Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 14 Février 2022


1- Bamba Fall se dévoile : « À partir de maintenant, je vais travailler pour le Président Macky Sall! »

« La coupe d’Afrique des nations a fini de regrouper toutes les sensibilités du pays. Je m’en félicite vivement et je profite de cette occasion pour lancer un appel solennel à toute l’opposition Sénégalaise. Les élections sont derrière nous, j’invite tous les leaders à rejoindre le président Macky Sall pour l’intérêt supérieur de la nation. Car je suis persuadé que chacun de nous a un rôle à jouer pour la construction du pays. Qu’on arrête alors d’instrumentaliser les jeunes. Soyons tous unis derrière nos élus d’opposition comme du pouvoir pour la construction du pays », avait invité le maire Bamba Fall.

Dakaractu voulant avoir le cœur net sur les motivations de ces appels de Bamba Fall, est parvenu à joindre le Maire de la Médina. Et loin de se débiner, il a réitéré ses prises de position.  « Je vais rejoindre le Président et travailler à ses côtés parce que c’est le moment », nous a-t-il d’emblée servi. On n’attendait pas mieux. Et le maire de la Médina de poursuivre en exposant ses arguments.

2- Crise scolaire : L’Unapess déplore le mutisme total des Institutions de la République…

Le président de l’Union des parents d’élèves et étudiants du Sénégal (UNAPEES), Abdoulaye Fané déplore “le mutisme total des Institutions de la République telles que l’Assemblée nationale, le Haut Conseil des collectivités territoriales (HCCT) et le Conseil économique, social et environnemental (CESE)”, avant de les inviter “à se prononcer pour mettre en œuvre ce processus de reprise des enseignements-apprentissages”.

“Nous, parents d’élèves, exigeons la reprise immédiate des enseignements-apprentissages dans le respect strict du droit de nos enfants à une éducation de qualité”, a déclaré Abdoulaye Fané, président de l’Union des parents d’élèves et étudiants du Sénégal (UNAPEES), lors d’un rassemblement de la coordination de l’UNAPEES de la région de Dakar à la Place de la Nation ex Place de l’Obélix, ce samedi 12 février 2022, rapporte l’Aps.

“L’UNAPEES et les organisations qui lui sont affiliées manifestent leur profonde amertume, leur inquiétude et leur regret de voir la situation du système éducatif se détériorer de jour en jour”, a-t-il fait savoir.

Face à une telle situation, Il a appelé “le gouvernement et les enseignants à engager un dialogue franc, responsable et constructif en vue d’un accord qui apaisera durablement l’espace scolaire”. Dans cette dynamique, Abdoulaye Fané a également invité “les enseignants à un sursaut de dépassement en faisant preuve de patriotisme, d’un sens élevé du devoir comme du reste ils l’ont toujours fait”.

3- Ngouda Mboup : “L’Institution Gouvernementale est affectée par un refus de nommer le premier Ministre”

Le constitutionnaliste Mouhamadou Ngouda Mboup estime que le président de la République a l’obligation de nommer un nouveau Premier Ministre et un nouveau Gouvernement. Selon lui, cette situation est un précédent dangereux pour la stabilité des institutions, rapporte Senego.

“Un Etat de droit est un Etat organisé, il est inacceptable que l’on se retrouve sans Gouvernement presque près de deux mois. Sans rappeler au Président de la République ses obligations, il a été récemment invoqué la continuité de l’Etat par le Conseil constitutionnel pour délibérer sans quorum et en violation des textes. Aujourd’hui, ce principe est encore malmené”, dénonce Mouhamadou Ngouda Mboup.

“Refus sur refus, après le refus de nommer les juges, nous faisons face au refus de nommer le premier Ministre et les membres du Gouvernement. Il y a des règles qui encadrent, canalisent et limitent l’action du Président de la République”, poursuit le constitutionnaliste. Pour lui, le président de la République ne peut prendre ses aises avec la Constitution de la République.

4- Dix-huit (18) Mairies et 2 Conseils départementaux : La belle percée des femmes aux Locales

L’Observatoire national de la parité (Onp) a fait part de progrès réalisés par les femmes lors des dernières élections territoriales du 23 janvier. Sur la centaine de candidatures de femmes enregistrée, une vingtaine a été élue, renseigne lesoleil.sn.

