Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 6 avril 2021

1- Succession de Iyane Thiam à la tête de la Conacoc / Réunion de médiation au ministère de l’Intérieur : Une solution trouvée avec un comité transitoire

La coordination de la Commission nationale de concertation sur le croissant lunaire (Conacoc), fait l’objet d’une compétition entre les prétendants pour la succession de feu Mourchid Iyane Thiam. Ainsi, à une semaine du mois de Ramadan, une rencontre de conciliation se tient au ministère de l’Intérieur, sur l’initiative du Cadre Unitaire de l’Islam (CUIS). Après avoir refusé de répondre à l’invitation, Imam Oumar Diène s’est finalement rendu au ministère.

La rencontre, ouverte par Antoine Diome, a vu la participation des trois candidats à la succession de Mourchid Iyane Thiam. Aux dernières nouvelles, les discussions se passent bien avec l’intervention de chaque candidat et deux de ses soutiens. Une solution serait en vue, d’après des sources présentes sur place avec la mise en place d’un comité mandaté pour une solution définitive. Solution acceptée par toutes les parties, ce qui est une réussite de la médiation du Cadre Unitaire de l’Islam.

2- Soutien à Adji Sarr : Des femmes de la diaspora et Aida Patra en sit-in demain à l’Obelisque

Après les manifestations de soutien à l’endroit de l’opposant Ousmane Sonko, dans le cadre des accusations de viols et de menaces de mort portées contre lui par la masseuse Adji Sarr, des femmes qui défendent son accusatrice ont décidé de descendre dans la rue pour se faire entendre.

Sur une affiche parvenue à L’AS, des dames de la diaspora coachée par la célèbre Aïda Patra invitent « toutes les femmes et les hommes de vérité » à leur sit-in qu’elles organisent demain à partir de 16 heures à la Place de la Nation, anciennement appelée Place de l’Obélisque. L’objectif de la manifestation est non seulement de réclamer justice pour Adji Sarr mais aussi de dire stop aux violences faites aux femmes en général.

3- Perdiem perçus : Madiambal accule Teliko : « Le juge Téliko a reçu la bagatelle de 8 millions 925 mille francs Cfa pour des « perdiem » sur 51 jours de mission au Tchad, il reste devoir la somme de 1 million 712 mille 500 francs… »

Sur le même sujet

« Je maintiens ces propos et j’ajoute que Souleymane Téliko n’a pas encore fini de rembourser l’intégralité des sommes qu’il avait indûment perçues. Je tiens à préciser qu’au moment où j’écris ces lignes, aucune assignation ne m’est parvenue, ni à mes bureaux ni à mon domicile. J’ose penser que Souleymane Téliko ne m’a pas fait ‘citer à Mairie’. En attendant, je réitère à la face du monde que je détiens la preuve irréfutable de mes affirmations », révèle le patron d’Avenir communication qui détaille ses accusations.

 « Au total, le juge Téliko a reçu la bagatelle de 8 millions 925 mille francs Cfa pour des « perdiem » sur 51 jours de mission au Tchad. Il devait donc rembourser la somme de 4 millions 462 mille 500 Fcfa, à raison de 500 mille francs Cfa par mois. Une retenue à la source avait été opérée sur ses indemnités versées par les chambres africaines extraordinaires pour la période allant d’octobre 2014 (date de la révélation du scandale) à février 2015. Les remboursements s’étaient arrêtés quand l’opinion publique avait vite oublié la clameur soulevée par le journal Enquête. Ainsi, Souleymane Téliko reste devoir la somme de 1 million 712 mille 500 francs Cfa. Toutes ces informations sont contenues dans le « rapport final narratif et financier » produit en juin 2015 par les chambres africaines extraordinaires »

4- Le Pastef en deuil : Salif Mbaye, ancien maire de Dieuppeul-Derklé, est décédé ce lundi 05 avril des suites d’un malaise

Il a été élu Maire de ladite commune en 2009 et a été remplacé en 2014 par Cheikh Guèye. Salif Mbaye, membre du Parti socialiste à l’époque, était porté par la Coalition Bennoo Siggil Senegaal.

Salif Mbaye avait, par la suite, rejoint le parti d’Ousmane Sonko pour devenir le coordonnateur de Pastef, selon Xalima.

5- Accès de tous les sénégalais à l’électricité en 2025 : Le gouvernement cherche 700 milliards, un tour de table organisé ce mardi

« Le Gouvernement du Sénégal organise, les mardi 06 et jeudi 08 avril prochain, une Table ronde avec les partenaires techniques et financiers, pour assurer la mobilisation de 700 milliards de FCFA destinés au financement de projets structurants en milieux rural et péri urbain pour atteindre l’objectif ambitieux de l’accès universel à l’électricité en 2025.

La Table ronde a pour objectif principal de présenter la stratégie du Gouvernement pour atteindre l’accès universel à une énergie en qualité et en quantité suffisantes, à moindre coût et durable en 2025. C’est dans ce cadre que le Gouvernement veut recueillir les engagements financiers des partenaires techniques et financiers, du secteur privé pour accompagner sa mise en œuvre », informe le ministre de l’Economie, Amadou Hott, dans une note publiée ce mardi.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.