Le Café qui réveille l'Info
bdsm dominant edging sub and sucks his dick.www.weneedporn.online
jachub
bizontube

Top 5 du 26 Novembre 2021

1- Plus de 15 plaintes contre Iran Ndao, le Cnra menace !

Les récentes sorties de Iran Ndao ont déplu à nombre de sénégalais et particulièrement aux talibés Tidianes. Beaucoup de plaintes ont été déposées par ces derniers. Sur la Rfm, Babacar Diagne, le président du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) a réagi, depuis le Maroc.

«Effectivement  j’ai reçu ces plaintes. Ce matin seulement  j’ai reçu 15 demandes sur mon bureau au Cnra à Dakar. J’ai saisi immédiatement Bougane qui est en tournée à Bakel. Il m’a assuré qu’il ne sera pas du tout question pour lui d’assumer les prises de position de Iran et qu’il n’essaiera pas de le couvrir.

Il n’est pas question pour nous, au CNRA, qu’on accepte qu’un Khalife général  quel qu’il soit, soit attaqué par un citoyen sénégalais. Il y va de la cohésion et de la paix sociale dans notre pays. Nous n’accepterons pas.

Je pense que Bougane Gueye Dany prendra les mesures qu’il faut pour mettre un terme aux agissements  de Iran Ndao, le mettre dans le droit chemin ou le suspendre carrément de son antenne. Il n’est  pas question que ce soit accepté. Je m’attends à ce qu’il fasse une déclaration d’un moment à un autre.

En tout cas je reviens à  Dakar ce Week end et le Cnra va prendre langue avec Bougane Gueye Dany. Si rien n’est fait, une décision sera prise rapidement par le collège du Cnra.» (Avec Igfm)

2- Coronavirus : Un nouveau variant très contagieux signalé dans un pays africain

Un nouveau variant du Covid-19, appelé B.1.1.529, potentiellement très contagieux et aux mutations multiples, a été détecté en Afrique du Sud. Les scientifiques sud-africains qui viennent de découvrir ce nouveau variant ne sont pas, pour l’heure, certains de l’efficacité des vaccins existants contre ce nouveau variant.

Pour cause, le nouveau variant présente au moins 10 mutations, au moment où le variant Delta n’en présente que deux. Selon l’Institut national des maladies transmissibles (NICD), 22 cas de contamination ont été signalés.

Pour rappel, le nouveau variant a déjà contaminés 22 personnes en Afrique du Sud. D’autres cas ont également été signalés au Botswana voisin et à Hongkong, sur une personne de retour d’un voyage en Afrique du Sud. Un cas a été détecté en Israël ce vendredi, en provenance du Malawi, informe Le Figaro.

À DÉCOUVRIR

3- Tirs de sommation au Camp Pénal : Des détenus s’insurgent contre le nouveau chef de cour

De sources sûres, une bagarre s’est produite au camp Penal entre les détenus et les pénitenciers. Et pour cause, les détenus sont mécontents des « agissements » du nouveau chef de cour. D’après des témoignages recueillis, ce dernier « a choisi les heures de prières pour effectuer la fouille des chambres ». Après s’être plaints, les détenus ont décidé de réagir en refusant de quitter les chambres aujourd’hui.

Face à ce refus, l’administration pénitentiaire était obligée d’agir. Résultat, des grenades lacrymogènes ont atterri dans les chambres. Pire, des images montrent des balles à blancs tirées. Selon toujours nos sources, en ce moment même, « l’administration a coupé l’eau et l’électricité et les gardes sont en train de frapper les détenus ». Et certains pour échapper aux coups, utilisent des lames pour se couper.
De nombreux blessés ont été dénombrés, renseigne Seneweb.

4- Rapport profil genre de l’UE : 78% des femmes au Sénégal ont subi des violences domestiques dans leur vie

Selon le rapport profil genre de l’Union européenne, 78% des femmes au Sénégal ont subi des violences domestiques dans leur vie. 16,7% des violences sexuelles des femmes se produisent dans des lieux de travail.

Le rapport 2021 profil genre révèle que 78% des femmes au Sénégal ont subi des violences domestiques dans leur vie. Les violences dans l’espace conjugal et familial demeurent une urgence pour la société sénégalaise s’agissant des violences sexuelles des femmes, 16,7% de violences sexuelles des femmes se produisent dans les lieux de travail et 92,5% des cas s’exercent pendant les heures ouvrables.

La mutilation génitale féminine constitue aussi une forme de violence qui entraîne des conséquences psychiques et physiques graves et irréversibles pour les filles et les femmes, et qui continue d’être répandue au Sénégal ( 21% des filles âgées de 15 à 19 ans ont enduré la mutilation génitale féminine en 2019). Selon l’UE, il est aussi primordial d’encourager les dénonciations et la pénalisation des responsables. 

Le rapport a également révélé des pratiques nocives et des préjudices contre les femmes. En effet, en 2019, 29% des filles sont mariées avant 18 ans au Sénégal. La même année, 21% des filles âgées de 15 à 19 ans ont aussi enduré la mutilation génitale féminine, rapporte Dakaractu.

5- Conférence de Kinshasa : Le plaidoyer de Macky Sall pour l’éducation des filles

« Soutenir l’éducation des filles et semer les meilleures graines pour demain », tel est le plaidoyer du président de la république, Macky Sall lors d’une conférence qui s’est tenue à Kinshasa sur la masculinité positive.

Le chef de l’Etat a profité de cette occasion pour citer à titre d’exemple le lycée d’excellence Mariama Ba de Gorée. Selon lui, l’école est un facteur d’éveil et d’autonomisation des femmes, informe Seneweb.

La rédaction de SenCaféActu

Laisser un commentaire

film semi korea quest for her sexy booty.
antarvasna
harcore milky deepthroat.tokyo hot

// end advertising