Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 19 Février 2021

1- Le point sur l’affaire Sonko-Aida Adji Sarr

  • Sonko se paye un bain de foule à l’Ucad : le leader de Pastef a fait un tour, hier, à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad). Ousmane Sonko a été accueilli par une foule immense qui scandait son nom. Il était venu rendre  visite à un étudiant blessé lors des manifestations du 8 février dernier. Sa visite, dans un contexte de Covid-19, a suscité beaucoup de critiques pour non-respect des gestes barrières.
  • La famille d’Adji Sarr Sarr inconsolable : Sa grand-mère, Aïssatou Ndong, veut revoir ou même entendre sa petite-fille devenue introuvable. « C’est une vraie éducation qu’elle a reçue. Depuis cette affaire, je ne dors pas. Cela fait longtemps que je ne dors pas. Je vous le dis. Je pense beaucoup à elle, » a-t-elle confié à Aminata Goudiaby de la Rfm. De son coté, son oncle Moussa Thior se dit sidéré. “Oui, nous avons mal. Quand on parle du mal d’elle, ça ne peut que nous faire mal. Mais laissons la justice faire son travail. Nous voulons la voir, l’entendre. Mais on n’y arrive pas », se confie-t-il.
  • Risques de manifestations  en banlieue : Les autorités locales prennent les devants.  D’après certaines sources, des militants du Pastef sont en train de se réunir pour concocter un plan de riposte. Des intentions prises très au sérieux par les autorités préfectorales de Pikine. Ces dernières, dans une correspondance écrite adressée aux forces de l’ordre, par le biais des chefs de Police ou de Brigade de Gendarmerie, précisent : «Les patriotes du parti Pastef vont essayer de se ravitailler en carburant pour préparer une nouvelle attaque contre les forces de l’ordre. Ils ont arrêté les réunions sur Whats’app et se dirigent vers Télégramme où ils vont utiliser des motos jakartas, thiak thiak pour mener la guérilla dans plusieurs localités dont Keur Massar, Pikine et les Cités Hamo 04 ,05 et 06», rapporte Walfadjri.
  • Levée de l’immunité parlementaire de Sonko : les 11 députés membres du comité  Ad hoc  vont se réunir ce vendredi pour statuer sur la question. Mais selon Aida Mbodj, « Ousmane Sonko est dans les dispositions de répondre à la convocation comme moi, qu’il a eu à désigner. Mais ses collègues députés se sont constitués en bouclier et ne veulent pas le livrer sans connaitre l’identité de X »

2- Vaccin anti-Covid-19 : La campagne de vaccination démarre mardi prochain, annonce Diouf Sarr, le tableau des personnes à vacciner en priorité dévoilé

« Ce qu’il faut noter en termes de date, est que dans l’urgence on va dès lundi installer la commission nationale de suivi et de contrôle des opérations de vaccination. Et dès mardi, la campagne sera lancée. Et le dispositif au niveau territoire va être mis en place dès le lundi. Au niveau central, on fera la régulation et le suivi stratégique. « Au lancement de la campagne le mardi 23 février, vous verrez le ministre de la Santé prendre sa dose », a annoncé le ministre de la santé sur le plateau du 20h de la RTS.

Tandakha Ndiaye Dieye, immunologue, membre du groupe d’experts du comité consultatif pour la vaccination au Sénégal. Selon lui, 3, 5 millions de personnes, soit 20% de la population sont ciblés comme premiers bénéficiaires. Voici le tableau des personnes prioritaires qui vont être les premiers à être vaccinées. (Document)

3- Production de vaccin anti-Covid-19 : Le Sénégal positionne l’Institut Pasteur de Dakar

L’information a été donnée par le chef de l’Etat, avant-hier lors de la réception des premières doses de vaccins anti-Covid venus de la Chine. « L’Institut Pasteur de Dakar, qui produit depuis plusieurs années le vaccin contre la fièvre-jaune, se positionne pour intégrer le cercle restreint des laboratoires producteurs de vaccins anti-Covid », a déclaré Macky Sall qui a annoncé à l’occasion, l’acquisition prochaine, par le Sénégal, de près de 7 millions de doses de vaccins. 

