Le Café qui réveille l'Info
bdsm dominant edging sub and sucks his dick.www.weneedporn.online
jachub
bizontube

SenCaféActu du 12 Janvier 2022

1- Criminalisation de l’homosexualité : Ndiassane trouve inadmissible le rejet de la proposition de loi

Il y a quelques jours, le parlement sénégalais rejetait une proposition de loi durcissant la répression de l’homosexualité au Sénégal. Le texte porté par 11 députés proposait de modifier l’alinéa 3 de l’article 319 du code pénal en sanctionnant d’une peine de 5 à 10 ans et d’une amende de 975000 à plus de 4 millions toute personne reconnue coupable d’actes contre nature. 

Interrogé par Iradio et repris par Emedia, le porte-parole du khalife de la cité religieuse de Ndiassane, Serigne Abdourakhmane Kounta a fait part du regret du Khalife suite à ce rejet : « Le khalife condamne à l’image des autres chefs religieux la pratique de l’homosexualité. Il s’est trouvé que la proposition de loi a été rejetée à l’Assemblée nationale, c’est inadmissible. Inadmissible, parce que, l’islam bannit cette pratique sur toutes ses formes. Maintenant, il rappelle aux gouvernants et à tous les pouvoirs publics que le Sénégal est un pays fondé sur des valeurs religieuses. Donc ces pouvoirs doivent écouter les chefs religieux qui ont, à l’unisson, affiché leur désaccord sur la pratique de l’homosexualité. Ici à Ndiassane, l’on regrette la position des députés qui ont rejeté cette loi ».

2- Violences et campagne électorale : BBY donne un nouveau mot d’ordre à ses candidats

A travers un communiqué de presse rendu public, ce mardi, la cellule de communication de la coalition Benno Bokk Yakaar (Bby) a appelé ses têtes de listes pour les élections territoriales du 23 janvier prochain à bannir la violence et à privilégier le dialogue au détriment de la violence.

 « La coalition encourage nos camarades et frères à privilégier le dialogue et la confrontation entre programmes, mais surtout à bannir la violence sous toutes ses formes », lit-on dans ledit communiqué parcouru par Seneweb. Le Coordinateur de la cellule de Communication de Bby, Pape Mahawa Diouf dit, par ailleurs, constater pour le dénoncer, « les déclarations aventureuses et irresponsables » du candidat à la mairie de Ziguinchor Ousmane Sonko. D’ailleurs, ajoute-t-il, « la violence de ses propos et de sa démarche cache mal son malaise face à la défaite inexorable qui l’attend à Ziguinchor. Nous prenons donc à témoin l’opinion afin qu’il arrête ses agissements ».

Il appelle ainsi à la mobilisation de toutes les forces vives de la coalition présidentielle autour d’une campagne solidaire, « mettant en garde les aventuriers politiques qui souhaiteraient perturber la campagne électorale que Bby souhaite être courtoise, civilisée et pacifique ». (Avec Seneweb)

3-Un spécialiste de sorcellerie camerounais menace Sadio Mané de mort

Selon le média arabophone Echourouk, le joueur international algérien Riyad Mahrez, ainsi que l’Égyptien Mohamed Salah et le Sénégalais Mané sont menacés de sorcellerie de la part d’un charlatan camerounais, et ce, afin que le Cameroun puisse remporter la CAN 2021.

« Je n’aurai pitié de personne qui empêcherait le Cameroun de remporter la Coupe d’Afrique des nations, d’autant plus que le tournoi se déroule sur notre terre… Je conseille vivement Mohamed Salah, Riyad Mahrez et Sadio Mané de ne marquer aucun but contre l’équipe nationale du Cameroun, puisque j’ai en ma possession des photos personnelles d’eux en plus de leurs chaussettes de sport, et la punition sera sévère, elle peut aller jusqu’à la mort », a déclaré le charlatan camerounais. (senenews)

4- L’ARMP poursuit en justice SONATEL et SECAA

La Société Eiffage de la concession de l’autoroute de l’avenir (Secaa) n’a pas payé de redevance à l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) depuis sa création. Ce sont nos confrères de Libération qui nous l’apprennent. Selon eux, les responsables de l’Armp, qui en ont marre de cette situation, ont saisi le juge civil. L’Affaire a été appelée devant la première chambre civile du tribunal hors classe de Dakar, le 6 janvier 2022. Mais elle a été renvoyée au 22 janvier prochain.

Selon toujours la source, cette même attitude de Secca a été adoptée par la Sonatel. Seulement, même si la société de téléphonie accepte de payer cette redevance, elle veut marchander avec l’Armp. Ce que l’autorité ne semble pas accepter. L’Armp a aussi assigné l’opérateur qui sera devant le juge le 22 janvier prochain.

5- Alioune Tine  sur la crise malienne: « Macky Sall est très bien placé pour faciliter le dialogue entre la Cedeao et l’Union africaine »

« Ces sanctions semblent être une réponse du berger à la bergère. Il faut engager les négociations diplomatiques. Et, pour ce faire, notre chef de l’Etat, Macky Sall, est très bien placé en tant que voisin et président de l’Union africaine pour faciliter le dialogue diplomatique entre la CEDEAO et l’Union africaine », a déclaré Alioune Tine

“Les mesures prises contre le Mali par la CEDEAO sont extrêmement dures. C’est l’avis du fondateur du think thank Africa Jom center.

