Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 9 Mars 2022

1- Parrainage aux législatives : La Direction générale des élections fixe les règles du jeu

Le Directeur général des élections a publié les règles du jeu sur la question des parrainages pour les futures élections législatives.

Les partis politiques, coalitions et autres indépendants qui désirent participer aux législatives sont avertis. « Le nombre de parrains requis pour soutenir une liste de candidats est fixé par l’arrêté n°004071 du 03 mars 2022 ainsi qu’il suit: 34.580 électeurs représentant le minimum de 0,5 % ; 55.327 électeurs représentant le maximum de 0,8 % du fichier général des électeurs », informe le Directeur général des élections.

Dans son communiqué de presse parvenu à iGFM, il a tenu à rappeler aux représentants des formations politiques et aux entités indépendantes, qu’une partie de ces parrains doit obligatoirement provenir de sept (07) régions à raison de mille (1.000) au moins par région.

2- Election du maire de Pikine : « Des preuves irréfutables ont été réunies qui doivent conduire à l’annulation du vote », selon Abdoul Mbaye

Dans un tweet, mardi, Abdoul Mbaye a invité la presse à s’intéresser de plus près aux procédés utilisés pour construire à Pikine des résultats favorables à Abdoulaye Timbo. Selon le président de l’Alliance pour citoyenneté et le travail (ACT), des preuves irréfutables ont été réunies qui doivent conduire à l’annulation et à la correction de nombreux procès-verbaux.

Il est essentiel que la presse s’intéresse de plus près aux procédés utilisés pour construire à Pikine des résultats favorables à l’oncle de Macky Sall. Des preuves irréfutables ont été réunies qui doivent conduire à l’annulation et à la correction de nombreux PV“, a notamment tweeté l’opposant.

Malgré les contestations du candidat de la coalition Wallu Sénégal qui avait même jubilé à travers une caravane, Abdoulaye Timbo de la coalition BBY, a été reconduit officiellement avec 48.242 voix avec 18 sièges de conseillers municipaux. (Senego)

3- La dette d’Air Sénégal

Notre compagnie nationale, Air Sénégal international, doit beaucoup d’argent, notamment à l’Aibd, à 2as et à Las.

Air Sénégal, la compagnie nationale est lourdement endettée. Elle traine une ardoise de 22 milliards de Fcfa entre Aibd Sa, 2as et Las. Plus de la moitié de ce montant est dûe à Aibd Sa, chargée de recouvrer auprès des compagnies aériennes la Redevance de développement des infrastructures aéroportuaires (Rdia), prélevée sur les passagers.

Ainsi, Air Sénégal reste devoir à Aibd Sa la rondelette somme de 13 milliards de Fcfa, renseigne Libération repris par Igfm. « Si c’était une autre compagnie, on assisterait à un recouvrement forcé. Mais parce que c’est la compagnie nationale, on ferme les yeux », déplore une source autorisée de la plateforme qui renseigne que pour moins que cela des avions ont été immobilisés.

4- Le tribunal de Dakar a prononcé 1500 divorces en 2021

Les Sénégalais ne se marient plus pour le meilleur et pour le pire. Le tribunal civil de Dakar a prononcé 1500 divorces l’année dernière, informe Walf Quotidien repris par Senego.

Les données fournies par le répertoire familial des affaires sociétales et familiales de l’administration des greffes, renseignent qu’il y a eu 1037 divorces par contentieux et 554 séparations par consentement mutuel.

Des centaines de décisions de garde des enfants, issus de couples en instance de divorce ou de délégation de puissance paternelle, sont aussi prononcées dans ce même document.

Les principaux motifs de divorce évoqués sont l’incompatibilité d’humeur et le défaut d’entretien, précise le journal.

5- Quatre (4) sénégalais bloqués en Ukraine

Selon l’envoyé spécial d’Emedia déployé à la frontière entre la Pologne et l’Ukraine pour suivre les populations déplacées par la guerre, il y a encore 4 Sénégalais en Ukraine. Ils attendent un éventuel corridor promis par Moscou pour être exfiltrés.

De plus en plus, la Pologne se mue en terre d’accueil pour des milliers de migrants qui tentent de fuir la guerre en Ukraine. Au moment d’écrire ces lignes, il y a 4 Sénégalais toujours bloqués en Ukraine. Mais, en attendant qu’ils trouvent une voie de secours, parce que la ville où ils se trouvent est sous occupation russe, ces Sénégalais restent en contacts permanents avec la représentation diplomatique résidente à Varsovie, la capitale de la Pologne.

