Le Café qui réveille l'Info
bdsm dominant edging sub and sucks his dick.www.weneedporn.online
jachub
bizontube

SenCaféActu du 05 Novembre 2021

1- Affaire Ndiaga Diouf /A peine sa liste déposée, Barth convoqué par la Cour d’appel, son avocat soupçonneux

Les avocats de Barthémy Dias alertent l’opinion. Alors que leur client vient d’être fait tête de liste de la coalition Yéwi Askan Wi pour la mairie de Dakar, ce dernier vient de recevoir une convocation pour comparaitre dans l’affaire de la mort de Ndiaga Diouf. 

« Après avoir déposé hier tard dans la nuit son dossier d’investiture, Barthélémy DIAS est assigné ce matin pour l’audience du 10 Novembre de la 3ème Chambre de la Cour d’Appel de Dakar », a indiqué Me Khoureychi Bâ. La robe noire estime que son client est « dans l’œil du cyclone », puisque l’affaire pourrait traitée en mode « fast-track ». « Il ira répondre absolument. Il est en bonne santé et ça n’entrave en rien l’exercice de son travail et sa candidature à la mairie de Dakar », assure-t-il, soupçonneux, relate Igfm.

2-Arret surprenant de l’usine KMS 3 : Une grave pénurie d’eau touche plusieurs quartiers de Dakar, Thiès et Kébémer

Des bouteilles de 10l, de 20l des seaux… éparpillés dans les maisons et autres points d’eau, sont les symboles du manque d’eau dans plusieurs quartiers de la région de Dakar, de Thiès, de Kebemer.

Les habitants de Grand-Yoff, de Malika, de Guediawaye, de Thiès, de Kebemer font face à une pénurie d’eau depuis plusieurs jours et la situation commence à provoquer un sentiment de révolte chez les populations qui s’inquiètent également de l’impact de cette pénurie.

Dans les quartiers de Grand-Yoff, Golf Sud, Malika, pour ne citer que ceux-là,  des populations ne savent plus à quel saint se vouer. La raison est révélée par nos confrères de Libération qui indexent la panne de la nouvelle usine KMS 3. Une nouvelle surprenante, quelques semaines après le lancement en grande pompe de cette usine qui devrait régler définitivement les problèmes d’approvisionnement en eau. ( avec dakaractu et Libération)

3- Coup de théâtre à YAW / Khalifa Sall lâché par le Pastef à Grand-Yoff, une réunion secrète de Taxawu teintée d’invectives, la liste à Fann/Point-E/Amitié sans les patriotes : Yewwi Askan Wi part en éclats dans plusieurs communes

Un coup de tonnerre ! Ça part dans tous les sens dans les rangs de la coalition Yewwi Askan Wi qui prônait, tout au début de sa création, l’unité et la constance vers les élections locales du 23 janvier 2022. La situation va de mal en pis. Quelques heures après le dépôt final des listes qui feront naturellement l’objet de contrôle, au niveau de certaines communes, c’est le désordre et la mésentente qui caractérisent les relations entre des partis comme le Pastef et la coalition Taxawu Dakar, principales entités de Yewwi Askan Wi. 

Selon des sources de Dakaractu, à Grand-Yoff, le courant ne passe plus entre Taxawu Dakar et le Pastef qui ne figurent plus sur la même liste. Le Pastef préférant créer sa propre liste avec Jengu / Tabakh de Boubacar Camara. Un coup de maître de Pastef qui snobe son allié de taille dans cette coalition Yewwi Askan Wi.

Le torchon a continué de brûler. En effet, le mal serait beaucoup plus profond, car une réunion secrète s’est tenue au sein de Taxawu Dakar pour tenter de sauver les meubles. Malheureusement, la réunion s’est terminée en queue de poisson. Les invectives et injures ont fusé de partout. Tantôt c’est Khalifa Sall qui est ciblé par celui sur qui il a porté son choix pour diriger la ville de Dakar, tantôt c’est le maire de Grand-Yoff qui manifeste aussi moins de tendresse pour le leader de Taxawu Dakar. À cette réunion, nous souffle-t-on, prenaient part Madiop Diop, Abass Fall de Pastef et Barthélémy Dias.

