Le Café qui réveille l'Info
bdsm dominant edging sub and sucks his dick.www.weneedporn.online
jachub
bizontube

SenCaféActu du 19 Novembre 2021

1- Affaire du viol de Miss Sénégal : Le procureur va s’auto-saisir, Jamra et les féministes demandent le retrait de la licence du comité national

Jamra alerte le Procureur de la République en lui demandant d’ouvrir une information judiciaire sur les dessous sulfureux de ces compétitions, souvent infiltrées par des maquereaux qui, en complicité avec des proxénètes internationaux, promettent monts et merveilles à ces jeunes filles crédules, en quête de gloire. Et qui n’ont eu que le tort de chercher à échapper aux rigueurs de la crise économique, en exhibant leurs atouts féminins. Appel qu’aurait entendu le procureur qui compte s’auto-saisir.

Pour Mame Mactar Guèye et Cie, toute la lumière devrait être faite sur ces scandaleuses “organisations de Miss”, où des mafieux se servent souvent de ce paravent festif pour se livrer impunément à une exploitation éhontée de faibles jeunes filles, qu’ils invitent à partager les vies fastueuses de commanditaires anonymes ; les pervertissent insidieusement, en les entrainant “step by step” vers des cartels de prostitution de luxe.

Amina Badiane pour ne pas la citer, a eu l’outrecuidance lors d’une conférence de presse de dire que la « Miss 2020 » ne doit pas avoir de caractère puisqu’un viol implique deux personnes. Elle poursuit son argumentaire en indiquant que les accusations de Fatima Dionne ne sont pas fondées « car si on te viole, c’est que tu es consentante, elle est majeure ». 
Des propos qui ont choqué et ahuri ceux qui suivaient cet épisode sombre de notre concours national de « Miss Beauté » et réclamaient une enquête pour faire la lumière sur cette affaire. Pour « Ladies Club Sénégal »  citées par Dakaractu, trop c’est trop. Il faudra purement et simplement retirer la licence du comité miss Sénégal et sa dissolution ! Elles motivent leur demande par le fait que selon elles, la présidente du comité Miss Sénégal, fait purement et simplement l’apologie du viol.  « Ces propos aussi controversés qu’ils soient n’engagent que celle qui les a tenus. Cependant, la circonstance aggravante est que ces propos ont été tenus par la présidente du comité Miss Sénégal, ambassadrice de la beauté mais également des valeurs qu’incarnent la Femme Sénégalaise à l’international et de surcroît responsable de la sécurité, de l’image et de l’intégrité de plusieurs jeunes filles à peine sorties de l’adolescence », s’étranglent ces féministes.
« Nous ne saurions tolérer qu’une femme avec ces idées, continue de représenter la beauté et l’élégance sénégalaise », concluent-elles.

2- Les producteurs agricoles s’opposent au prix de l’arachide fixé par l’Etat

Les producteurs agricoles du bassin arachidier ne sont pas satisfaits du prix fixé par l’Etat. Pour eux, les autorités auraient dû mieux faire en tenant compte du faible taux d’achat des paysans.

Suivant les explications de Cheikh Tidiane Cissé, secrétaire général des producteurs, les autorités devaient tenir compte du pouvoir d’achat des paysans qui est relativement faible.

 « Nous avons espéré beaucoup plus parce que le Cnia a eu à proposer 270 et jamais dans l’histoire, on a été en dessous de la proposition de Cnia. Mais le problème qui se pose à l’état actuel est que cette année-ci, la densité de l’arachide pose énormément de difficultés et qu’avec ce prix tranché, à 250, je pense, pour ceux qui auront des graines de qualité, peut-être, ça va augmenter leur prix d’achat. Mais nous nous posons la question, est-ce les partenaires extérieurs vont venir dans la mesure où l’arachide n’a pas de densité et que par contre pour ce qui est de l’exploitation, il faut avoir de bonnes graines E quand il n’y a pas de concurrence, vraiment, ça va poser des difficultés pour rehausser le prix à un prix convenable pour que le paysan rentre dans ses fonds convenablement », a-t-il expliqué à nos confrères d’Iradio, repris par Seneweb.

« Mais en tout et pour tout, nous disons que l’Etat devait au moins regarder le pouvoir d’achat de l’agriculteur parce que l’agriculteur est la masse la plus faible et par contre les rendements ne sont pas au rendez-vous Nous pensions que ça méritait vraiment de regarder le prix possible pour protéger le producteur », a-t-il lâché.

