Le Café qui réveille l'Info

Tensions de trésorerie : Plusieurs employés de GFM vont être envoyés en chômage technique

Les affaires ne marchent plus comme avant au Groupe Futurs médias malgré les apparences. Sans jouer aux oiseaux de mauvaises augures, le site Guestuinfo a appris, de sources dignes de foi, que le groupe de presse de Youssou Ndour traverse en ce moment une crise financière qui l’oblige à procéder à une restructuration.

Ne pouvant plus faire face à une masse salariale exorbitante, la Direction de GFM, selon toujours nos sources, va prochainement envoyer en chômage technique « plus d’une centaine d’employés non essentiels ». Cette décision répond au plan de relance proposé par le fondé de pouvoir de GFM. « Il(fondé de pouvoir) a constaté que GFM souffre à cause de son nombre pléthorique de son personnel. De plus, il estime que Youssou Ndour a fait de gros investissements pour les 5 ans à venir. Malheureusement, la boîte n’arrive pas à rentabiliser ces investissements. Ce qui plombe la boîte. Et pour sauver l’entreprise(GFM), le fondé de pouvoir a proposé à la direction une restructuration profonde en diminuant le personnel », confie une autre source.

Avec plus de 1000 employés (permanents et prestataires) , GFM est la plus grande entreprise de presse privée au Sénégal. Toutefois, son management a toujours été critiqué du fait de son mode de recrutement qui ne repose plus « sur du copinage que sur le professionnalisme ».

« Employés payés à ne rien faire »

Plusieurs employés-particulierement à la TFM -« sont payés à ne rien faire ». D’ailleurs, l’arrivée de Pape Ngagne Ndiaye et de Lamine Samba à la RFM depuis quelques jours n’est pas gratuite. Elle obéit à la politique de rationalisation du personnel initiée par la Direction de GFM. Désormais, ces deux présentateurs feront la navette entre les Almadies ( TFM ) et la Medina (RFM).

L’épidémie du coronavirus n’est pas pour arranger les choses. Comme toutes les entreprises de presse, GFM est durement frappé par la Covid-19 au plan commercial. Seul le quotidien L’Observateur parvient à tirer son épingle du jeu pour l’instant.

Source : http://guestuinfo.com/2020/06/17/tensions-de-tresorerie-plusieurs-employes-de-gfm-vont-etre-envoyes-en-chomage-technique/

Les commentaires sont fermés.