Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 5 Mars 2022

1- Affaire Adji Sarr-Sonko : Le journaliste Pape Ndiaye reçoit 28 messages vocaux de menace de mort

La vie du journaliste Pape Ndiaye de Walf et celle de sa famille semblent être en danger. En effet, le présentateur de “Balance” a été insulté et menacé de mort depuis sa dernière sortie pour décrypter l’affaire Adji Sarr-Sonko, rapporte Senegal7.

Il semblerait que certaines personnes d’un des deux camps ne veulent plus l’entendre parler de cette histoire de viol. Toutefois, d’après nos sources, le journaliste a reçu ce vendredi 4 mars 2022, 28 messages vocaux et 13 appels nationaux et internationaux via whatsapp, entre 14 h 22 mn et 15 h 39 mn, et 16 personnes sont pour le moment identifiées.

2- Révision des listes électorales au Sénégal : Les primo votants de la diasporas exclus

Révision des listes électorales : Inscriptions du 31 juillet au 14  septembre - Lequotidien - Journal d'information Générale

La date des élections législatives est fixée au 31 juillet 2022 par décret N°2022-156 du 03 février 2022. Et, en application de l’article L 37 du Code électoral, une révision exceptionnelle des listes électorales doit être décidée par décret avant chaque élection générale. Le président de la République a institué une révision exceptionnelle des listes électorales qui va se dérouler du lundi 07 au jeudi 31 mars 2022 sur l’ensemble du territoire national et à l’étranger pour le vote des Sénégalais de l’extérieur, rapporte Exclusif.net.

L’ambassade du Sénégal à Berlin Allemagne ) est formelle, « la révision électorale qui s’ouvre du 07 au 27 mars ne concerne pas les primo votants qui souhaitent obtenir une CNI Cedeao mais seulement ceux qui ont déjà la CNI avec la mention « personne non inscrite sur le fichier électoral ». C’est claire, les citoyens qui ne disposent pas de CNI sont interdits d’en demander pour s’inscrire et pouvoir voter aux législatives. Pour Amadou Ba de PASTEF,  Macky Sall est le maître du calendrier républicain qu’il manipule à sa guise. Pour rappel c’est par le décret N°2022-240, que le président de la République a institué une révision exceptionnelle des listes électorales qui va se dérouler du lundi 07 au jeudi 31 mars 2022 sur l’ensemble du territoire national et à l’étranger pour le vote des Sénégalais de l’extérieur.

3- Moïse Sarr : « 47 sénégalais ont quitté l’Ukraine »

Monsieur Moïse Diar Diégane SARR, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, chargé des Sénégalais de l’extérieur, a fait le point ce samedi, sur la situation des Sénégalais en Ukraine.(Avec Xibaaru)

À DÉCOUVRIR

4- « Il y a bel et bien des membres francs-maçons dans le Lions club», reconnaît Blaise Diadhiou

PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté -  Professionnalisme - Crédibilité)

Expert comptable et membre du Lions club, « une fondation internationale créée en 1917, en vue de venir en aide aux plus démunis», Blaise Diadhiou a reconnu la présence des francs-maçons dans le club, réfutant toutefois son appartenance à la franc-maçonnerie.

« La franc-maçonnerie et le Lions club sont deux choses complétement différentes. Mais il y a bel et bien des membres francs-maçons dans le Lions club. Je le dis et je l’assume», a dit M. Diadhiou dans une interview avec L’Observateur. Il ajoute au cours de l’entretien : « Je le dis encore une fois qu’il y a des membres qui participent à des réunions franc-maçonnes, on n’y peut rien. Tout autour de vous, existent des maçons, c’est comme ça, mais les Lions club n’est pas une association maçonnique», indique.
A la question de savoir s’il est franc-maçon ou pas, Blaise Diadhiou de répondre en ces termes : « Non, je ne suis pas maçon, mais pratiquement tous mes amis sont maçons. Je ne suis pas maçon parce que j’aime mon indépendance. Il y a des opinions que je donne, des positions que je prends que je n’aurais peut être pu prendre si j’étais franc-maçon».

5- Fonds de dotation : 28,4 milliards dégagés, la mairie dirigée par Racine Talla bien servie

Fonds de dotation : 28,4 milliards dégagés, la mairie dirigée par Racine  Talla bien servie

Comme chaque début d’année, le Conseil national des collectivités locales se réunit pour l’attribution des fonds de décentralisation et des fonds d’équipements. Cette année, rapporte le quotidien Les Échos, plus de 28,4 milliards de francs Cfa seront octroyés aux collectivités territoriales.

Mais, l’enveloppe est répartie selon la tête du client. Pour les communes de Guédiawaye, Seneweb estime que le maire de Wakhinane Nimzatt s’est taillé la part du lion en obtenant le triple des fonds alloués. Pour être plus précis, la commune dirigée par Racine Talla a reçu une dotation de 93 608 635 francs de Cfa, beaucoup plus que toutes les autres communes de la banlieue. En effet, les communes de Ndiarème Limamoulaye et Gounass ont reçu, respectivement, 35 108 635 de Fcfa et 50 108 635 de Fcfa.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.