Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 20 mai 2021

1- Procès : Madiambal face à Teliko ce jeudi

L’affaire opposant le magistrat, Souleymane TÉLIKO, au journaliste Madiambal Diagne est appelée, ce matin, à la barre du Tribunal correctionnel de Dakar. Leur dossier, qui a été renvoyé pour paiement de consignation, est en état de jugement.

 Comme prévu par la loi, le magistrat avait payé, le jour du renvoi, la somme de 50 mille francs Cfa. Appelés à la barre, les protagonistes avaient brillé par leur absence. Néanmoins, ils ont été représentés par leurs conseils. Le président de l’Ums avait envoyé Mes Bamba Cissé et Etienne Dione. Saisi par le patron du groupe Avenir Communication, le bâtonnier, Me Pape Leyti Ndiaye avait désigné Mes Abdou Dialy Kane et Boubacar Cissé pour assurer sa défense. 

Dans cette affaire, c’est le magistrat qui a traîné le journaliste devant la justice pour « diffamation ». Celui-ci, invité de l’émission dominicale, Grand Jury de la Rfm, avait révélé que le président de l’Ums a été épinglé par un rapport de l’Union européenne dans l’affaire Hissène Habré lors des missions rogatoires au Tchad, rappelle Walf.

2- Manar Sall vs Mamadou Fall Kane : Quand les langues se délient, l’arrogance de Fall Kane décriée par ses collègues

Affaire Petrosen: " Mamadou Fall Kane est devenu arrogant depuis sa  nomination " source -

« La bataille du gaz aura lieu. L’AS évoquait justement le pugilat entre Manar Sall et Mamadou Fall Kane. Il faut dire que le secrétaire permanent adjoint du COS-PETROGAZ n’a vraiment pas bonne presse auprès de ses collègues de la Présidence, ni même au conseil d’administration de PETROSEN», écrit L’AS repris par Seneweb.
Le quotidien d’ajouter dans sa livraison de ce jeudi : «Pour nos interlocuteurs, Mamadou Fall Kane est devenu arrogant depuis sa nomination. D’après eux, il était cool, mais depuis qu’il a été promu, il est devenu arrogant et snobe. C’est d’ailleurs cette attitude qui a valu au jeune secrétaire permanent adjoint du COS-PETROGAZ cette volée de bois vert qui fait encore rire ».

3- A cause de l’indiscipline : le Sénégal a enregistré 3.000 morts entre 2017 et 2020

Entre 2017 et 2020, environ 3.000 personnes sont mortes, au Sénégal, dans des accidents de la circulation. La révélation a été faite ce mercredi par le chef de la division de la circulation et de la sécurité routière, Ousmane Ly, cité par Libération.

Sur le même sujet

Entre 2017 et 2020, environ 3000 personnes sont mortes, au Sénégal, dans des accidents de la circulation. La révélation a été faite hier, à Saly, par le chef de la division de la circulation et de la sécurité routière qui prend part à un atelier de partage, de plaidoyer et de renforcement des capacités des autorités locales et administratives en matière de sécurité routière.

« Au Sénégal, malgré le développement et la qualité du réseau routier et autoroutiers, nous notons, depuis quelque temps, de plus en plus, dans nos routes, la recrudescence des accidents dont un grand nombre occasionne des pertes en vies humaines. Entre 2017 et 2020, on a enregistré environ 3000 décès », a affirmé Ousmane Ly qui évoque un bilan « exorbitant ». Qui plus, en 2020, 877 décès ont été constatés malgré les restrictions sur les transports dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. « En 2019, on a enregistré 745 décès. Donc, en valeur relative, on a noté une hausse de 17% entre 2019 et 2020, malgré la pandémie », a-t-il précisé.

4- Après le meurtre de la dame Khady Diack : La mort atroce d’une fillette de 3 mois secoue Louga

Alors que le meurtre de Khady Diack Badiane, retrouvée morte près d’une fosse septique n’a pas encore livré tous ses secrets, voilà qu’un autre corps a été découvert dans une fosse septique au quartier Guinaaw-Rails Keur Serigne Louga.

Il s’agit du corps de la fille d’un maître coranique, un bébé de trois mois, découvert dans l’après-midi du mercredi 19 mai. La disparition du bébé a été constatée au moment du repas de midi. L’absence du bébé a poussé à sa recherche jusqu’à la fosse dont le couvercle avait été soigneusement détaché de la dalle de couverture. C’est après plusieurs manœuvres, de bouche-à-bouche, que le bébé a pu retrouver la respiration. Toutefois, la petite a fini par succomber au cours de son évacuation à l’hôpital Amadou Sakhir Mbaye de Louga.

Pour les besoins de l’enquête, les deux coépouses et quelques membres de la famille ont été cueillis par la Police, informe Lougawebnews.

5- Elections locales : Ousmane Sonko, Khalifa Sall et le FRN préparent un grand coup électoral…

Khalifa Ababacar Sall, Ousmane Sonko et compagnie préparent quelque chose ! L’ancien maire de Dakar était en réunion hier avec le Front de résistance nationale (Frn) dans le cadre de leurs activités.

L’annonce de la date des élections locales a visiblement secoué le landerneau politique. Le Front de résistance nationale est en train de se préparer pour mieux affronter les élections locales prévues le 23 janvier prochain. « En réunion cet après-midi, dans le cadre des activités du Front de résistance national (FRN). », a publié Khalifa Ababacar Sall dans une publication parue sur le réseau social, Twitter visité par Senenews. L’ancien édile de Dakar a publié des images où on peut visiblement voir des leaders de l’opposition comme Ousmane Sonko.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.