Dix-huit femmes maires et 2 présidentes de Conseil départemental, soit 20 au total. C’est le nombre de femmes élues pour diriger des collectivités territoriales à l’issue des élections municipales et départementales du 23 janvier dernier. Ces chiffres ont été dévoilés, hier, par l’Observatoire national de la parité (Onp), une structure rattachée à la Présidence de la République. « Le nombre de femmes maires et de présidentes de Conseil départemental a évolué positivement, passant de 2,8 % à la veille des locales de 2022 à 3,5 % », a indiqué Fatou Kiné Diop, la présidente de la structure, lors d’un entretien téléphonique.

5- Inauguration du Stade du Sénégal : Ces chefs d’Etat qui seront à Diamniadio

La date est déjà connue. Le 22 février prochain, ce sera l’inauguration du Stade du Sénégal à Diamniadio. Une première de cette dimension au Sénégal. Suffisant, pour le ministre des Sports, Matar Ba, invité du jury du dimanche sur emedia, de lancer : « Le président Macky Sall a de l’ambition pour son pays. C’est pourquoi on va vers l’inauguration d’une telle infrastructure. L’idée est venue quand il était descendu pour voir les joueurs lors du match de la Coupe du monde en 2018, opposant le Sénégal à la Pologne au stade du Spartak de Moscou », a-t-il rappelé, ce 13 février, dans l’émission « Jury du dimanche » sur iRadio.

Matar Ba de continuer : « Sur place, il a demandé au président de la Fédération internationale de football association, comment il pouvait faire pour avoir un tel stade ».

Ce joyau a été construit en 17 mois. Le ministre des Sports de s’enorgueillir : « C’est un stade que l’on ne voit presque pas en Afrique. Macky Sall l’offre gracieusement à la jeunesse sénégalaise. Il y aura ses homologues présidents africains qui seront là, le jour de l’inauguration. Parmi eux, on peut citer Paul Kagamé du Rwanda, Adama Barrow de la Gambie, Umaro Sissoko Emballo de la Guinée-Bissau et le président de l’Allemagne, Frank-Walter Steinmeier. »

Par ailleurs, Matar Ba a confirmé que les Lions vont recevoir l’Égypte dans ce stade, lors du match retour des éliminatoires de la zone Afrique de la Coupe du monde 2022 au Qatar. « Le stade a été homologué par la FIFA », assure-t-il.

5 (bis)- Accident à Porokhane : Les condoléances du Chef de l’Etat aux familles des 11 victimes et à Serigne Mountakha Mbacké

Un minicar en provenance de Porokhane est entré en collision avec un bus en partance pour la même ville. L’accident mortel a précisément eu lieu à hauteur du village de Back Samba Dior, dans le département de Guinguinéo. Le bilan est lourd : 11 personnes y ont perdu la vie. Plusieurs blessés aussi ont été évacués à l’hôpital.

À DÉCOUVRIR

Le Chef de l’Etat n’est pas resté insensible à cette tragédie. Ainsi, il a tenu à présenter ses condoléances aux familles éplorées et au guide religieux des mourides, Serigne Mountakha Mbacké. Le Président de la République, Macky Sall a affirmé sur Twitter : « J’ai appris avec émotion le décès de 11 compatriotes dans un accident survenu sur la route de Porokhane. Mes condoléances émues aux familles des victimes et au Khalife général des mourides », rapporte Seneweb.

6- Actu internationale

• Côte d’Ivoire : Un « salon des Affaires sentimentales » à l’approche de la Saint-Valentin

La Saint-Valentin approche et, en Côte ďIvoire, la fête des amoureux prend de plus en plus de place dans les préoccupations des couples. À tel point qu’un salon des Affaires sentimentales, réunissant les professionnels du secteur, a vu le jour, informe Rfi.

• Tunisie : De nombreuses voix s’élèvent pour critiquer la disparition progressive des contre-pouvoirs

Ce dimanche 13 février est un jour de manifestation à Tunis comme c’est désormais souvent le cas. Un collectif de citoyens opposés à Kaïs Saïed a prévu de manifester aux côtés de partisans du parti islamiste Ennahda. Un rassemblement qui intervient une semaine après l’annonce de la dissolution du Conseil supérieur de la magistrature par le président Kaïs Saïed, informe Rfi. Dans le pays, de plus en plus de voix s’élèvent pour critiquer la disparition progressive de plusieurs contre-pouvoirs. 

• Présence de Wagner au Mali : « Poutine peut confirmer ce qu’il veut ! »

Au Mali, toujours pas de réaction de la part des autorités du pays après les propos de Vladimir Poutine sur la présence de mercenaires russes dans le pays.

