Le Café qui réveille l'Info
bdsm dominant edging sub and sucks his dick.www.weneedporn.online
jachub
bizontube

SenCaféActu du 06 Novembre 2021

1- Elections locales : Forclusions en cascade des listes de l’opposition, Adama Faye rejeté partout après un recours de Benno Bokk Yakaar

C’est la douche froide pour l’opposition ! La coalition Yewwi de Sonko et Khalifa Sall a été invalidée à Golf Sud, Sam Notaire, Kedougou et à Mbour. Gueum Sa Bopp de Bougane, après sa déconvenue à Dakara, voit son candidat se barrer avec les listes à Mbour.

Les listes d’Adama Faye, beau-frère de Macky Sall, ont été rejetées partout au Sénégal, suite à des recours de la coalition présidentielle BBY. Selon Les Echos, le motif invoqué par les préfets pour éliminer Adama Faye, est la ressemblance de couleurs avec celles de Benno Bokk Yakaar. Les couleurs de Adama Faye sont : rouge bordeaux avec un soleil qui brille avec un cheval et des ailes. Celles de Benno sont beige-marron avec la tête d’un cheval.

2- Convocation de Barth’ devant la C.A de Dakar : La colère de Khalifa Sall

L’ancien maire de Dakar Khalifa Sall est dans une colère noire. Pis, il s’est attaqué à la justice suite à la convocation du candidat de la coalition Yewwi Askan Wi à la candidature de la mairie de Dakar. « Le maire de Mermoz Sacré-Cœur, Barthélémy Dias, candidat désigné de la coalition Yewwi Askan Wi pour la Ville de Dakar, vient d’être convoqué par la cour d’appel de Dakar, au lendemain du dépôt des dossiers d’investiture. Le moment choisi par le juge de la 3ème chambre de la Cour d’appel révèle la volonté manifeste du régime en place de restreindre, illégalement, les droits à la liberté de mouvement d’un candidat qui porte l’ambition d’une vingtaine de partis et mouvements politiques », a-t-il pesté dans un communiqué reçu, ce vendredi 5 novembre.

A l’en croire, « la sélectivité parmi les dossiers judiciaires à traiter compromet les missions que la justice sénégalaise est censée assurer en matière d’égalité des citoyens devant la loi ».

« Je dénonce vigoureusement l’instrumentation de la justice à des fins politiques et en appelle au respect des droits et des garanties constitutionnelles du candidat Barthélémy Dias. J’appelle toutes les dakaroises et tous les dakarois à se mobiliser le 10 Novembre 2021 pour accompagner Barthélémy Dias au tribunal et défendre leur candidat », a laissé entendre Khalifa Sall. (Avec Seneweb)

3- Le fisc bloque les comptes de l’Université Gaston Berger

Les services fiscaux de Saint Louis ont bloqué les comptes de l’Université Gaston Berger.

La révélation a été en tout cas faite par les syndicalistes. Les comptes bancaires de l’Université Gaston Berger ont été bloqués par les services fiscaux de Saint Louis. En effet, l’UGB leur doit 7 milliards de francs CFA.

Une situation qui inquiète les travailleurs de l’UGB. Ousmane Thiaré et ses hommes ont demandé une remise gracieuse. Mais, le fisc n’a pas accédé à la demande.

« L’université devait beaucoup d’argent, 7 milliards de francs CFA, aux impôts. Une remise gracieuse a été sollicitée, mais le responsable des services fiscaux n’a rien voulu entendre », ont expliqué les syndicalistes, face à la presse ce vendredi.

Ils craignent qu’à la fin du mois, le personnel administratif ne puisse pas être rémunéré, ou que les enseignants qui voudront aller en voyage de recherche ne puissent pas le faire, rapporte Igfm.

