Le Café qui réveille l'Info

Affaire de trafic de passeports diplomatiques : le député Boubacar Biaye déclare n’avoir « rien à se reprocher »

Cité dans une affaire de trafic de passeports diplomatiques, le député Boubacar Biaye s’est dit « surpris et innocent ». Sur les ondes de la RFM, il a déclaré qu’il n’a « rien à se reprocher ».

« Ça fait mal au cœur. Mais, j’ai accueilli cette nouvelle avec sérénité et avec une grande croyance en Dieu. Je n’ai pas été vexé parce que c’est le travail de la presse de livrer ce qu’elle a comme information. Je ne me reproche absolument rien », a-t-il dit.

Pour l’instant, M. Biaye soutient n’avoir été ni convoqué ni entendu. « C’est à travers la presse que j’ai appris la nouvelle. Le matin, nous lisons tous la presse et je l’ai lue comme tout le monde ».

L’honorable affirme qu’il connait bien l’accusé El Hadji Condé. Depuis qu’il est député, aucun de ses enfants n’a un passeport de service. Très sûr de soi, il a souhaité que cette information soit vérifiée au niveau de l’Assemblée nationale.

A la question de savoir si Condé aurait fait une copie de son passeport, le député Biaye estime que cela est possible. « Il faut que je puisse avoir les éléments du dossier. Puisque je ne connais rien du dossier qui est au niveau de la justice. Je ne peux réellement pas dire grand-chose parce que je n’ai pas l’habitude de commenter ce que la presse écrit ».

(Avec Pressafrik)

Les commentaires sont fermés.