Le Café qui réveille l'Info

Africains bloqués à la frontière polonaise : Horizon Sans Frontières pour un corridor humanitaire

Le président de l’ONG Horizon Sans Frontières (HSF) est monté au créneau pour déplorer le sort réservé aux ressortissants des pays africains résidant en Ukraine.

En effet, selon Boubacar SÈYE, le Sénégal qui assure la présidence de l’Union Africaine doit être l’initiateur d’un corridor qui va permettre aux ressortissants de circuler et d’éviter d’être pris au piège. Pour le chercheur en migration internationale, l’intégrité des Africaines doit être protégée.

« Depuis deux jours, des informations selon lesquelles, des Africains seraient rejetés dans certains pays limitrophes comme la Pologne, circulent. Un scénario qui ne surprend pas d’autant plus la Pologne fait partie du groupe de Višegrad qui a toujours refusé l’accueil des réfugiés. Pour faire face à cette situation, les pays africains devaient dans une démarche communautaire regrouper, sécuriser leurs ressortissants en vue de les rapatrier. L’Union Africaine doit saisir le plus rapidement possible les Nations Unies pour l’ouverture d’un corridor humanitaire sécurisé pour faire  sortir ses ressortissants de ce bourbier. Le Sénégal devrait assumer son leadership et diligenter cette démarche puisque le pays assure la présidence de l’Union Africaine », propose-t-il.

Dans un autre registre, concernant l’Ukraine, le procureur de la Cour Pénale Internationale (CPI) a annoncé l’ouverture d’une enquête  pour crimes de guerre et des crimes contre l’humanité présumés.(Avec Dakarposte)
 

Les commentaires sont fermés.