Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 2 Mars 2022

1- Propos offensants de l’Imam Lamine Sall : L’Eglise hausse le ton et interpelle Macky

Le Diocèse de Dakar a protesté, ce mardi 1er mars 2022 contre les propos insultants sur la foi catholique tenus par l’imam Lamine Sall, le 24 février et a interpellé le chef de l’Etat, Macky Sall.

Face à la presse, ce mardi, les pères Alphonse Biram Ndour, vicaire épiscopal chargé du dialogue interreligieux et Augustin Sébastien Mamadou Diouf, coordonnateur national du laïcat sénégalais Philippe Abraham Birane Tine ont dénoncé les propos discriminatoires, outrageants, agressifs et séparatistes de l’Imam Lamine Sall tenus à l’égard de la communauté catholique, lors de l’émission Diiné Ak Diamono sur la chaîne Walf Tv.

Selon les pères, rapporte Senego, les propos véhiculés par l’Imam récidiviste sont loin d’être un lapsus. Pire, ils sont inadmissibles et ne peuvent être justifiés que par le mépris, l’indécence et l’ignorance chrétienne.

Pour le coordonnateur national du laïcat sénégalais, Philippe Abraham Birane Tine, les propos haineux de l’Imam Lamine Sall interpellent nos autorités, en premier, le chef de l’Etat, Macky Sall, gardien de la Constitution et garant de l’équilibre de notre “barque commune”.

“Face à de telles dérives, nous exigeons, désormais une saisine sans délai des services compétents de l’Etat dont le professionnalisme n’est plus à démontrer”, déclare M. Tine.

2- Jour J pour l’élection du bureau municipal de Guediawaye : Les conseillers de Wallu mis en garde

Après une une première séance avortée, il y a deux semaines, l’élection du bureau municipal de la ville de Guédiawaye se poursuit, ce mercredi 2 mars 2022. La coalition Wallu dirigée par le Président Abdoulaye Wade qui a récemment exprimé son soutien à Ahmet Aïdara, a donné une consigne de vote à ses quatre conseillers. 

 Face à la presse, le mardi 1er mars, la Fédération Pds de Guédiawaye a appelé à voter pour Yewwi Askan wi, lors de l’élection, des autres membres du bureau de la commune prévue, le mercredi 2 mars 2022.  

 La fédération promet de sévir en cas de non-respect de cette consigne. A signaler que trois des quatre conseillers de Wallu étaient absents lors de cette rencontre, selon Seneweb.

3- Le Directeur des Sénégalais de l’Extérieur donne des nouvelles des compatriotes bloqués entre l’Ukraine et la Pologne

Le Directeur des Sénégalais de l’Extérieur s’est exprimé sur la chaine nationale, sur la situation des Sénégalais bloqués dans la frontière ukrainienne avec la Pologne. Selon D’après Moise Sarr, sur les 65 Sénégalais identifiés, 25 sont déjà à Varsovie (Capitale de Pologne) et pris en charge par l’Ambassade du Sénégal en Pologne, renseigne Pressafrik.

Il a également assuré que tous les Sénégalais bloqués dans cette partie de l’Europe exposée aux attaques de la Russie, vont bien.

A noter que lundi, le Président en exercice de l’Union Africaine, Macky Sall et son Secrétaire général, Mohamed Faki ont publié un communiqué pour fustiger les actes racistes dont sont victimes les Noirs à la frontière polonaise. Notamment dans l’évacuation des personnes fuyant la guerre dans les trains qui doivent les transporter hors de l’Ukraine.

4- Rapprochement entre le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) et l’Alliance Pour la République (APR) : Me Wade apporte des précisions

Un rapprochement a été vite fait entre le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) et l’Alliance Pour la République (APR) à la suite de sorties médiatiques de responsables du PDS cette semaine. Notamment celle de Doudou Wade qui disait que le parti libéral était preneur « si le président décide de quitter l’anormalité pour aller à la normalité ».

Des organes de presse en ont tiré une conclusion rapide, qui au finish selon le Secrétaire Général National du PDS « est une fausse interprétation dénuée de tout fondement », rapporte Dakaractu.  Il a par ailleurs réaffirmé l’ancrage du Parti Démocratique Sénégalais dans l’opposition et appelle au travail et à la mobilisation des militants et sympathisants en perspective des élections législatives prévues le 31 juillet 2022.

Il exhorte également, tous les membres du PDS à plus de vigilance afin que le parti continue, plus que jamais, d’incarner une alternative crédible au pouvoir actuel.