Repris par le quotidien Le Soleil, le chef de l’Etat a, dans le même registre, vanté les mérites du Programme élargi de vaccination vieux de 42 ans et couvrant aujourd’hui 13 maladies. 

4- Une autre fierté sénégalaise : Makhtar Diop nommé directeur général et vice-président de la prestigieuse Société financière internationale (SFI) de la Banque mondiale

Le groupe de la Banque mondiale (BM) a annoncé la nomination de l’ancien ministre sénégalais des Finances Makhtar Diop au poste de directeur général et vice-président de la Société financière internationale (IFC, en anglais), sa filiale chargée du développement du secteur privé.

M. Diop, dont la nomination prendra effet le 1er mars prochain, ‘’aura pour tâches principales d’approfondir et de stimuler la stratégie 3.0 de l’IFC, dont l’objectif est de favoriser la création de nouveaux marchés et de mobiliser des capitaux privés à grande échelle’’, indique l’institution financière internationale dans un communiqué.  La stratégie 3.0 de la filiale de la BM, consacrée au secteur privé, vise également à ‘’mettre en œuvre les engagements pris au titre du programme d’augmentation du capital de l’IFC, qui comprennent notamment une hausse des investissements pour le climat et pour l’égalité hommes-femmes et un soutien accru aux pays en situation de fragilité, de conflit et de violence’’. 

Makhtar Diop, jusque-là vice-président de la Banque mondiale pour les infrastructures, ‘’aura également pour mission de renforcer les liens entre l’IFC’’, la Banque internationale pour la reconstruction et le développement, l’Association internationale de développement et l’Agence multilatérale de garantie des investissements, selon le communiqué. M. Diop est appelé à contribuer ‘’à l’accélération des efforts déployés par le groupe de la Banque mondiale pour stimuler le développement de ses pays clients’’. (Aps) 

5- Cheikh Yerim Seck : « Pourquoi cherche-t-on désespérément à me citer dans cette affaire Sonko-Adji Sarr ? »

« J’apprends, par la presse de ce matin, que le sieur Tahibou Ndiaye a médiatisé une citation directe contre Yerimpost pour un article d’ailleurs repris d’un autre site.Quelle gymnastique pour convoquer mon nom dans cette affaire Ousmane Sonko-Adji Sarr qui défraie la chronique !

Ainsi donc, le sieur Tahibou Ndiaye a enjambé l’auteur originel de l’article pour viser Yerimpost parce qu’il y a mon prénom dans l’intitulé de ce blog ! De surcroît, c’est plus sensationnel qu’une citation directe servie à Yerimpost soit décrite comme une plainte me visant personnellement !

Le rappel est pédagogique, Yerimpost et Cheikh Yérim Seck sont deux personnes juridiques distinctes. Dans la triviale réalité, il arrive que la rédaction du blog publie des articles que je lis en même temps que tout le monde. Mais bon… L’amalgame fait les affaires de certains…

Comme tout média qui évoque des situations et des hommes, Yerimpost peut naturellement être attrait en justice. Mais cette escroquerie, qui cherche vaille que vaille à imprimer mon nom dans le buzz ambiant, est dégueulasse.Elle ne réussira pas à m’impliquer dans cette affaire Ousmane Sonko-Adji Sarr que mon histoire personnelle m’interdit de commenter. Par décence.

Yerimpost, qui a existé avant cette affaire et lui survivra, ne pouvant ne pas la traiter, la traite avec une neutralité presque caricaturale. Pour argumenter sa plainte dans les médias de ce matin, Tahibou Ndiaye a donné une information glaçante: il réfute avoir vu et eu des nouvelles de Sonko toutes ces dernières années. Cette manière de se démarquer de celui qui le défendit publiquement, lorsqu’il se débattit dans une vague houleuse pour enrichissement illicite, relève d’un cynisme total.