À Fann/Point-E/Amitié, Palla Samb dépose la liste de Yewwi Askan Wi sans le Pastef tandis qu’à Mermoz/ Sacré-Cœur, un risque d’aller en forclusion est imminent car, le Pastef aurait l’intention d’introduire un recours pour signifier au préfet de ne pas accepter le dossier déposé par la coalition. Une situation préoccupante au niveau de la coalition qui « semble ne plus parler le même langage. »

Pourquoi, le Pastef dans plusieurs de ces communes et particulièrement à Grand-Yoff, fief de Khalifa Sall, a voulu conduire sa propre liste alors qu’il est bien dans la coalition Yewwi Askan Wi? Déjà à couteaux tirés que va t-il rester de cette coalition au vu de cette situation ?

Il faut même rappeler qu’à certaines zones comme Mbour et Matam, des surprises ont été notées. La liste Yewwi Askan Wi à Mbour, avec à sa tête Abdoulaye Tall, a été invalidée. Précédemment, on avait assisté à une insolite histoire avec le mandataire de Yewwi Askan Wi à Matam qui avait disparu emportant avec le dossier de la coalition…

4- Vers une pénurie de pain : Les meuniers annoncent le maintien de l’arrêt jusqu’à nouvel ordre de production de farine

L’Association des meuniers industriels du Sénégal (Amis) ne veut plus vendre à perte. C’est ainsi qu’elle a annoncé, à travers un communiqué, le maintien de l’arrêt jusqu’à nouvel ordre de la production nationale de farine.

“Le 14 septembre puis le 2 novembre 2021, nous vous avions annoncé, devant l’opinion publique, les difficultés puis l’arrêt de production et livraison de farine, en exposant la vente à perte continue depuis plusieurs mois. A ce jour, les alertes, les propositions et notre disposition à trouver une solution adaptée sont restées sans effet“, a regretté le président de l’Amis, Claude Demba Diop dans une déclaration, parvenue à la rédaction de Senego.

D’après lui, le prix homologué du sac de farine de 50 kg ne permet pas une reprise d’activité et de commercialisation de la part de l’ensemble des meuniers Industriels du Sénégal. « C’est avec un profond regret et une grande désolation que nous vous annonçons le maintien de l’arrêt jusqu’à nouvel ordre de production nationale de farine », a-t-il insisté.

« L’arrêt de nos installations se poursuivra jusqu’à ce qu’une réponse assurant la survie des meuniers soit clairement apportée ».

5- Accès à L’UCAD : Les étudiants devront désormais se munir d’une carte numérisée

Désormais, l’accès au campus social et pédagogique de l’université Cheikh Anta Diop et au centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud) se fait sur présentation d’une carte numérisée. Ce, sur demande de la Direction de l’informatique et des systèmes d’information (DISI) de l’UCAD dans l’optique de vérifier si l’étudiant est régulièrement inscrit mais également de contrôler chaque entrée et sortie.   

Ainsi, les étudiants doivent présenter leurs cartes numérisées au niveau de la porte principale du Coud de même que sur l’avenue Cheikh Anta Diop. Des cartes qui sont scannées par des agents préposés en l’espace de 10 secondes. Lesdits agents se munissent d’un téléphone portable afin de contrôler les entrées et sorties, renseigne le quotidien « kritik’ ».          

Selon Arona Talla, responsable de la direction des affaires pédagogiques (DAP), « Le but est de contrôler chaque entrée et sortie. Ce qui s’est passé à l’université, il y a quelques mois, nous a poussés à penser à mettre en place un dispositif de contrôle et de filtrage de toutes les entrées au sein de l’espace universitaire », a-t-il expliqué.

Et le Pr Diaw de préciser : « Les étudiants ne sont pas les seuls concernés par ce système de contrôle. Les véhicules seront également bientôt contrôlés. Tout véhicule, dont le propriétaire est un agent de l’université, devra avoir un macaron qui sera scanné à l’entrée », précise-t-il.

5 (bis)- Accidents de la route : Vers la mise en place de brigades routières 

L’Etat mise sur les brigades routières pour faire reculer le sentiment d’insécurité sur les routes, a indiqué, jeudi, Sidiki Kaba le ministre des Forces armées Me Sidiki Kaba. Il s’exprimait lors de la cérémonie officielle de baptême de la 52ème promotion de l’Ecole des sous-officiers de la Gendarmerie nationale (ESOGN) de Fatick forte de 990 élèves-gendarmes.

“Au plan organisationnel, la mise en place des brigades routières, d’un dispositif performant de surveillance des routes et des autoroutes contribue à faire reculer le sentiment d’insécurité”, a dit le ministre Sidiki Kaba.