6- Actu internationale

• Guerre en Ukraine : Zelensky dénonce les « promesses » non-tenues des Occidentaux

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a dénoncé, ce mardi, les « promesses » non tenues des Occidentaux pour protéger l’Ukraine des attaques russes.

« Cela fait treize jours qu’on entend des promesses. Treize jours qu’on nous dit qu’on nous aidera dans le ciel, qu’il y aura des avions, qu’on nous les livrera », a-t-il déclaré dans une vidéo publiée sur Telegram et visionnée par Marianne.net.

« Mais la responsabilité pour cela repose aussi sur ceux qui n’ont pas été capables de prendre une décision en Occident depuis 13 jours. Sur ceux qui n’ont pas sécurisé le ciel ukrainien des assassins russes », a-t-il ajouté.

A noter que le nombre de réfugiés qui ont fui l’Ukraine depuis l’invasion par l’armée russe, le 24 février, a dépassé, ce mardi, les deux millions, selon le Haut-commissaire aux réfugiés (HCR), Filippo Grandi, qui en fait le décompte.

• Guerre en Ukraine : McDonald ferme temporairement ses 850 restaurants en Russie

C’est une des conséquences de la guerre en Ukraine. L’enseigne de fast-food McDonald’s a décidé de fermer temporairement ses 850 restaurants en Russie, a-t-on appris de plusieurs médias.

Toutefois, le groupe McDonald’s continuera à payer ses 62 000 salariés en Russie, a affirmé dans un message le directeur général de l’entreprise, Chris Kempczinski.

• Mali : Deux Casques bleus et deux soldats maliens tués

Deux Casques bleus égyptiens de la mission des Nations unies (Minusma) au Mali et deux soldats maliens ont été tués lundi matin, dans deux événements distincts au Mali, ont annoncé l’ONU et l’armée malienne.

7- Actu Sports

• BAL 2022 : Le DUC encore battu

Le Dakar Université Club (DUC) a encore été battu (92-98) dans cette deuxième édition de la Basketball Africa League (BAL), en perdant devant Ferroviário, mardi soir, au Dakar Arena de Diamniadio, informe Igfm.

Cette défaite complique les choses pour le représentant sénégalais dans cette compétition. En effet, les hommes de Parfait Adjivon devront cravacher fort s’ils veulent poursuivre l’aventure à Kigali, en mai. Il leur reste trois matchs pour créer le miracle, devant leur public.

• Ligue des Champions : Le Bayern Munich écrabouille le RB Salzburg et rejoint les quarts !

Ce mardi, le Bayern Munich accueillait le RB Salzbourg pour la manche retour des huitièmes de finales de la Ligue des Champions après le nul 1-1 en Autriche. Et sans surprise, le géant allemand s’est littéralement baladé (7-1) face à la formation autrichienne, renseigne Wiwsport.

Robert Lewandowski avait fait le break en 11 minutes, inscrivant un triplé au passage. Serge Gnabry portait le score à 4-0 avant la pause. Thomas Muller lui, y allait de son doublé en seconde période, avant que Leroy Sané ne clôture le récital dans les derniers instants.

• Ligue des Champions : Liverpool chute à domicile mais se qualifie en 1/4 de finale

Liverpool se qualifie en ¼ de finale malgré la défaite à Anfield. Les hommes de Jurgen Klopp ont été tenus en échec par l’Inter Milan, qui a réalisé un match parfait. Les hommes d’Inzaghi peuvent avoir des regrets pour le match aller perdu à domicile (2-0) contre les reds.

Les nerazzurri, avec une bonne défense, ont freiné les Mané et Salah, qui sont restés muet durant tout le match. Le première période s’est soldée par un nul entre les deux formations, malgré des occasions pour les deux équipes. C’est Lauraro Martinez qui va relancer les interistes dans ce match, en inscrivant le seul but de la rencontre. L’inter devrait marquer 2 buts pour au moins aller en prolongation, c’est une score insuffisant pour les italiens qui sortent dès les huitièmes de finale de la Ligue des champions, informe Wiwsport.

La Rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.