3- Justice à deux vitesses : Y en a marre annonce la tenue d’une grande manifestation

Les activistes du mouvement Y en ont marre dénoncé une justice à deux vitesses au Sénégal. “Les alliés du parti au pouvoir sont privilégiés au détriment des autres”, ont-ils indiqué. Face à la presse ce jeudi, ils annoncent une grande manifestation pour déplorer le fonctionnement de cette justice.

Prenant la défense de Kilifeu, Thiat dénonce un traitement inégalitaire sur son arrestation. Car, regrette-t-il, sa plainte pour collecte et diffusion de données personnelles dort toujours dans les tiroirs. Pour lui, il y a un individu que l’Etat du Sénégal veut protéger dans cette affaire, d’où la réticence à instruire la plainte de son ami, rapporte Senego.

Sur le refus d’accorder la liberté provisoire à Kilifeu, il s’agit aussi d’une autre injustice, selon le mouvement Y en a marre, qui soutient que le rappeur présente toutes les garanties de représentativité pour en bénéficier.

Pour dénoncer ce qu’il considère comme une justice à deux vitesses au Sénégal, Y en a marre compte organiser une grande manifestation, a annoncé Thiat.

4 (Bis)- Le site Leral menace de publier les 12 vidéos compromettantes sur le mouvement Y en a marre

Les responsables du site promettent de publier les 12 vidéos restantes qui mettent en cause d’autres membres du mouvement activiste.

« Depuis l’éclatement des affaires de faux passeports diplomatiques et de trafic de migrants qui concernent certains membres du Mouvement y en a Marre, Kilifeu et Simon Kuka, ledit mouvement a toujours cité Leral comme le principal instigateur de ces « cas » quand il tient ses conférences de presse.

Finalement, Y en a Marre pousserait-il Leral à sortir ses douze (12) vidéos compromettantes et de toutes sortes ?
Pour rappel, après les arrestations de Kilifeu et Simon, Thiat avait été entendu à son tour, avant d’être relâché précise Leral.

5- Les chiffres alarmants de l’émigration clandestine au Sénégal : 2337 personnes interpellées, 1500 tentatives de départ déjouées

Le Comité interministériel de lutte contre l’émigration clandestine (Cilec) a révélé des chiffres alarmants sur la migration clandestine malgré tous les efforts consentis par les autorités sénégalaises. Le ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Abdoulaye Diome, a présidé, ce jeudi le lancement des activités dudit comité.

Selon les informations du Cilec, de grandes actions ont été menées entre 2020 et 2021 pour aboutir à des résultats favorables. « 3615 embarcations ont été contrôlées, 2337 personnes interpellées, 1500 tentatives de départ de migrants déjouées à partir des plages de Dakar, Mbour, Joal, Saint-Louis, Nianing, Lompoul, etc…, 83 organisations et convoyeurs déférés, 10 pirogues, 3 véhicules, des Gps, des moteurs et des denrées saisis », renseigne une note du Comité national de lutte contre la migration irrégulière à l’occasion de la cérémonie de lancement officiel des activités dudit comité, relate Seneweb.

5 (bis)- Chantage sexuel : Harona Bâ, le « prédateur » aux 80 victimes présumées

Chantage sexuel à partir de facebook, relations sexuelles forcées, diffusion de vidéos compromettantes sur les réseaux sociaux. C’est « l’exploit » réalisé par Harona Bâ, le prédateur de 80 victimes présumées, relate Libération.

À DÉCOUVRIR

« Elles me prenaient pour leur copine. je jouais avec elles à « Action ou vérité », avant d’attaquer sur le terrain de la sexualité. Cela commençait toujours comme ça… », a-t-il raconté et confessé en garde à vue.

« Chanel », « Khadija Ndoye », « Soda Diagne »…, depuis 2019, il utilisait de faux profils de femmes avant de réclamer des vidéos en petite tenue à ses « copines », pour leur présenter des « hommes bien et aisés ».

Une fois les vidéos reçues, il débutait son chantage en réclamant de l’argent ou des rapports sexuels dans des appartements meublés que payaient ses victimes âgées entre 16 et 21 ans.

Pour celles qui refusaient de satisfaire ses désirs, il vendait leurs vidéos à Kocc Barma, révèle le journal.