Alioune Tine de faire savoir que “ces mesures vont étouffer le Mali. Nous disons aux Maliens de faire un pas parce que nous sommes jusqu’ici dans des logiques de surenchères’’, a appelé M. Tine en marge d’un atelier sur les nouveaux défis de la démocratie locale. 

Il pense également que “cette crise n’est pas seulement une crise malienne’’. De ce fait, il a appelé Macky Sall à faciliter le dialogue’’ entre le Mali d’une part et la CEDEAO et l’Union africaine d’autre part. (Avec Senego)

5 (bis)-Affaire du riz versé dans le TER : Le juge classe le dossier sans suite, Assane Faye libéré

Assane Faye a été finalement libéré hier. Le juge a classé le dossier sans suite. Le jeune homme, qui avait défrayé la chronique, était poursuivi pour dégradation de bien public.

À DÉCOUVRIR

Pour rappel, Assane Faye avait embarqué un seau rempli de « niamou mbam » qui s’était déversé dans l’une des rames du TER, choquant une grande partie de l’opinion. Heureusement, le jeune risquait de faire les frais d’une peine exemplaire pour dissuader ceux qui seraient tentés de dégrader le TER.

6- Actu internationale

• À peine rentrés d’exil, trois proches de Jammeh mis aux arrêts

Ayant accompagné l’ancien dictateur en Guinée équatoriale après sa chute, il y a 5 ans, l’aide de camp du président Jammeh, le général Saul Badjie et deux de ses compagnons ont été arrêtés et placés en détention. Ils ont peu goûté aux délices des retrouvailles avec les siens. A peine rentrés, les trois hommes ont été cueillis dans leur domicile respectif hier et placés en détention à Mile two, la prison centrale de Banjul. La hiérarchie leur reproche d’avoir déserté l’armée en accompagnant en exil l’ancien président Jammeh qui y vit toujours avec sa famille alors que les victimes les soupçonnent de s’être impliqués dans plusieurs crimes. (Avec Emedia)

• Burkina Faso : Arrestation de huit militaires soupçonnés de tentative de coup d’État

Soupçonnés de tentative de déstabilisation des institutions, c’est-à-dire de coup d’État, huit militaires ont été interpellés par la police militaire judiciaire, selon un communiqué du procureur militaire.

Selon le procureur militaire, c’est l’un des présumés membres du groupe qui a dénoncé les autres. Ils sont soupçonnés de tentative de déstabilisation des institutions de la République, c’est-à-dire d’une tentative de coup d’État. La police judiciaire militaire a ouvert une enquête pour « élucider » cette affaire, selon le procureur. (Avec RFI)

• La France et l’UE soutiennent les sanctions ouest-africaines contre la junte

Le président français a rappelé le soutien de la France à la Cédéao et l’UEMOA lors d’une conférence de presse à l’Élysée avec le président du Conseil européen, Charles Michel. Les ministres des Affaires étrangères de l’UE vont discuter jeudi et vendredi du soutien à apporter à la Cédéao dans son nouveau bras-de-fer avec la junte malienne. (Avec RFI)

7- Actu Sports

• (Vidéo) Joueurs testés positifs au Covid-19 : Me Augustin Senghor fait le point

À trois jours du match contre la Guinée, le Sénégal fait le point sur la situation des joueurs qui sont testés positifs peu avant la première rencontre contre le Zimbabwe, dans cette CAN 2021. C’est le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Me Augustin Senghor, qui s’est présenté devant la presse, ce mardi, à la fin de l’entraînement des Lions. (Avec Igfm)

• Côte d’Ivoire : Patrice Beaumelle (coach) tacle la FIFA sur la suspension de son gardien Sylvain Gbohouo pour dopage

Le sélectionneur des Eléphants de Côte d’Ivoire, Patrice Beaumelle, est monté au créneau pour dénoncer l’attitude de la Fifa à l’égard de son portier Sylvain Gbohouo accusé de dopage. Pour le technicien français, c’est « inhumain » le comportement de l’instance mondiale du football vis-à-vis du portier des Eléphants de Côte d’Ivoire.

« Sylvain Gbohouo a fait sa plaidoirie devant la Fifa le 5 janvier pendant que nous étions encore à Djeddah. Nous devions avoir une réponse dans les heures qui suivaient. Mais aujourd’hui nous n’avons toujours pas de retour de la Fifa, et je dirais que c’est inhumain de faire patienter un joueur qui à 2 ou 3 jours d’une compétition majeure en Afrique n’est toujours pas situé sur son sort », s’est indigné Patrice Beaumelle. (Avec Le Quotidien)

• CAN 2021 : Programme des matchs du Mercredi 12 Janvier 2022

Programme des matchs de mercredi comptant pour la phase de poules de la Coupe d’Afrique des Nations de football Cameroun 2021

Groupe F : Tunisie – Mali, à Limbé (13h00)

Groupe F : Mauritanie – Gambie, à Limbé (16h00)

Groupe E : Guinée équatoriale – Côte d’Ivoire, à Douala (19h00).

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.

film semi korea quest for her sexy booty.
antarvasna
harcore milky deepthroat.tokyo hot

// end advertising