Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 21 juillet 2021

1- Prière de la Tabaski : Touba, Yoff, Medina Baye, Thienaba, Ndiassane ont prié avec une grande affluence dans le respect des gestes barrières, Macky Sall a prié chez lui à Mermoz

A Dakar, Masalikul Jinan et Yoff-Layène, pôles d’attraction, ont mobilisé du monde, suite à la fermeture, pour raisons sanitaires, des principales mosquées de la capitale sénégalaise. Il s’agit, de la Grande Mosquée de Dakar, et d’autres lieux de cultes comme Blanchot, la Zawiya El Hadj Malick, la Famille Omarienne, les Mamelles, Mermoz etc.

A l’instar du président de la République, Macky Sall qui, pour la deuxième année consécutive, a prié à Mermoz, de nombreux dakarois ont observé les deux rakas rituels chez eux. .

Dans les régions, de nombreuses mosquées seront ouvertes. Même si les principales mosquées de Tivaouane, la Zawiya El Hadj Malick et celle de Serigne Babacar Sy restent toujours fermées depuis le début de la pandémie, Touba, Ndiassane, Thiénaba, Médina Baye, Leona Niassène etc., ont accueilli, comme d’habitude, de nombreux fidèles, informe Senego.

2-Vaccins anti-Covid-19 : 151 200 personnes pourront prendre une seule dose de Johnson & Johnson, un don des Etats-Unis

Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, a réceptionné, au nom du chef de l’Etat Macky Sall, 151 200 doses de vaccin Johnson & Johnson. La cérémonie s’est tenue à l’aéroport international Blaise Diagne, sous la présidence de l’ambassadeur des États-Unis Tulinabo Mushingi.

Selon le ministre de la Santé et de l’Action sociale, « ces derniers temps, nous avons senti une tension au niveau des stocks de vaccins. Ce don vient véritablement à son heure. La vaccination est une solution très importante contre la propagation de la pandémie ».

D’ailleurs, à partir du 26 juillet, le ministre annonce l’arrivée d’autres vaccins. Car, l’objectif principal est d’arriver à vacciner 9 millions de Sénégalais, projette-t-il.

Toujours dans la stratégie vaccinale, la cible a été élargie. De ce fait, tout Sénégalais âgé de 18 ans peut être vacciné.

3-Une Tabaski triste pour les douaniers : Un de leurs a été tué par balles à Rosso-Sénégal

À DÉCOUVRIR

Un jeune douanier du nom de Léo Faye, en service au poste de douane de Rosso-Sénégal, a été tué par balles dans sa chambre (au logement des douaniers) en service au poste de Rosso-Sénégal selon une source de Dakaractu. Les sources renseignent que « les malfaiteurs sont entrés dans la chambre du jeune douanier avant de l’arroser de balles, le tuant sur le coup ». Les malfaiteurs ont pris la poudre d’escampette et jusque-là, ils n’ont pas été identifiés. Et personne n’est pour le moment en mesure d’indiquer le mobile de cet acte ignoble…

4-Célébration de la Tabaski : Le message du président Macky Sall aux sénégalais

Le président de la République, Macky Sall a adressé ses meilleurs vœux aux Sénégalais à l’occasion de la fête musulmane de l’Aïd El Kébir (Tabaski)qui est célébrée, ce mercredi 21 juillet au Sénégal.

« À l’occasion de la fête de l’Aïd al-Adha, j’adresse mes meilleurs vœux de paix, de prospérité et de concorde à tous les musulmans du Sénégal et de la Oumma.

Ci bésub Aïd al-Adha bii, maa ngi ñaanal jullit i Senegaal ak yu Umma bépp jàmm, xéewal ak jàmmoo », écrit-il dans un post sur Facebook.

5-Non-dits de la tentative d’assassinat du président malien : « Déstabilisation », le mot est lâché, mais par qui exactement ?

Quelques heures après son arrestation, l’agresseur très fatigué n’avait toujours pas parlé. « Il s’est visiblement drogué avant de passer à l’acte », confie une source proche de l’enquête.

Pourrait-il s’agir d’un acte isolé ? C’est une piste, mais pas la seule. Quant à la piste jihadiste, les enquêteurs sont prudents et demandent des preuves. Une autre piste possible serait une rivalité avec des forces obscures pour le contrôle du pouvoir.

À Bamako, au sommet de l’État, on affirme que l’enquête sera minutieuse, pour savoir la vérité. Mais en attendant, la sécurité du colonel Assimi Goïta sera renforcée. Jusque-là il circulait dans un modeste véhicule pick-up et son cortège comptait un seul motard et moins de dix véhicules. (Rfi)

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.