5-Adji Sarr au « Monde » : « Je veux quitter le Sénégal et devenir une féministe engagée, je n’ai même pas de quoi m’acheter des culottes, Je ne crois pas en la justice de mon pays, car celle-ci et l’Etat craignent Sonko. C’est un homme de terreur. »

Adji Sarr ne cache pas sa colère envers l’Etat et les associations féministes. « Ici, les féministes n’osent pas défier les hommes puissants et choisissent leurs combats en fonction des personnes incriminées. Pourquoi ne m’ont-elles pas soutenue ? » Contactées, les organisations historiques affirment vouloir « laisser la justice faire son travail ».

Sans ressources et sans diplôme, orpheline de mère et non reconnue à la naissance par son père, Adji Sarr affirme survivre grâce aux dons d’une association, qui refuse de révéler son nom « pour des raisons de sécurité ». « Les gens pensent que j’ai été payée par l’Etat pour accuser Sonko. Pourtant, je n’ai même pas de quoi m’acheter des culottes », enrage-t-elle.

La jeune femme dit souffrir de stress post-traumatique consécutif aux viols présumés et affirme avoir fait plusieurs tentatives de suicide. Elle assure vivre recluse avec une tante maternelle. Pour des raisons de sécurité, toute sortie doit être mûrement organisée en amont. Elle ne s’y risque plus.

Elle décrit un quotidien rythmé par de courtes siestes agitées, l’écriture d’un livre et la prière : « Dieu est mon seul espoir. Je ne crois pas en la justice de mon pays, car celle-ci et l’Etat craignent Sonko. C’est un homme de terreur. »

Recroquevillée sur son fauteuil, elle dépeint la peur qui s’est amplifiée depuis qu’Ousmane Sonko a pris la mairie de Ziguinchor. « J’ai pleuré toute la nuit quand je l’ai appris. Si des gens ont élu un homme accusé de viols, ils voteront pour qu’il soit président un
jour », s’insurge-t-elle.

Adji Sarr espère désormais quitter le Sénégal, où elle ne peut « même plus sortir sur son balcon », pour rejoindre un pays où elle pourra se reconstruire. Cette affaire l’a rendue « très forte », assure-t-elle. « Je veux devenir une féministe engagée pour défendre les victimes comme moi, qu’on ne croit pas. » (Senenews avec le Monde)

6- Actu internationale

 Guinée : Fin d’une visite de la Cédéao et de l’ONU pour évaluer la transition

Ce lundi, la Cédéao et l’ONU ont conclu une visite de deux jours en Guinée. Le chef de l’ONU en Afrique de l’Ouest, Mahamat Saleh Annadif, le président de la Commission de la Cédéao, Jean-Claude Kassi Brou et enfin la ministre ghanéenne des Affaires étrangères, Shirley Ayorkor Botchway ont mené la délégation. L’objectif est d’évaluer le processus de transition en cours. L’équipe a notamment rencontré les autorités du nouveau pouvoir, issu du coup d’État du 5 septembre, informe Rfi.

 Guerre en Ukraine : Les points essentiels

La colonne de blindés russes à l’arrêt à 30 km de Kiev selon le Pentagone

Sixième jour de l’invasion russe en Ukraine. En visioconférence avec le Parlement européen, Volodymyr Zelensky a demandé à l’UE de ne pas « laisser tomber » l’Ukraine, alors que le centre ville de Kharkiv, deuxième ville du pays, a été bombardé par les Russes. Plusieurs villes sont encerclées, un convoi militaire de 60 km de long s’approche de Kiev.

► Au lendemain d’une première journée de négociations, plusieurs villes d’Ukraine ont été bombardées mardi 1er mars. Kiev, Kharkiv, Odessa, Kherson et Marioupol sont encerclées par les forces russes, d’après la présidence ukrainienne. Un convoi militaire de 60 km de long s’approche de Kiev. D’après les renseignements américains, il serait cependant à l’arrêt à une trentaine de kilomètres de la capitale ukrainienne. La ville de Volvonakha, dans le Donetsk, a également été lourdement bombardée. 

► Le président ukrainien Volodymyr Zelensky, dans un discours très applaudi par les eurodéputés réunis à Bruxelles en séance extraordinaire, a demandé aux Européens de « prouver qu’ils sont avec l’Ukraine ». « Nous nous battons pour notre survie (…) mais nous nous battons aussi pour être des membres égaux en droits de l’Europe (…) Donc, prouvez que vous êtes avec nous, prouvez-vous que vous ne nous abandonnez pas, et que vous êtes vraiment des Européens », a-t-il insisté.