4- Émission par adjudication d’obligations : Le Sénégal lève 55 milliards de FCFA sur le marché financier régional

L’État du Sénégal, à travers la Direction générale de la Comptabilité publique et du Trésor, a procédé le vendredi 05 novembre 2021, à une émission par adjudication d’obligations assimilables du Trésor portant sur une maturité de trois (03) ans et sur un montant de cinquante milliards de FCFA, informe un communiqué du ministère des finances. Cette intervention, qui rentre dans le cadre de la couverture des besoins de financement de l’année 2021, a été réalisée avec la collaboration de l’Agence UMOA-Titres et de la BCEAO précise le document.

À l’issue de l’opération, sur des soumissions reçues pour cent trente-cinq virgule un (135,1) milliards FCFA, correspondant à un taux de couverture de 270%, un montant de cinquante-cinq (55) milliards de FCFA a été retenu avec un rendement moyen pondéré de 3,59%, correspondant au meilleur taux jusqu’ici réalisé sur le marché régional des titres publics de l’UMOA pour la maturité de trois ans, lit-on sur le document.

Ce taux, selon la même source, est en baisse de 1,82% par rapport au taux moyen pondéré de 5,41% enregistré lors de la précédente intervention de maturité similaire réalisée le 26 février 2021. Cette baisse, explicite le texte, tient au fait que les investisseurs ont surenchéri, avec une surcote sur le prix, pour être retenus avec des rendements inférieurs à celui (5%) proposé par l’émetteur. Il est remarquable de noter que toutes les souscriptions retenues ou non ont été faites sans décote du prix. (Avec Dakaractu)

5- Limogeage du Dircap du ministre de la Justice : Les précisions de Me Malick Sall

Le ministre de la Justice, Me Malick Sall, a apporté des précisions sur le limogeage de son directeur de cabinet, Souleymane Nasser Niane. Selon le garde des Sceaux, cette décision n’a rien de politique.

« Le limogeage du directeur de cabinet du ministre de la Justice, Monsieur Souleymane Nasser Niane, n’a rien à voir avec la politique, en général, et aux listes parallèles en direction des Locales de janvier 22, en particulier. Cette décision souveraine du garde des Sceaux, Ministre de la Justice, entre dans le cadre normal de la marche de l’Etat, où les hommes passent, alors que les institutions demeurent », relève un communiqué signé par Me Malick Sall lui-même.

Pour ce dernier, nommé par arrêté ministériel, M. Niane a bénéficié alors de la confiance du ministre jusqu’à la prise d’un nouvel arrêté mettant fin à sa mission et consacrant un autre cadre sénégalais comme lui.

« Sans faire dans l’émotion et la polémique, le département de la Justice invite tous à revisiter la loi n°61-33 du 15 juin 1961 relative au statut général des fonctionnaires, réactualisée en 2005, en son article 4 qui stipule que, conformément aux dispositions de l’article 39 de la Constitution, le président de la République nomme à tous les emplois des cadres et corps de la République du Sénégal. En application de l’article 44 de la Constitution, le pouvoir de nomination peut être délégué aux ministres par décret », a-t-il expliqué. (Avec Seneweb)

5 (bis)- Administration : L’activiste Guy Marius Sagna vers une affectation hors de Dakar

À DÉCOUVRIR

L’activiste par ailleurs secrétaire administratif du FRAPP, Guy Marius Sagna est dans le viseur du ministère de la Santé et de l’Action sociale. En effet, selon des informations concordantes, il recevra bientôt sa lettre d’affectation dans une région dont le nom commence par K. Nos sources expliquent également que le document serait en cours d’élaboration par les services compétents.

Cependant, cette affectation annoncée survient juste quelques jours après sa sortie de prison. Il a été incarcéré pour avoir dénoncé l’inertie de la gendarmerie face aux plaintes des élément du FRAPP qui ont été victimes d’agressions physiques lors d’une réunion avec les populations de Malikounda, relate Seneweb.

Pour rappel, l’activiste Guy Marius Sagna est assistant social, agent du ministère de la santé et de l’action sociale.

