Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 17 avril 2021

1- Affaire des médicaments saisis à la Patte d’Oie : La direction de la pharmacie mouillée, la douane se dédouane et avoue une faille

L’affaire des médicaments non autorisés à la vente prend une nouvelle tournure. Selon Mbaye Ndiaye, directeur des opérations douanières, cité par Source A « la première hypothèse est que les produits ont été importés, mis dans un conteneur et cachés dans d’autres produits. L’autre hypothèse, c’est que d’autres importateurs ont acheté les médicaments et les ont mis dans leur dépôt ». Libération révèle de troublantes informations de l’enquête. « Montée le 21 mai 2019, Dahaico menait tranquillement ses activités illicites depuis le 1er janvier 2020. En plus de certaines pharmacies, elle fournissait des cliniques et hôpitaux. Les médicaments en cause étaient envoyés depuis la Chine par la société Zhimin »

2- Mariéme Faye Sall au chevet de l’artiste Elhadji Ndiaye

Suite à l’annonce de maladie dans la presse, l’artiste, Elhadji Ndiaye victime d’un accident vasculaire cérébrale a reçu l’aide de la première dame, Mariéme Faye Sall. L’annonce a été faite par l’artiste lui-même dans un bref entretien téléphonique accordé à iGFM.

« Suite à l’annonce de ma maladie, la première dame a reçu mon épouse pour s’enquérir de ma situation. La rencontre s’est bien passée et elle a beaucoup prié pour moi. Elle m’a également accordé l’appui financier nécessaire pour couvrir les frais de ma prise en charge. Je lui ai dit que si j’ai la possibilité de me soigner ici au Sénégal, je préfère y rester », a confié Elhadji Ndiaye à iGFM.  

3- Financement de 6 milliards de l’Union européenne à la police nationale : Le Sénégal blinde trois divisions stratégiques de sécurité

 Les nouveaux locaux de la Division spéciale de Cyber-Sécurité (DSC), de la Division de la Police technique et scientifique (DPTS) et de la Division nationale de lutte contre les trafics de migrants (DNLTM) à Dakar ont été récemment inaugurés. « Cette activité entre dans le cadre du programme de coopération pour la sécurité intérieure entre le Sénégal et l’Union européenne (SENSEC-UE) financé par l’UE pour un montant de 6 milliards 550 millions FCFA (10 millions d’euros). Elle s’inscrit dans la continuité de l’engagement de l’UE envers le Sénégal pour la coopération et la sécurité intérieure, afin de permettre aux services bénéficiaires de mieux réaliser leurs missions sécuritaires au profit de la population face aux multiples menaces », explique-t-on dans le communiqué. Le texte rappelle que le programme Sensec-Ue « vise le renforcement des capacités opérationnelles des Forces de Sécurité Intérieures autour de trois axes principaux, notamment la lutte contre le crime organisé et le terrorisme, le contrôle et la surveillance des frontières et enfin l’appui à la bonne gouvernance du secteur de la sécurité intérieure ».

4- Polémique autour de la sérié « Adji Sarr ou Baline Coumba » : Le CNRA convoque le producteur ce dimanche

« Le Conseil national de Régulation de l’Audiovisuel (Cnra) rencontre dimanche 18 avril, à 15 heures M. Aziz Niane, producteur de la série télévisée dont la bande-annonce dédiée avait commencé à susciter une vague d’indignation pour certains, d’incompréhension pour d’autres.

Monsieur Niane et ses collaborateurs seront reçus au siège de l’institution, à l’immeuble Tamaro, pour une séance d’explication avec le Régulateur de l’audiovisuel, en présence du Directeur de la cinématographie et du Président de l’ARCOTS. La série dont la chaîne Walfadjri TV dispose des droits de diffusion est arrivée dans un contexte marqué par un dossier actuellement pendant.

Le Conseil National de Régulation de l’audiovisuel veut entendre le Producteur mais aussi des comédiens de ‘’Soleil levant,’’ qui y seront à titre personnel et non représentants de la troupe.Il est noté que ce qui devait s’appeler Thiey Adji Sarr est devenu Baline Coumba, par respect à la justice, selon les partenaires de la série.

L’Assemblée du CNRA »

Sur le même sujet

5- Le médiateur de l’Ucad propose l’attribution des chambres par le mérite et l’exclusion des amicales d’étudiants dans la procédure

« Il n’y a pas de cacophonie. Le Conseil restreint est une instance qui dépend du campus pédagogique et qui a des prérogatives. Le Conseil d’administration du Coud dépend du Coud, constitue une instance et a des prérogatives. Mais ce qu’on ne peut plus accepter aujourd’hui, c’est que la violence qui est là, qu’on doit condamner, aboutisse à des morts d’étudiants. Le Conseil restreint veut que l’on utilise d’autres critères de distribution des chambres, à travers l’opération de codification », a déclaré le Médiateur de l’Ucad.  