6- Actu internationale

• LGBT-Littérature française : L’ajout du pronom personnel ‘’Iel’’ fait polémique en France

Il y a quelques semaines, la version en ligne du dictionnaire Le Robert ajoutait, dans la plus grande discrétion, le pronom personnel ‘’lel’’. Ce mot a été créé pour désigner les personnes s’identifiant non-binaires, c’est-à-dire ne s’identifiant ni homme ni femme, mais un mélange des deux. Mais depuis son entrée, nombreuses sont ces personnalités françaises qui s’insurgent contre ce néologisme.

‘’Pronom personnel sujet de la troisième personne du singulier et du pluriel, employé pour évoquer une personne quel que soit son genre’’. Voici comment est défini le nouveau venu ‘’Iel’’. Ce pronom se veut être la contraction des pronoms personnels ‘’il’’ et ‘’elle’’ et s’écrit ‘’iels’’ dans sa forme plurielle. Cet ajout est né de la volonté de la communauté LGBT à obtenir un pronom pouvant qualifier les personnes ne se retrouvant pas dans la norme binaire occidentale, qui veut qu’il n’existe que deux genres, à savoir : féminin et masculin. Bien qu’il n’ait fait son entrée que récemment dans un dictionnaire, le mot ‘’iel’’ a été créé en 2010 par les membres de la communauté, informe Seneweb.

• Une juge de New York innocente deux hommes condamnés pour le meurtre de Malcolm X

Une juge de New York a innocenté ce jeudi 18 novembre deux hommes afro-américains, dont l’un décédé en 2009, condamnés il y a plus de 50 ans pour le meurtre en 1965 du militant de la cause noire Malcolm X. Qualifiant «d’échec de la justice» la condamnation de Muhammad Aziz, alias Norman 3X Butler, aujourd’hui 83 ans et présent à la cour suprême de New York, et de Khalil Islam, alias Thomas 15X Johnson, décédé en 2009, la juge Ellen Biben a disculpé les deux hommes, après le dépôt d’une demande en ce sens par le procureur de New York Cyrus Vance et la défense. (Avec RFI)

• Rwanda : l’exaspération monte face à la multiplication des radars

La polémique enfle au Rwanda face au nombre grandissant de radars dans le pays. Ils ont fait leur apparition un peu partout le long des routes cette année, dans le cadre de la politique nationale de lutte contre l’insécurité routière. Mais ces derniers jours, le mécontentement grandit dans la rue et sur les réseaux sociaux face à des amendes toujours plus fréquentes, et parfois salées, informe RFI.

7- Actu Sports

• PSG : Neymar souffre d’une lésion d’un adducteur

Rentré de sélection en raison d’une gêne aux adducteurs, Neymar a passé des examens qui ont révélé une petite lésion. Il est forfait pour le match contre Nantes, et incertain pour celui face à Manchester City.

Les examens passés par Neymar à son retour en France ont révélé une petite lésion de l’adducteur de la cuisse gauche. Le Brésilien, qui est resté en salle jeudi, comme Lionel Messi, est forfait pour la réception de Nantes samedi à 17 heures, renseigne Senego.

En revanche, même si le temps est compté, il demeure incertain pour Manchester City mercredi, sans que l’on puisse déjà l’annoncer forfait à coup sûr. L’évolution de sa blessure dans les prochains jours donnera la tendance.

• PSG – Abdou Diallo est guéri du Covid-19

Forfait lors des deux dernières journées des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022, Abdou Diallo s’en est remis du Covid-19. Le défenseur parisien a retrouvé ses coéquipiers.

Le Paris Saint-Germain jouera contre Nantes ce samedi à 20h pour le compte de la 14e journée de la Ligue 1 avant d’affronter Manchester City, mercredi prochain, en ligue des champions. L’effectif de Pochettino est en préparation pour ces rencontres. Suite à la trêve internationale observée la semaine passée, les joueurs sont de retour à Paris, informe Wiwsport.

• Le Stade des Parcelles Assainies pourrait être à la disposition des clubs professionnels dès Décembre

Le stade des Parcelles Assainies, qui a commencé le week-end dernier à abriter des matchs du championnat national populaire appelé « nawetaan », pourrait, en décembre prochain, être à la disposition des équipes de ligue 1 et ligue 2 qui souhaitent l’utiliser, a annoncé le maire de la localité, Moussa Sy. (Avec Wiwsport)

La rédaction de SenCaféActu

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

film semi korea quest for her sexy booty.
antarvasna
harcore milky deepthroat.tokyo hot