Le Café qui réveille l'Info
bdsm dominant edging sub and sucks his dick.www.weneedporn.online
jachub
bizontube

Top Actu Afrique : L’essentiel de l’actualité du continent du 05 Octobre 2021

1- Burkina Faso : au moins 14 soldats tués lors d’une attaque dans le Centre-Nord

Au moins 12 soldats ont été tués dans une attaque ce lundi, selon des sources sécuritaires. C’est le détachement militaire de Yirgou, situé dans la commune de Barsalogho dans la région du Centre-Nord, qui a été visé par des hommes armés.

C’est très tôt lundi matin vers 5 heures, selon nos sources, que des hommes armés ont lancé un assaut contre le détachement militaire de Yirgou. Selon le ministère de la Défense, c’est une attaque terroriste qui a visé les soldats burkinabés. « Face aux assaillants venus en grand nombre et lourdement armé, les militaires burkinabès ont fait preuve d’une grande combativité en leur opposant une riposte vigoureuse », a réagi le ministre délégué à la Défense, rapporte RFI.

2- Le représentant des « instructeurs » russes Alexandre Ivanov, de Bangui à Bamako

Au Mali, la signature possible d’un accord avec la société de paramilitaires russes Wagner et les autorités maliennes de la transition continue à créer questions et réactions. Ce week-end, c’est une figure importante des paramilitaires russes qui s’est exprimée dans la presse malienne. Alexandre Ivanov s’est fait connaître il y a quelques mois en Centrafrique.

Dans la presse malienne, Alexandre Ivanov assure que les « officiers » qu’il représente ont travaillé à la formation de l’armée centrafricaine, ont apporté une assistance tactique et à l’organisation logistique. « Je pense qu’un tel travail sera effectué au Mali », assure-t-il dans son interview à MaliActu. (Avec RFI)

3- Soudan : 4 terroristes de l’EI tués au cours d’un raid

Au Soudan, quatre terroristes ont été tués et quatre autres arrêtés, tandis qu’un membre des forces gouvernementales a été tué et trois autres blessés, dans un raid contre des cellules terroristes au sud de Khartoum, la capitale du pays, a appris atlanticactu.com.

« Lundi après-midi, les forces conjointes ont attaqué deux sites appartenant à l’Etat islamique (EI) dans le quartier de Jabra, au sud de Khartoum », a indiqué, lundi,  le Service général du renseignement du Soudan (GIS), dans un communiqué cité par l’Agence Xinhua.
« L’opération a entraîné la mort de quatre terroristes et l’arrestation de deux autres sur le premier site, à l’intérieur d’un appartement. Deux autres terroristes ont été arrêtés sur le deuxième site », note le texte qui précise qu’un membre des forces spéciales a été tué, tandis qu’un agent et un officier du GIS et un officier de la police ont été blessés durant l’opération.

4- Trois “instructeurs” russes tués en Centrafrique

Les groupes armés centrafricains multiplient les attaques au nord et à l’ouest du pays. Un convoi militaire des instructeurs russes de la société Wagner est tombé, samedi, dans une embuscade tendue par des combattants du mouvement 3R (Retour, Réclamation et Réhabilitation) dans le village Bombo à l’ouest du pays.

« Les combats ont duré plusieurs heures jusqu’à l’arrivée d’un appui aérien russe sur les lieux qui a mis en débandade les rebelles. A la fin des affrontements, nous avons enregistré le décès de trois instructeurs russes et de deux rebelles du 3R »,  a indiqué à l’Agence Anadolu, lundi, le préfet de Mambéré-Kadéï, Philomène Ndounda, ajoutant que deux autres instructeurs russes ont été blessés, informe Atlanticactu.

5- Libye : des crimes de guerre et contre l’humanité commis depuis 2016, selon des experts de l’ONU

«Il y a des raisons de penser que des crimes de guerre ont été commis en Libye, tandis que les violences perpétrées dans les prisons et contre les migrants dans le pays peuvent s’avérer être des crimes contre l’humanité», souligne une mission d’enquête d’experts des Nations unies. Cette mission indépendante a toutefois décidé de ne pas publier «la liste des individus et groupes (aussi bien libyens qu’étrangers) qui pourraient être responsables pour les violations, les abus et les crimes commis en Libye depuis 2016». «Cette liste confidentielle le restera, jusqu’à ce que se fasse jour le besoin de la publier ou de la partager» avec d’autres instances pouvant demander des comptes aux responsables, rapporte RFI.

6- Pandora Papers : le président kényan, épinglé avec 42 autres politiques africains

Après les Panama Papers en 2016, les Paradise Papers en 2017, les Mauritius Leaks en 2019 et les Luanda Leaks en 2020, voici les Pandora Papers. Le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) révèle avoir découvert que 336 responsables politiques dans le monde auraient dissimulé des fonds dans des sociétés offshores et des paradis fiscaux afin d’échapper aux impôts. Parmi les responsables politiques incriminés, 43 sont des Africains, renseigne RFI.

7- Montpellier s’apprête à accueillir un sommet Afrique-France au format inédit

Pour la première fois depuis 1973, les chefs d’Etat n’ont pas été invités à ce rendez-vous politique. Ce sont des jeunes d’Afrique et de la diaspora, acteurs du monde de l’entreprise et de la société civile qui ont été conviés à venir ce 8 octobre à Montpellier pour faire part de leurs réflexions sur les relations entre la France et l’Afrique, informe RFI.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.

film semi korea quest for her sexy booty.
antarvasna
harcore milky deepthroat.tokyo hot