► Plus de 660 000 réfugiés ont déjà fui les combats, selon les Nations unies, un million de personnes sont déplacées à l’intérieur du pays. 

►Les Vingt-Sept se sont mis d’accord pour interdire la diffusion de Russia Today et Sputnik dans l’UE. La Banque mondiale prépare également une aide trois milliards de dollars pour l’Ukraine. Dans le même temps, Apple a annoncé suspendre la vente de ses produits en Russie. (Avec Rfi)

 Guerre en Ukraine : Les autorités soudanaises sortent du silence

Après cinq jours de silence sur l’invasion russe de l’Ukraine, l’exécutif soudanais a enfin exprimé son point de vue lundi.

Officiellement, le Soudan se contente de promouvoir « le dialogue » pour résoudre la crise. Rappelons que le numéro 2 de la junte, le général Mohamed Hamdan Dagalo, dit Hemeti, en visite officielle à Moscou au premier jour de la guerre, avait pour sa part évoqué « le droit » de la Russie à « défendre son peuple ». Une position qui n’avait pas été reprise par son chef, le général Abdel Fattah al-Burhan, resté silencieux depuis la semaine dernière, rapporte Rfi.

Pendant le séjour de Hemeti à Moscou, la junte militaire soudanaise s’était bien gardée de prendre position sur la guerre en Ukraine. Les enjeux militaires et économiques, pour le Soudan, sont en effet importants, tant le pays est isolé depuis le coup d’État du 25 octobre.

7- Actu Sports

 Piste d’athlétisme dans l’annexe du stade Abdoulaye Wade : Une délégation de la FSA en visite sur le chantier

Bientôt, l’athlétisme sénégalais pourra disposer de sa piste logée dans le terrain annexe du stade Abdoulaye Wade. Une visite sur les lieux est effectuée par la fédération de la discipline citée, ce mardi. Le chantier est en phase d’exécution .

La piste d’athlétisme de 8 couloirs a été exclue et logée sur le terrain annexe qui dispose d’une tribune de 2000 places et d’une pelouse hybride conformément aux recommandations de la FIFA. Ce terrain se trouve juste en face du stade de basket, Dakar Arena.

Le Président de la Fédération Sénégalaise d’athlétisme, Sara Oualy, le deuxième vice-président de la FSA, Amadou Diouf, le Directeur Technique National, Papa Serigne Diene et le médaillé olympique Amadou Dia Bâ se sont déplacés sur le chantier à Diamniadio ce mardi 1er mars 2022 a appris Wiwsport.

 FA Cup : Les Eagles se hissent en 1/4 de finale en battant Stoke City 2-1 avec un but de Kouyaté

Crystal Palace élimine Stoke City sur le score deux buts à 1 et atteint ainsi le 6e tour de la FA Cup.

La qualification est acquise pour les Eagles. Les hommes de Patrick Vieira se sont défaits de Stoke City ce soir au Selhurst Park dans un match comptant pour le tour 5 de la Coupe Anglaise plus connu sous le nom de FA Cup, renseigne Wiwsport. 2 buts à 1 est le score du match qui permet à l’équipe de Cheikhou Kouyaté, buteur, d’atteindre le 6ème tour de ladite compétition soit les quarts de finale.

L’international sénégalais a en effet montré la voie aux siens en ouvrant le score à la 53ème minute après une première période assez équilibrée avec 3 tirs tous non cadrés de chaque côté. Cheikhou s’est comporté en bon renard des surfaces reprenant la frappe manquée de Mateta après un corner joué à la rémoise. Le premier but avec Crystal Palace cette saison du milieu sénégalais, toutes compétitions confondues.

Stoke City parvient à revenir au score cinq minutes après le but de Cheikhou mais concède à la 82ème minute le but de la victoire des Eagles inscrit par Riedewald.

 Guerre en Ukraine : Deux footballeurs tués dans les bombardements

La Fédération internationale des associations de footballeurs professionnels (FIFPro) a annoncé, ce mardi, le décès de deux footballeurs ukrainiens dans la guerre qui oppose la Russie à l’Ukraine. 

« Nos pensées vont aux familles, aux amis et aux coéquipiers des jeunes footballeurs ukrainiens Vitalii Sapylo (21 ans) et Dmytro Martynenko (25 ans), les premières pertes signalées du football dans cette guerre. Qu’ils reposent tous deux en paix » a écrit le syndicat mondial des footballeurs sur Twitter. 

L’invasion russe déclenchée depuis le 24 février dernier avait des dizaines de morts et de blessés

La Rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.