Mais c’est ainsi, tous ne sont pas capables d’assumer leurs relations dans l’adversité. Tahibou Ndiaye devait se réjouir de l’article incriminé dont la tonalité globale le décrit dans le rôle normal d’un grand-frère à l’égard d’un petit-frère visé par une grave accusation. Il a choisi de rétribuer l’engagement de Sonko à ses côtés par une dérobade, pour montrer patte blanche. A travers une plainte exprimant clairement qu’il a pris ses distances de la cible pour ne courir le moindre risque de prendre une balle mal ajustée. Quelle tragédie ! » (Par Cheikh Yerim Seck)

6- Actu internationale

  • Ebola en Guinée : L’OMS  envoie 19 000 doses de vaccins en Guinée

    L’annonce a été faite, ce jeudi, par le directeur régional de l’OMS pour l’Afrique, qui précise que les vaccins qui sont en cours de préparation à Genève, devraient arriver en Guinée ce week-end et 8 600 doses supplémentaires seront expédiées des États-Unis les jours à venir. Ce qui est une goutte dans l’océan quand même !
  • Bras de fer qui intéresse le reste du monde/ Facebook bloque les fils d’actualité en Australie : Depuis ce jeudi 18 février, plus aucun contenu d’actualité n’est visible sur Facebook en Australie. Le réseau social a annoncé qu’il s’agissait d’une mesure de rétorsion. Le Parlement australien examine actuellement un projet de loi qui doit contraindre les GAFA (Google, Amazon, Facebook et Apple) à payer les entreprises de presse pour les contenus qu’ils diffusent sur leurs plateformes. 
  • Espace : Le robot américain Perseverance s’est posé sur Mars

    Au terme d’un voyage de sept mois, le robot Perseverance de la Nasa s’est posé jeudi sur Mars dans le cadre d’une mission destinée, entre autres, à rechercher des traces de vie ancienne sur la Planète rouge.

    « Atterrissage confirmé ! », s’est exclamée Swati Mohan, en charge du contrôle des opérations. Dans la salle de contrôle du Jet Propulsion Laboratory, à Pasadena en Californie, les équipes présentes ont explosé de joie au moment de la confirmation.

7- Actu sports

  • Foot : Mbappé et Haaland envoient Messi et Cristiano Ronaldo dans les méandres de la retraite

    C’est une inversion des pôles dans le football européen: Erling Haaland et Kylian Mbappé ont aimanté les regards cette semaine en ouverture des 8es de finale aller de Ligue des champions, esquissant une rivalité prometteuse qui a éclipsé Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, déboussolés. (Avec France 24)
  • Classement FIFA : Le Sénégal toujours 1er en Afrique : La Fédération internationale de football (FIFA) a dévoilé le Classement FIFA de février 2021. En Afrique, le Sénégal est toujours leader. Le Maroc vainqueur du CHAN 2020, et le Mali, finaliste de cette compétition, gagnent des places. Au classement, le Senegal est premier, le Maroc (33ème, plus 2), vainqueur du CHAN, et le Mali (54ème, plus 3), finaliste, signent les meilleures progressions. La Guinée (72ème, plus 1), troisième, et le Congo (90ème, plus 1), quart de finaliste, ont également progressé. (Wiwsport)
  • Tournoi qualificatif à l’Afrobasket 2021 : Le Sénégal entre en lice contre le Kenya ce vendredi

    Les lions du basket ont effectué leur première séance d’entrainement en terre Camerounaise hier jeudi, a rapporté basketsenegal ce jeudi. Les lions entrent en lice ce vendredi face au Kenya à 10H00 GMT.

Lire aussi

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.