Le Café qui réveille l'Info

Pas de contrats de travail, pas d’aide à la presse !

Le CORED corse les critères pour bénéficier de l’aide à la presse. Pour être éligible au Fonds d’appui pour le développement de la presse (Fap), il faut au moins cinq contrats en bonne et due forme pour les journalistes et les techniciens.

Il faut également que l’entreprise de presse se conforme à la législation sociale et fiscale.

Les cotisations des journalistes et techniciens doivent être régulièrement reversées à l’IPRES.

D’après Walf Quotidien repris par Seneweb, si tous ces critères sont remplis, le Fonds regarde si le média a déjà été épinglé et à quel niveau. 

Si c’est un avertissement, des points sont enlevés et on peut refuser le financement.

S’il s’agit d’un blâme, l’entreprise peut se retrouver avec 30 points. 

Le blâme ou l’avertissement peut affecter le journaliste lui-même.

« La carte de presse peut lui être refusée », a développé Mamadou Thior, président du CORED.

Les commentaires sont fermés.