Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 15 avril 2021

1- L’opposition persiste pour la tenue des locales en décembre et le démontre

« La première étape c’est l’audit du fichier en 90 jours qui se termine mi-mai et l’évaluation du processus 60 jours en fin mai. Les résultats de ces deux opérations et ceux du dialogue politique vont impacter le code électoral et le code des collectivités territoriales. C’est pourquoi, il y a une seconde étape qui va concerner la revue du code électorale et celle des collectivités locales et certains points en suspens qui seront discutés pour une durée de 30 jours », explique Moussa Sarr du FRN. Avant de poursuivre : « la troisième étape, c’est la révision exceptionnelle des listes électorales pour une durée de deux mois. Elle sera consacrée essentiellement aux jeunes qui atteindront l’âge de voter. La quatrième étape sera consacrée au dépôt des candidatures. C’est le Code électoral qui a 80 à 85 jours avant la date des élections ».
Faisant la récapitulation de ces différents délais, il indique : « on tombe à 7 mois 25 jours, donc un peu moins de 8 mois. Si l’on prend comme date de départ le 2 avril 2021 pour l’évaluation du processus, on voit bien que techniquement, nous pouvons bel et bien organiser les élections locales au mois de décembre 2021 au plus tard ». Il a, dans le même sillage, précisé que toutes les autres parties prenantes sont aussi pour l’organisation des élections en décembre 2021. D’ailleurs, rappelle-t-il, la société civile a proposé la date du 19 décembre. « Seul le pouvoir de la majorité est pour l’organisation des élections en janvier 2022 », regrette M. Sarr.

2- Distribution des 50 millions de Serigne Mountakha Mbacké : Tous les victimes ont reçu leurs enveloppes, voici les détails

Suite aux manifestations survenues au mois de mars 2021, le Khalife général des Mourides, après avoir lancé un appel au calme, a décaissé 50 millions Fcfa destinés aux familles des victimes et aux blessés.
Voici la clé de répartition du don de Serigne Mountakha Mbacké  effectuée par le mouvement Hizbut-Tarqiyyah.
D’après Source A, 2 millions Fcfa ont été remis à chaque famille des jeunes morts au front.
Les blessés graves ont empoché, chacun, un montant d’un (1) million Fcfa. Une somme de 500 000 Fcfa a été remise à chaque blessé sévère et 200 000 Fcfa à chaque blessé léger.

3- Elections locales : Khalifa Sall va proposer la candidature de Barthelemy Dias pour la mairie de Dakar portée par une alliance avec Sonko

Conscient que sans une amnistie, il ne pourra pas se présenter pour la mairie de Dakar, Khalifa Sall a changé de fusil d’épaule. Il mise désormais sur son poulain, le maire de Sacré-Coeur, Barthélémy Dias, qu’il entend promouvoir pour la reconquête de Dakar, révèle Dakaractu.
Dans ce cadre, Sall compte proposer une alliance à Ousmane Sonko et au reste de l’opposition pour faire une liste unique en vue de favoriser une victoire de celle-ci dans la capitale sénégalaise. Il faut dire que les 
« très bonnes relations » entre Barth’ et Ousmane Sonko devraient jouer pour cette union.
Cependant, dans le camp de l’opposant, il y a des jeunes aux dents longues qui ont aussi des ambitions et sont conscients de la nouvelle force de Pastef dans la capitale et comptent jouer leur va-tout pour s’emparer du pouvoir local à Dakar.

4- Affaire de la série « Thiey Adji Sarr » : Le collectif des femmes « Dafadoy » saisit le CNRA pour la censure de la série

Voici des extraits du communiqué de Warkha Samb et de ses collègues de Dafadoy : « Un tel titre, dans ce contexte particulier, fait automatiquement référence à la jeune fille du nom de Adji Sarr, qui a porté plainte contre Ousmane Sonko, leader du parti Pastef pour viols et menaces de mort.

