Le Café qui réveille l'Info

Trafic présumé de faux billets : Pape Diop et Farba Senghor réagissent et démentent les accusations

Nous avons reçu les réactions des deux personnalités dont les noms ont été cités dans l’affaire présumée de trafic de faux billets d’une valeur de 1500 milliards ébruité par la presse.

Pape Diop se dit « meurtri » et « choqué », Farba Senghor dit qu’il ne « connaît aucune personne portant le nom de Daouda Ndiaye, celui qui les aurait cités ».

1 – Communiqué de Pape Diop : « La presse a fait état ce jour d’une affaire de contrefaçon de signes monétaires et de blanchiment de capitaux dans laquelle, j’aurais été cité par l’un des mis en cause lors de l’enquête préliminaire. Je suis à la fois surpris, meurtri et profondément choqué par le fait que mon nom ait pu être mêlé à cette affaire que j’ai eu à découvrir en même temps que tout le monde dans la presse de ce matin.
Je suis d’autant plus choqué que je trouve très léger le prétexte invoqué pour me citer dans l’affaire. Il semblerait en effet que c’est l’un des mis en cause qui aurait dit simplement un jour à l’un de ses acolytes que les billets à laver m’appartiendraient ainsi qu’à Farba Senghor.
Je tiens à préciser que ma réputation et mon honorabilité ne peuvent être ternies par une déclaration aussi fantaisiste faite en désespoir de cause par un prévenu durant son audition par les enquêteurs.
Concernant l’enquête en question, je me tiens personnellement à la disposition de la section de recherches de la Gendarmerie qui pourra, le cas échéant, m’entendre pour voir si j’ai pu avoir un lien quelconque avec cette bande de malfaiteurs.
Je me réserve enfin le droit d’engager une action en justice pour laver totalement mon honneur dans cette affaire.

Pape Diop
Président de la Convergence Libérale et Démocratique Bokk Gis Gis »

2 – Communiqué de Farba Senghor ancien ministre

                                                                                                            
Objet : « Farba Senghor n’est mêlé ni de près ni de loin à un quelconque trafic de faux billets »      

« Au directeur de  publication de emedia,       

À la suite de l’article de  Babacar NDAO Faye paru  ce matin dans votre site  E.Média me désignant comme étant cité par une  des personnes arrêtées dans une affaire de faux billet, le 13 de ce mois-ci , je voudrais porter à votre  connaissance que Farba Senghor n’est mêlé ni de près ni de loin à un quelconque trafic de billets de banque et il ne connaît aucune personne portant le nom de Daouda Ndiaye, celui qui nous aurait cités.       

Ces accusations sont gratuites et cela ne  ressemble pas à Farba Senghor.

Il s’agit là d’une pure invention doublée d’un gros mensonge tendant à jeter l’opprobre sur ma  personne pour des raisons que j’ignore.  

Peut-être que mes interventions  médiatiques jugées le plus souvent très pertinentes dérangent elles quelque part ?

Farba n’a jamais été en contact téléphonique ou physique ni avec eux ni avec un de leurs proches.

Plus encore, Farba Senghor n’a eu aucun contact téléphonique ou physique avec Pape Diop, ancien président de l’assemblée nationale depuis le décès de son chef de Cabinet Taya Samb, il y a plusieurs mois. 
                          
Par conséquent, on ne peut pas faire affaire si on ne se voit pas et qu’on ne se parle pas.

Par ailleurs,  je viens d’apprendre cette affaire par voie de presse après la publication de votre article.

Enfin, je voudrais rassurer que Farba Senghor est un homme honnête, digne et endurant qui ne sera jamais auteur de trafic illicite, de  détournement ou d’une quelconque affaire louche.

Pour la suite, je me réserve le droit de défendre mes intérêts au moment opportun.

Je vous prie de bien vouloir procéder à la publication entière de mon démenti. » 

Les commentaires sont fermés.