Abdel Kader Maïga est membre du comité stratégique du M5-RFP, le mouvement dont est issu l’actuel Premier ministre, Choguel Maïga ; il répond à RFI : « Le Mali n’avait pas le choix d’aller chercher des gens pour l’aider. Même si c’est avec le diable, on est prêts à pactiser pour avoir la paix. Qu’ils soient mercenaires, qu’ils soient Wagner, qu’ils soient criminels, le Mali s’en fiche éperdument. Poutine a dit ce qu’il veut. Poutine peut même confirmer qu’il y a des mercenaires ici, ce n’est pas notre problème. Notre problème, c’est la paix pour le Mali et c’est que le monde nous foute la paix, parce qu’ils étaient tous là pendant sept ans. On est en train de mourir et on ose venir nous parler de Wagner, de mercenaires, de ceci, de cela… »

7- Actu Sport

• LIGUE 1/9ème journée : Bonne opération pour Guédiawaye, Ndiambour en eaux troubles

Après une pause d’un mois pour cause de la CAN, le championnat professionnel de football a repris ce week-end. Le leader Casa Sport (17 pts) accroché à Saly par Diambars (0-0), Guédiawaye en a profité pour prendre la 2ème place. Les Crabes qui ont battu Mbour PC (1-0) comptent maintenant le même nombre de points que le Casa (17 pts). Dans le choc phare de la 9ème journée, Teungueth Fc et Jaraaf ont fait match nul (1-1). Avec ce match à l’extérieur, le Jaraaf rétrograde à la 3ème place.  

À Mbao, L’Us Gorée a pris le dessus sur la Linguère (1-0). Avec ce succès, les Insulaires font un bond de deux places et occupent la 7ème place.  À Louga, le Ndiambour continue de s’enfoncer dangereusement dans le bas-fond du classement. En effet, les Lougatois qui accueillaient Génération Foot, ont encore perdu à domicile (0-2). 

À Thiès, CNEPS Excellence (9ème, 9 pts) et Dakar Sacré-Cœur (8ème, 11 pts) ont fait match nul (0-0). C’est le même résultat qui a sanctionné la rencontre entre l’AS Douane (13ème ,8 pts) et l’AS Pikine (0-0). Auteur du but égalisateur contre Teungueth Fc, l’attaquant du Jaraaf, Bouly Jr Sambou occupe seul la première place du classement des buteurs avec 6 buts.

• Basket – Eliminatoires : Le Nigeria, unique équipe africaine au Mondial 2022

Pas d’exploit pour les Maliennes en qualifications pour la Coupe du monde 2022 de basket-ball, ce 13 février à Belgrade. Djeneba N’Diaye et ses coéquipières devaient très nettement battre les Nigérianes pour s’assurer de finir parmi les trois meilleures équipes (sur quatre) du groupe B, en éliminatoires du prochain Mondial féminin. A la place, elles se sont inclinées 73-69 face à des D’Tigress qui les avaient déjà dominées (70-59) en finale du dernier Championnat d’Afrique des nations (AfroBasket féminin 2021). La faute notamment à un très mauvais troisième quart temps (9-22).

Pour le Nigeria, vainqueur de la France 67-65 vendredi, ce tournoi de qualification à Belgrade se termine sur une belle note. Les triples championnes d’Afrique en titre défendront crânement leur chance en Australie, lors de la phase finale prévue du 22 septembre au 1er octobre. Elles y seront les uniques représentantes de l’Afrique.

• Badminton gagne du terrain au Sénégal, une fédération installée

Un géant pas effectué par le comité national de promotion du Badminton. En effet, cette nouvelle discipline en vogue au Sénégal a officiellement installé sa fédération.

Mis sur pied par arrêté ministériel depuis quelques mois, le Comité national de promotion du badminton (CNPB), est officiellement une fédération, après deux ans d’existence. Ce changement est intervenu à l’issue de l’Assemblée générale du comité effectuée hier samedi. Cette nouvelle fédération sera dirigée par Antoine Diandy, qui a été élu par acclamation. Antoine Diandy dit Tony aura comme mission d’organiser, développer et de promouvoir la pratique du badminton sur l’ensemble du territoire national.

Devenu un sport apparenté au tennis, il se joue en simple ou double avec une raquette et des balles assez légères. Il se pratique sur un petit terrain de 13 m de long et 6 à 7 m de large, départagé par un filet, renseigne Wiwsport. Depuis 1992, le badminton est devenu une discipline olympique.

La Rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.