Concernant la présumée victime, au-delà des traumatismes et de la peur, elle a été jetée à la vindicte populaire et son image a été ternie à travers des insultes, menaces et autres discriminations à son égard. Etant donné que le dossier est pendant devant la justice, la diffusion de cette série ne ferait que renforcer la stigmatisation à l’endroit d’Adji Sarr, mais aussi un sentiment de présomption de culpabilité de la présumée victime. Au vu des réactions sur les réseaux sociaux, les promoteurs de la série ont changé le titre pour l’appeler « Coumba Baline» qui signifierait (faiseur de troubles). Mais ce changement n’altère en rien le contenu de la série. Force est de constater, pour le déplorer, que le contenu reste le même et pourrait même constituer une atteinte grave à l’image et à la vie privée de la plaignante Adji Sarr.

C’est pour cette raison que le collectif Dafadoy, fidèle à ses principes de lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants, sollicite la censure de cette série pour le respect des droits d’Adji Sarr, le respect de la dignité humaine tout court et la préservation de la paix sociale », conclut le communiqué du collectif « Dafadoy »

5- Bonne nouvelle pour les étudiants de Dakar : Mackiou Faye offre le ndogou gratuit durant le mois de ramadan à Masalikul Jinaan aux étudiants

El Hadji Mbackyou Faye, Diawrine de la mosquée « Massalikoul Jinaan » de Colobane, a apporté une aide substantielle au comité d’organisation de ce lieu de culture durant ce mois béni de ramadan, informe le Soleil. Ainsi, il a offert gracieusement une somme de 10 millions de FCfa en guise d’appui pour la préparation des « ndogu » (repas de la rupture du jeûne). Un geste vivement apprécié par les talibés mourides de Dakar qui sont nombreux à effectuer la nafila (prière surérogatoire de nuit) à Masalikul Jinaan. Le porte-parole de la mosquée a annoncé que tous les étudiants sont invités à venir faire le ndogu à Masalikul Jinaan durant le mois de ramadan.

Sur le même sujet

6- Actu internationale

-UEMOA : Le Sénégal prend la tête de la Commission, Macky fait nommer l’ancien ministre du budget Abdoulaye Diop

D’après Lesoleil.sn, notre pays a porté son choix sur l’ancien ministre du Budget Abdoulaye Diop de Wade (d’avril 2000 à mai 2001) qui devient ainsi président de la Commission de l’Uemoa. Il remplace à ce poste Abdallah Boureima, ancien ministre nigérien de l’Economie et des Finances qui a été élu à l’unanimité président de la Commission de l’Uemoa le 10 avril 2017, en remplacement de l’ancien Premier ministre du Sénégal, Cheikh Hadjibou Soumaré. Abdoulaye Diop était jusqu’à sa nomination conseiller du président Macky Sall.

-Bernard Madoff, l’escroc du siècle, est décédé ce mercredi

C’était l’un des plus grands escrocs du monde de la finance. Bernard Madoff est mort en prison à l’âge de 82 ans, selon une source d’AP. Pendant des décennies, il avait fait croire à ses investisseurs qu’ils plaçaient leur argent dans des fonds sûrs et au rendement stable.

On estime à 37000 le nombre de personnes escroquées par celui qui était surnommé « le magicien de Wall Street» se trouvant dans 136 pays, y compris un grand nombre en Suisse. Après avoir plaidé coupable, il avait écopé de 150 ans de réclusion. Sa fraude avait atteint un total de 65 milliards de dollars (près de 60 milliards de francs). L’affaire avait éclaté fin 2008.

7- Actu sports

-Ligue des champions : Sadio Mané et le Liverpool éliminés par le Réal de Madrid qui retrouvera Chelsea d’Edouard Mendy en demie. Gana Gueye nouveau chouchou du PSG et Abdou Diallo ont un sacré client avec la redoutable Manchester City pour la demi-finale.

-Gana Guèye intronisé à Paris, après sa prestation de masterclass face au Bayern

« C’est justement parce que derrière ils ont tenu la baraque à l’image d’un Gueye, qui a vraiment été très bon, que Neymar et Mbappé ont pu procéder par contres », saluait dans l’équipe l’ancien joueur devenu consultant, Edouard Cissé. Et Idrissa Gueye a abattu toute cette besogne, digne des plus grands numéros 6, sans prendre de carton, alors qu’il était sous la menace d’une suspension. Ce qui ajoute encore de la valeur à la masterclass du Sénégalais, candidat de plus en plus sérieux à une place de titulaire après le retour programmé de Marco Verratti. (Football365)

Lire aussi:

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.