« On peut estimer que ce sont les codifications qui posent tous les problèmes parce qu’elles entraînent des jeux d’intérêts entre les amicales. On a estimé qu’il faut, peut-être, arriver à, proposer des critères plus transparents, plus académiques et qui tiennent compte du mérite de l’étudiant. A partir de ce moment-là ; le campus pédagogique pourra envoyer au campus social des listes d’étudiants ayant réussi leurs examens ou même étant des primo entrant pour que, sur la base du mérite, on attribue les chambres et que ce ne soit plus l’apanage d’amicales qui auraient la latitude de distribuer les chambres. Même si on ne veut pas leurs jeter l’opprobre. La meilleure solution c’est de ne plus laisser les amicales d’étudiants distribuer les quotas de chambres », a plaidé Pr Ndiassé Diop sur la Rfm.

6- Actu internationale

– Joe Biden nomme Michael Raynor ambassadeur des États-Unis au Sénégal

L’administration Biden a procédé à des changements d’ambassadeurs dans certains pays où les États-Unis possèdent une représentation diplomatique. Et c’est le cas du notre où SE Tulinabo S. Mushingi, nommé par le président Trump le 28 février 2017 et confirmé par le Sénat américain le 18 mai 2017 comme ambassadeur au Sénégal et en Guinée-Bissau, vient d’être remplacé. Son successeur est Michael Raynor qui assurera les mêmes fonctions. Né en 1962, Michael Raynor est un membre de carrière du Senior Foreign Service qui a récemment occupé le poste d’ambassadeur des États-Unis en Éthiopie.  Auparavant, il a occupé les postes de chef de mission adjoint de l’ambassade des États-Unis à Kaboul, en Afghanistan, et d’ambassadeur des États-Unis au Bénin.  M. Raynor a également été directeur du bureau du développement de carrière et des affectations au sein du bureau de la gestion des talents mondiaux et directeur exécutif au sein du bureau des affaires africaines du département d’État.

– Accusé de détournement, l’ancien président Mohamed Ould Abdelaziz : « Prouvez-moi que j’ai détourné une seule ouguiya ! »

Je ne reconnais aux enquêteurs aucun droit sur moi, car aucune loi ne m’oblige à leur parler. J’ai été inculpé pour, entre autres, corruption, détournement et blanchiment d’argent. D’accord, je suis prêt, démontrez-moi que j’ai pris une seule ouguiya, que ce soit au Trésor public, à la Banque centrale ou dans un autre établissement public. C’est le défi que je lance à tous les Mauritaniens, au gouvernement et aux ministres. S’il y a eu des détournements, ils ont été sanctionnés, mais le président Mohamed Ould Abdelaziz n’a jamais été impliqué », déclare l’ancien président mauritanien.

– Angela Merkel a reçu ce vendredi 16 avril une première dose du vaccin anti-Covid du laboratoire anglo-suédois AstraZeneca, a annoncé le porte-parole du gouvernement allemand Steffen Seibert« Je me réjouis d’avoir reçu aujourd’hui ma première dose avec AstraZeneca », a indiqué la chancelière allemande, citée dans un tweet de Steffen Seibert qui montre aussi le certificat de vaccination.

7- Actu sports

– Iliman Ndiaye, le talent montant en Premier League, qui rêve de l’Equipe Nationale du Sénégal. Lancé en Premier League par Sheffield United au mois de mars, le milieu offensif Iliman Ndiaye, 21 ans, est récompensé après un début de parcours atypique. Plus rien ne semble pouvoir arrêter celui qui ambitionne d’intégrer la sélection du Sénégal.

– Liverpool envisagerait de se séparer de Mané à la fin de la saison, mais aurait besoin de le remplacer par un attaquant confirmé capable de s’imposer à Anfield, selon mirror.co.uk visité par Senego. Sadio Mané a eu du mal à trouver sa forme cette saison et n’a trouvé le chemin des filets que cinq fois depuis 2021. L’attaquant international sénégalais de Liverpool 29 ans, serait sur le marché. Il ne manquera pas de recruteurs prêts à payer beaucoup d’argent pour l’enrôler lors de la fenêtre de transfert d’été.

Lire aussi:

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.