nos services en cas d’observation de non-respect de la baisse par les commerçants dans leurs quartiers », avertit le directeur du commerce intérieur… 

5- DER/FJ : Mame Aby Seye nommée délégué Général

Mame Aby Seye a été nommée ce jeudi soir par décret, ministre délégué Général de la Délégation Générale des Femmes et des Jeunes (DER/FJ), en remplacement de Papa Amadou Sarr, limogé mercredi. Elle dirigeait depuis Mai 2019 le Fonds de Financement de la Formation Professionnelle et Technique (3FPT), créé en 2014.

Pape Amadou Sarr a été démis de ses fonctions mercredi par le chef de l’Etat Macky Sall, après avoir qualifié, lors du 8 mars, journée internationale des droits des femmes, «d’inepties» certaines pratiques dans la religion musulmane. Il avait cité par exemple le fait pour la femme de ne pas pouvoir serrer la main d’un homme, entre autres, rapporte Pressafrik.

5 (bis)- Dévaluation du Franc CFA : La BCEAO dément…

À DÉCOUVRIR

La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) affirme avoir  « pris connaissance d’un article diffusé sur les réseaux sociaux annonçant une dévaluation du FCFA par rapport à l’Euro, qui serait intervenue le 9 mars 2022 ».

La BCEAO « dément formellement cette information et précise que le taux de change entre l’Euro et le FCFA demeure inchangé, à savoir 1 Euro = 655,957 FCFA ». Elle rappelle également que « les taux de change officiels des principales devises sont publiés quotidiennement sur son site internet consultable sur www.bceao.int dans la rubrique Statistiques – “Cours des devises contre Franc CFA”.

Elle invite, par conséquent, les populations à la plus grande vigilance et à ne se référer qu’aux seules voies de communication officielles usuelles de l’Institut d’émission, rapporte Seneweb.

A cet égard, elle rappelle que tous ses communiqués sont publiés sur son site internet, ainsi que dans la presse écrite et audiovisuelle officielle des Etats membres de l’Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA).

La BCEAO se réserve, par ailleurs, « le droit d’engager des poursuites judiciaires à l’encontre des auteurs et complices des actes et messages de nature à porter atteinte aux signes monétaires ayant cours légal dans les Etats membres de l’UMOA ».

6- Actu internationale

• En RDC, l’Ukraine décide de retirer son contingent de la Monusco

Deux cent cinquante soldats ukrainiens sont actuellement basés à Goma et engagés au sein de la force onusienne. À cause de la guerre dans leur pays, Kiev a décidé de les faire rentrer, informe Rfi. L’ONU tente de trouver des solutions pour remplacer cette force qui apportait une aide logistique précieuse. 

• Burkina Faso: la guerre en Ukraine fait craindre une baisse de l’aide humanitaire

La guerre en Ukraine pourrait impacter fortement l’aide humanitaire en Afrique. Or au Burkina Faso, le nombre de déplacés internes est en forte augmentation depuis le début de l’année. L’État indique qu’1,7 million de personnes ont dû quitter leur zone d’habitation en raison de la crise sécuritaire. Quatre organisations internationales, Oxfam, Médecins du monde, Action contre la faim et le Conseil norvégien pour les réfugiés, ont publié jeudi un communiqué commun car les fonds promis l’an dernier n’ont pas été totalement alloués et la guerre en Ukraine pourrait entraîner une forte baisse de l’aide humanitaire.

• Nouvelles sanctions du Royaume-Uni contre des oligarques russes dont Abramovitch

Le gouvernement britannique annonce de nouvelles sanctions contre sept oligarques russes dont le propriétaire du club de Chelsea Roman Abramovitch et son ancien partenaire commercial Oleg Deripaska qui vont subir un gel de leurs avoirs et une interdiction de voyager. « Les sanctions d’aujourd’hui montrent une fois de plus que les oligarques et les kleptocrates n’ont pas leur place dans notre économie ou notre société. Avec leurs liens étroits avec Poutine, ils sont complices de son agression », a déclaré dans un communiqué parvenu à Rfi, la ministre des Affaires étrangères Liz Truss.

7- Actu Sports

• C1: le PSG visé par une enquête disciplinaire après la déroute face au Real

Simple agacement ou faute disciplinaire ? L’UEFA a ouvert jeudi une enquête contre le PSG et ses dirigeants, pour éclaircir leur comportement après l’élimination parisienne face au Real Madrid en huitième de finale retour de la Ligue des champions. La procédure engagée par l’instance européenne vise le club parisien, son président Nasser Al-Khelaïfi et son directeur sportif Leonardo, et devra dans un premier temps établir les faits, selon un porte-parole interrogé par l’AFP. 

Les investigations s’appuient sur l’article 11 du règlement disciplinaire de l’instance, qui porte sur les « principes généraux de conduite », ainsi que sur l’article 15, qui sanctionne le « comportement incorrect de joueurs et d’officiels ». Les deux dispositions visent notamment le non-respect « des instructions données par l’arbitre » ou plus largement « le comportement antisportif », et prévoient des sanctions pouvant associer matches de suspension et amende. Les médias espagnols ont rapporté jeudi qu’Al-Khelaïfi et Leonardo avaient tenté de protester auprès des arbitres après le naufrage face au Real Madrid (3-1), furieux de la validation du premier des trois buts de Karim Benzema.

• Ligue des Champions / Elimination du PSG : Nasser El Khelaifi désigne les 2 responsables

Face au Real Madrid au Santiago Bernabeu, le PSG a fait un match excellent jusqu’à la 70e minute. Mais les 20 dernières minutes de la rencontre ont été un échec total, le club encaissant 3 buts pour se faire éliminer alors qu’il menait (2-0) sur l’ensemble des deux matches. Après cette nouvelle déconvenue, des choix forts, très forts, sont attendus à Paris.

D’après les informations du journal Le Parisien reprises par afriquesports, Nasser El Khelaifi, patron du PSG, va faire ces choix forts. Il aurait décidé d’ores et déjà de limoger Mauricio Pochettino et Leonardo à la fin de la saison. Le Qatari juge qu’ils sont les deux responsables de cet échec et ils paieront le prix fort.

Le départ de Pochettino, lui, en fin de saison, est inéluctable. Très critiqué, même en Ligue 1, et après les éliminations en Coupe, il va certainement rendre le tablier à la fin de la saison. Dans sa chute, il devrait donc emporter le directeur sportif du club de la capitale française, Leonardo.

• Roy Hodgson, entraîneur Watford : « Ismaïla Sarr sera apte pour jouer avec le Sénégal face à l’Egypte »

Ismaïla Sarr devrait donc être présent au prochain rassemblement de l’Equipe Nationale du Sénégal pour les barrages d’accession à la Coupe du Monde face à l’Egypte, informe Wiwsport.

De bonnes nouvelles pour l’Equipe Nationale du Sénégal proviennent de Watford ! Le 26 février dernier face à Manchester United, Ismaïla Sarr a subi une blessure aux ischio-jambiers mais aucun temps d’indisponibilité n’a pas été précisé par le staff médical de Watford. Le doute commençait à persister sur sa présence au prochain rassemblement des Lions.

Néanmoins, l’ailier international sénégalais de 24 ans sera en mesure de participer aux barrages d’accession à la Coupe du Monde 2022, a indiqué son entraîneur en Club. « Les médecins sont très réticents à donner une date de retour. Je dirai qu’au jour d’aujourd’hui, ses chances de jouer ce week-end [face à Southampton] sont très minces », a déclaré Roy Hodgson.

La Rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.