Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 30 Mai 2021

1- Baye Modou Fall « Boy Djinné » s’évade de la MAC de Liberté 6

Rocambolesque. Baye Modou Fall, « Boy Djinné » l’as de l’évasion a de nouveau pris la poudre d’escampette. Les faits se sont produits ce Dimanche vers 5 heures du matin apprend Dakaractu en exclusivité. Cette fois c’est le camp pénal de Liberté 6, ultra sécurisé, qui est le théâtre des opérations. Ce qui fait engendrer de fort soupçons de complicité d’évasion par des agents véreux, qui ont facilité « Boy Djinné » à se faire la malle. En effet selon nos informations, la configuration de la maison d’arrêt, qui ont le rappelle est au cœur d’un quartier peuplé de Dakar, ne laisse aucune faille. Une traque contre les complices au sein de la prison est donc ouverte et une enquête interne ouverte.  Une chasse à l’homme a été aussi lancée contre le « voleur multirécidiviste » qui avait réussi plusieurs fois à s’échapper des mains de ses geôliers.
Pour rappel, sa dernière arrestation date du 5 juillet 2016, à Kalifourou, dans le sud du pays, alors qu’il venait de traverser la frontière avec la Guinée. Accompagné de sa femme et d’un complice, il était à bord d’un 4×4 BMW qu’il avait, selon les enquêteurs, volé le 19 mars dans les locaux de la Division des investigations criminelles (DIC).

2- Casamance : L’armée nationale sort l’artillerie lourde et bombarde des bases du MFDC

 L’armée sénégalaise a en effet sorti la grosse artillerie pour bombarder les bases rebelles de Kassolole placées sous le contrôle du chef rebelle César Atoute Badiate. Des armes lourdes qui ont tonné à partir de 7h30, ce dimanche, et qui ont déchiré le ciel de Casamance.

Les populations étaient du coup obligées de se terrer chez elles. Des bombardements qui sont survenus quatre jours après l’attaque des rebelles du MFDC sur des agents des eaux et forêts à Koudioube et qui a occasionné la mort du civil.

3- Ahmet Khalifa Niasse chante Macky Sall : “Nous n’avons qu’un seul président, imam Macky Sall”

Ahmet Khalifa Niassa a-t-il encore tourné sa veste ? Profitant de l’inauguration du nouveau centre hospitalier Thierno Birahim Ndao de Kaffrine, le religieux a tressé des lauriers au chef de l’Etat. Il l’appelle désormais « Alaadji, imam Macky Sall ».

Sur le même sujet

A la Mecque, la prière est dirigée par un seul imam, jamais deux à la fois. Et quand tu dis Macky, je pense que tu n’es pas loin de ça », a-t-il lancé, sous les ovations des militants de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY).

Le guide religieux qui s’était récemment rapproché du leader de Pastef Ousmane Sonko, semble désormais changer de position. Dans la langue pulaar, il a adoubé le président de la République. « C’est un seul imam qui dirige la prière. Et nous, nous n’avons qu’un seul président.  Et il est le seul Alaadji, imam Macky Sall », a-t-il ajouté.

4- Annoncé à Nianing : Guy Marius persona non grata après une décision préfectorale

La réunion du Mouvement Jogg Jotna n’aura pas lieu. Pour cause, le préfet du département de Mbour, Mor Talla Tine a interdit la manifestation pour éviter de probables troubles à l’ordre public. 

En effet, l’activiste Guy Marius Sagna était l’hôte le plus attendu ce dimanche à la rencontre qui devait se tenir à la place publique de Nianing. Finalement, Guy devra prendre son mal en patience avant de venir à Nianing puisque la réunion a été annulée. 

5- Meurtre de Lotaly Mollet: Les étudiants congolais ont marché pour réclamer justice

Une atmosphère lourde de tristesse ! Comme annoncé, les étudiants ressortissants de la République du Congo Brazzaville au Sénégal ont envahi, ce samedi, les rues de la commune de Grand-Yoff (Dakar) afin de réclamer justice pour leur compatriote Lotaly Mollet. Cette dernière a été mortellement agressée, il y a deux semaines, alors qu’elle préparait sa soutenance. Des jeunes de la même localité ont également pris part à cette manifestation, informe Seneweb.

À noter que les marcheurs ont pris départ devant le domicile de la défunte, sis aux HLM Grand-Yoff avant de passer par certaines artères. Ils ont enfin regagné l’église de la commune où ils ont déposé des gerbes de fleurs à la mémoire de Lotaly Mollet. Tout le long de leur parcours, ils ont scandé des slogans du genre : « Justice pour Lotaly Mollet »; « Lâche meurtre de Lotaly : non à l’impunité »;  » assassinat de Lotaly Mollet : nous réclamons justice », etc.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.