Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 29 Janvier 2021

1- [Gestion de la pandémie] Les vérités de la directrice des établissements publics de santé Mme Fatou Mbaye : « Pour les cas graves, nous disposons de 69 lits pour les patients du Covid-19, arrêtons les cérémonies, si la propagation continue, on ne pourra pas tenir »

C’est une directrice des établissements publics de santé au bord de la rupture, qui a confié ses vérités à la RFM sur les risques que le relâchement des populations fait courir aux structures sanitaires. Selon Mme Mbaye, « Il ne faut pas se faire d’illusion, ce que de puissants pays n’ont pu juguler, ce n’est pas avec un relâchement généralisé sur les gestes barrières que nous le réussirons. Les gens doivent arrêter les rassemblements  surtout éviter systématiquement les cérémonies familiales comme les mariages, baptêmes et autres qui continuent de plus belle. Pour le moment, les cas graves sont gérables avec 69 lits dédiés au Covid-19 et 139 aux malades non Covid. Mais, si la propagation continue, nous ne pourrons plus tenir ; il faut que les populations se reprennent ».

2- Dalifort réveillé groggy : « Ils ont trahi la mémoire d’Idrissa Diallo »

Mamadou Mbengue dit Baye Diop a été élu hier maire de Dalifort. A l’issue de ce vote, qui a tourné en défaveur de la liste du défunt maire Idrissa Diallo, beaucoup de ses militants et conseillers ne pouvaient retenir leurs larmes. Selon Libération, ils estiment que la mémoire du défunt maire a été trahie par certains de « ses » conseillers qui ont changé de camp juste après son décès. « Certains de nos conseillers ont tout fait pour honorer la mémoire du défunt maire car ils ont voté pour notre candidat Thierno Fall tandis que d’autres ont trahi sa mémoire.

Je pense qu’Idrissa Diallo ne méritait pas ce qu’ils ont fait. Idrissa Diallo était un maire digne que personne ne pouvait corrompre», se désole Ibrahima Faye, agent municipal à Dalifort.

Issa Guèye, conseiller municipal de la liste Taxawou Dakar, pense qu’Idrissa Diallo est irremplaçable. « Mamadou Mbengue dit Baye Diop, qui a été élu, aura une lourde tâche parce qu’à mon avis, personne ne pourra remplacer Idrissa Diallo à la tête de cette mairie. Il a bien dirigé cette commune. Nous prions pour le repos de son âme. Nous sommes vraiment déçus avec ce qui s’est passé car lorsqu’Idrissa Diallo remportait les élections locales, nous étions à plus de 30 conseillers. C’est vraiment déplorable », a regretté Issa Guèye.

3- Décès de Mourchid Iyane Thiam : La nation s’incline devant un champion du vivre ensemble et de la confraternité

À DÉCOUVRIR

Trollé par les plus jeunes sur les réseaux sociaux, apprécié par toutes les familles religieuses du pays, Iyane Thiam a consacré sa vie, droit dans ses bottes, à la promotion de l’Islam tolérant, pacifique, confraternel tel que les sénégalais l’ont toujours connu. Ainsi, après l’annonce de sa disparition, c’est une pluie d’hommages venant de partout, autant des musulmans que des catholiques.

 Le patriarche va se reposer auprès de son terroir natal, après la prière à la grande mosquée de Dieuppeul en face du commissariat de police suivie de l’enterrement à Taïba Tafsir Moustapha Thiam dans la commune de Nabadji Civol, région de Matam.

Doté d’une formation islamique solide au Sénégal et dans les pays arabes, il est resté toute sa vie durant au service d’un Islam ouvert et pluriel. Il est l’auteur de “Islam : justice et humanisme”, un ouvrage de 350 pages édité en français et en arabe, rappelle Senego.

4- Wally Seck victime d’une terrible usurpation d’identité : Un hacker met la main sur son compte Instagram et demande des photos aux followers de l’artiste

La star des jeunes est très enragé contre un cybercriminel qui a usurpé son identité sur Instagram où Wally compte des centaines de milliers de followers. Le quidam a fait beaucoup de mal à l’artiste mais aussi aux nombreuses filles qui sont tombées dans le piège. L’usurpateur leur demandait des photos d’elles. Après avoir découvert l’arnaque, Wally Seck ne décolère pas et a déclenché les poursuites pour le retrouver : « Je n’ai qu’un seul compte Instagram. On m’a informé que quelqu’un se faisait passer pour moi et demande des photos aux followers. Si jamais l’on l’attrape, il sera traduit en justice », dit l’artiste.

5- En prison depuis près de 10 jours : Boubacar Sèye serait gravement malade

Autrement dit, depuis près de dix jours, Boubacar Sèye vit le martyr. Gravement malade, il est soutenu, par des sources proches du dossier, que le président d’Horizon sans frontières (Hsf) vomit tout ce qu’il avale. Pire, il n’arrive plus à se nourrir normalement.
Totalement déprimé et « alourdi » par sa mobilité réduite (handicap au niveau de la jambe droite), Boubacar Sèye ne sait plus à quel saint se vouer. Ses nuits sont longues en plus d’être rongé par sa maladie. Des informations confirmées par Me Tidiane Dabo, conseiller de M. Sèye, qui soutient : «Effectivement, il est malade. Il vomit tout ce qu’il mange. C’est pourtant la vérité», rapporte Leral.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.