6- Actu internationale

• Etats-Unis : obsèques de Colin Powell à Washington

Il était le premier Afro-Américain à avoir occupé le poste de chef d’état-major des armées, avant de devenir chef de la diplomatie des Etats-Unis sous la présidence du républicain George W. Bush. Colin Powell est mort à l’âge de 84 ans de complications liées au Covid-19. Des obsèques nationales sont organisées à Washington ce vendredi 5 novembre, informe AFP.

• Taxé de « charlatanisme » par ses pairs, Didier Raoult se défend devant l’Ordre des médecins

Entendu par la chambre disciplinaire de l’Ordre des médecins vendredi à Bordeaux, le controversé professeur marseillais Didier Raoult dénonce un « procès de la réussite » établi à son encontre, alors qu’il est accusé d’avoir enfreint le Code de déontologie médicale en promouvant l’hydroxychloroquine contre le Covid-19.

« Charlatanisme », « risques inconsidérés » pour les patients, manque de confraternité, le controversé professeur Didier Raoult était vendredi 5 novembre face à la justice de ses pairs qui l’accusaient devant une chambre disciplinaire à Bordeaux d’avoir enfreint plusieurs articles du Code de déontologie médicale, en promouvant l’hydroxychloroquine contre le Covid-19.

« On fait le procès de la réussite », s’est défendu l’infectiologue marseillais de 69 ans, relate AFP.

• Soudan : les gestes des militaires ne calment pas la rue, l’ONU s’inquiète

Le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU a demandé, vendredi 5 novembre, le « retour immédiat » du gouvernement civil au pouvoir, après le putsch du 25 octobre. La Haute commissaire aux droits de l’Homme, Michelle Bachelet, a dénoncé toute une série de violations des droits humains, comme les tirs à balles réelles contre des manifestants qui, selon elle, ont fait 15 morts et plus de 300 blessés, mais aussi la coupure internet depuis le putsch, qui empêche la population de s’informer. (Avec RFI)

7- Actu Sports

• Beach Soccer / Intercontinental Cup Dubai : Renversés par l’Iran (5-7), les Lions s’arrêtent en demi-finale

À l’issue d’un match très disputé, le Sénégal a été éliminé par l’Iran en demi-finale du Tournoi intercontinental de Beach Soccer, à Dubai (5-7).

Pour sa première participation, le Sénégal pouvait rêver de disputer une finale. Mais ce ne sera finalement pas le cas. Il aura pourtant fallu aller au bout d’une rencontre âprement disputée pour voir les Champions d’Afrique et demi-finalistes de la dernière Coupe du Monde s’incliner devant une très bonne équipe iranienne, qui y a cru jusqu’au bout des trois tiers-temps. (Avec wiwsport)

• Lutte / Tournoi CEDEAO : Le Sénégal défie le Nigeria en finale par équipes

Le Sénégal et le Niger, donnés favoris du tournoi de lutte traditionnelle de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), vont se retrouver en finale par équipes de cette compétition, ce samedi. Renseigne Wiwsport.

• Ballon d’Or : Le nom du vainqueur déjà connu ?

Le vainqueur de la prochaine édition du Ballon d’Or pourrait être déjà au courant, après avoir été averti par France Football.

Cette information risque de faire parler. Selon le site portugais RTP Desporto, le vainqueur du prochain Ballon d’Or serait déjà au courant et aurait été averti par France Football, en charge de l’évènement, renseigne Seneweb.

Le site est catégorique et explique que Léo Messi va remporter d’ici quelques semaines sa septième récompense individuelle. Déjà il y a quelques temps, une absence de l’Argentin à l’entraînement du Paris Saint-Germain avait fait réagir. On le suspectait d’être allé faire un photoshoot pour la cérémonie. Réponse dans les prochaines semaines.

La rédaction de SenCaféActu

Laisser un commentaire

film semi korea quest for her sexy booty.
antarvasna
harcore milky deepthroat.tokyo hot