Il a aussi rappelé que la police et la gendarmerie ont un double rôle à jouer sur la problématique de l’insécurité routière. “Ce rôle, c’est d’assurer la prévention des accidents et la répression des infractions routières”, a-t-il ajouté en présence du gouverneur de la région de Fatick, Seynabou Guèye, et du Général de Division, Haut commandant de la Gendarmerie nationale, Moussa Fall, rapporte APS.

À DÉCOUVRIR

Pour terminer, le ministre a réitéré la volonté de l’Etat du Sénégal de lutter contre les accidents de la route “à travers une amélioration des capacités d’intervention de la gendarmerie nationale”. 

6- Actu internationale

• Gambie : cinq partisans de Barrow victimes d’un accident

A quelques jours du démarrage de la campagne électorale, en vue de la présidentielle du 4 décembre prochain, un grave accident de circulation a coûté la vie à cinq personnes, toutes des partisans du président Barrow, à une centaine de km de Banjul, dans la nuit du mercredi à jeudi.

Venus de Basse pour assister au dépôt de candidature du président sortant, leur véhicule, un car, est entré en collision avec une autre voiture. Outre les 5 morts, une dizaine de personnes ont été blessées et admises dans les hôpitaux, informe Igfm.

• Élections locales en Afrique du Sud : un revers historique pour l’ANC

La commission électorale sud-africaine a officiellement annoncé, dans la soirée du jeudi 4 novembre, les résultats définitifs des élections locales, trois jours après le scrutin. Le Congrès national africain (ANC) reste à la tête de la majorité des municipalités, mais son score national est en net recul, avec 46% des voix récoltées dans le pays. Du jamais-vu depuis les premières élections libres de 1994, renseigne RFI.

• COP26 : 19 pays, dont les États-Unis, s’engagent à cesser de financer les énergies fossiles à l’étranger

Au moins 19 pays ont annoncé ce jeudi 4 novembre s’engager à mettre un terme d’ici la fin de 2022 au financement à l’étranger de projets d’énergies fossiles sans techniques de capture de carbone, parmi lesquels de grands investisseurs comme les États-Unis et le Canada. « Investir dans des projets liés aux combustibles fossiles non assortis de systèmes de capture du carbone comporte de plus en plus des risques sociaux et économiques », indique une déclaration commune des signataires diffusée au cours de la conférence internationale sur le climat COP26 à Glasgow, informe RFI.

7- Actu Sports

• Equipe nationale : Diao Baldé opéré et incertain contre le Togo et le Congo

L’attaquant sénégalais a subi, ce mercredi, une opération au niveau des amygdales. Il devrait être absent lors des prochaines rencontres des Lions.

Niveau santé, ce n’était pas la grande forme pour le joueur de 26 ans. Victime d’un abcès amygdalien, il a été opéré avec succès ce mercredi 3 novembre. Toujours hospitalisé, le joueur s’est voulu rassurant, après l’opération.

 « La santé est la chose la plus précieuse que nous possédons, en plus de la famille. Ce n’était pas une semaine facile, mais je suis heureux de pouvoir partager un sourire avec vous pour vous confirmer que le pire est passé et que maintenant, je vais mieux », a posté le joueur sur son réseau social accompagné d’une photo où on le voit tout sourire, allongé sur un lit d’hôpital. (Avec Seneweb)

• Beach Soccer – Battu aux tirs au but, le Sénégal chute devant le pays hôte mais passe en demi-finale

Il aura fallu la fatidique séance des tirs au but pour départager les deux équipes. Le Sénégal s’est incliné (4-5) après un match nul (3-3) lors du temps réglementaire. Leader du groupe A, il est qualifié en demi-finale.

Malgré la défaite, les Lions terminent à la tête du groupe A. Avec le Portugal classé 2e, ils disputeront les demi-finales ce vendredi, informe Wiwsport.

• Diego Maradona endetté avant sa mort : Vente aux enchères de ses voitures, sa maison…

Moins d’un an après sa mort tragique et en attendant de connaître les sanctions contre son personnel médical, les héritiers de l’ancienne gloire ont déjà trouvé des solutions pour combler les nombreuses dettes laissées par Diego Maradona.


Le 19 décembre prochain, une grande vente aux enchères va avoir lieu et au cours de laquelle ses admirateurs pourront s’arracher des souvenirs très précieux de l’ancien sélectionneur de l’Argentine. Parmi les biens mis en vente, on retrouve pèle-mêle une maison, deux voitures de marque allemande et une lettre signée par Fidel Castro, renseigne Senego.

La rédaction de SenCaféActu

Laisser un commentaire

film semi korea quest for her sexy booty.
antarvasna
harcore milky deepthroat.tokyo hot